AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « And I find it kinda funny » •• PV Cocow x3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

•• At The East Of Eden ••avatar
it's me, Liam A. O'Connor darling !


Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 2712
x group : Bounty Hunters
x my job : Officiellement mécano, officieusement chasseur à la dérive
x my adress : Motel de Jericho
icon © mymiiex

x Crédits : avatar © deviltemptation - sign © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: « And I find it kinda funny » •• PV Cocow x3   Jeu 12 Nov - 0:14


icons © rossm563 & crystalchain

Coleen McCoy &. Liam O'Connor


    Le jour n'était pas encore tout à fait levé et une légère couche de brouillard recouvrait encore les paysages déserts qui entouraient Jericho. A cette heure-ci les rives du lac étaient toujours désertes car il était à priori bien trop tôt pour une promenade de santé au milieu des bois et bien trop tard pour une soirée à la belle étoile ; Mais pourtant aujourd'hui l'endroit n'était pas aussi désert qu'il aurait du l'être. Car en effet Liam s'était retrouvé être assez matinal ce matin pour trainer dans les parages aussi tôt ... Non c'est vrai, la vérité était plutôt qu'il s'était endormi ici la veille, après avoir réalisé qu'il avait l'esprit bien trop embué et les membres bien trop engourdis pour pouvoir conduire jusqu'au motel sans que sa route ne se finisse obligatoirement dans le fossé. Affalé sur la banquette arrière de sa vieille voiture il s'était de ce fait réveillé à cinq heures du matin à peine, des courbatures plein le dos et les restes d'alcool de la veille lui engourdissant encore un peu le cerveau. Contrairement à ce que le brouillard aurait pu laisser penser il ne faisait pas si froid que ça, bien sûr ce n'était plus l'été et il n'était pas un temps à se promener dehors en tee-shirt, mais pour autant la température restait acceptable malgré l'humidité qui s'était installée dans la région ces derniers jours. Ce n'était donc pas la fraicheur de l'aube mais bien le manque de confort qu'offrait la banquette arrière d'une voiture pour passer une nuit entière qui avait tiré Liam de son sommeil et l'avait persuadé de se lever.
    Ouvrant la portière il était resté plusieurs minutes assis sur le rebord de la banquette, respirant l'air frais de ce début de matinée en essayant de remettre ses idées en ordre dans son esprit. Il avait encore dans la bouche un arrière goût de Whisky qui à vrai dire était assez désagréable, et pour une fois c'était surtout d'une bouteille d'eau dont il aurait eut besoin ... Sauf que Liam se baladant avec de l'eau, c'était de la douce rigolade, autant demander à un chasseur de prime de sortir sans son arme - d'ailleurs la sienne était là, dans la boite à gants. Sortant de la voiture il fait quelques pas dans l'herbe encore humide et s'avance jusqu'au vieux chêne en dessous duquel il avait prit l'habitude de s'assoir à chaque fois qu'il venait s'échouer ici. A ses pieds trainait encore la flasque de Whisky cabossée par endroits et qu'il avait entièrement vidé la veille ... Un vrai gâchis, il ne prenait même plus le temps d'en apprécier le goût à force d'en faire son unique boisson, sons seulement son père était encore là il y a déjà bien longtemps qu'il l'aurait secoué au lieu de le laisser se transformer en alcoolique fini et pathétique.

    Depuis quelques minutes qu'il fixait l'eau du lac il sentait une idée germer dans un coin de sa tête, tout en se disant que les effets de l'alcool ne devaient pas s'être encore estompés pour qu'il pense à une débilité comme celle-là. Faisant quelques pas il s'était finalement rapproché de la rive et regardait d'un air dubitatif l'eau qui subissait à peine les mouvement d'un vent léger. Non ... il n'allait pas oser tout de même. Mais après tout pourquoi pas ? Au moins après ça il serait totalement réveillé, et même bien plus que ça il risquait d'être assez secoué pour mettre sa journée à profit et peut-être qui sait avoir enfin l'impression d'avancer dans cette affaire d'assassin ... Ce "bon vieux Zodiac", depuis le temps que Liam avait l'impression d'être coincé ici, c'était comme si le Zodiac avait finit par faire partie intégrante de sa vie, comme si il s'était greffé pour de bon à ses habitudes et à son mode de vie. Mais enfin le Zodiac n'était pour le moment pas le sujet, et d'ailleurs même si Liam ne pouvait bien entendu pas effacer totalement ce sombre individu de son esprit il n'en demeurait pas moins qu'essayer d'arrêter d'en faire son obsession première de temps en temps ne pouvait pas lui faire de mal, ou alors il allait finir par ressembler au chasseur qu'était son père et ça c'était ... tout simplement hors de question.
    Faisant un demi tour sur lui-même il avait jeté un rapide coup d'œil à sa voiture, ainsi qu'aux alentours. Si il avait été quelqu'un de raisonnable il serait remonté dans sa voiture et il serait rentré au motel, cela faisait déjà trois jours qu'il en était partit et il ne revenait avec dans son sac de voyage que ses fringues sales et un goût d'inachevé. Donc oui, rentrer aurait été raisonnable, mais voilà Liam n'était pas raisonnable pour deux sous, c'était ce qui faisait qu'il était lui-même d'ailleurs. Aussi après quelques dernières secondes d'hésitation il finit par hausser les épaules avant de marcher à nouveau vers sa voiture, tout en retirant son blouson. Ceci fait il le pose sur la banquette arrière, avant de retirer des poches de son jean son téléphone portable, et de retirer en deux en trois mouvements sa chemise, froissée puisqu'on imaginait assez mal Liam en train de repasser ses fringues, et son tee-shirt lui aussi froissé, pour les mêmes raisons. Il faisait tout de suite moins chaud, il faisait même un peu frais à vrai dire mais cela ne suffit pas à l'arrêter ou bien le faire changer d'avis. Retirant enfin ses chaussures, il laisse le tout dans son véhicule avant de se tourner à nouveau vers le lac.

    Et si vous aviez encore des doutes sur l'idée qui lui avait traversé la tête et bien oui, il avait été assez fou pour prendre un bain dans une eau qui devait faire dix degrés à peine. Le moins que l'on puisse dire c'était que cela avait l'avantage de réveiller, car bien qu'il ne soit pas du genre frileux la température de l'eau lui secouait quand même pas mal les idées. A vrai dire s'il n'avait pas eut encore sur lui son jean pour l'empêcher de geler sur place trop vite il serait peut-être même ressortit aussi sec mais finalement après quelques minutes il eut l'impression que la sensation de froid s'estompait un peu. Il ne savait pas trop quelle mouche l'avait piqué d'avoir eut l'idée de se jeter dans le lac ainsi, peut-être était-ce son signe astrologique - verseau - qui lui montait à la tête allez savoir, ce qui était certain en tous les cas c'était que l'eau fraiche semblait être assez efficace contre la gueule de bois.
    Mais assez rigolé, maintenant qu'il était parfaitement réveillé il devait peut-être songé à arrêter de s'amuser, comme si c'était vraiment le moment d'ailleurs. Faisant encore quelques brasses, s'aventurant un peu plus loin dans l'eau jusqu'à ne même plus avoir pieds, il s'apprêtait à revenir vers la berge lorsqu'il crut entendre du bruit en lisière de forêt. Regagnant en quelques instants une distance suffisante pour que ses pieds touchent à nouveau le fond de l'eau il arrête ensuite de bouger, essayant maintenant que le silence était complet de savoir s'il s'agissait ou non de son imagination. Cela dit rien ne le laissait supposer même s'il y avait quelque chose qu'il s'agissait d'une personne ... Il se souvenait encore très bien de cette fin de soirée il y avait quelques semaines où surpris par du mouvement derrière les buissons, se rapprochant de lui à une vitesse assez alarmante, il avait sortit son arme ... Pour finalement se retrouver nez à nez avec un renard qui en le voyant s'était empressé de faire demi-tour sans demander son reste. Cependant cette fois-ci il était déjà certain qu'il ne s'agissait pas de son imagination, il y avait bien quelqu'un qui se rapprochait ... Et qui était beaucoup plus proche qu'il ne se l'était figuré car il eut à peine le temps de parcourir deux mètres à la nage qu'il découvrir enfin l'identité du visiteur ...

_________________
I cant believe I said I'd lay our love on the ground
But it doesn't matter cause I've made it up forgive me now
Everyday I spend away my souls inside out
Gotta be someway that I can make it up to you now, somehow.
I'D COME FOR YOU • NICKELBACK
Please don't dwell on it, cause I didn't mean it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://road-666.bbactif.com


avatar
it's me, Coleen McCoy darling !


Date d'inscription : 29/05/2008
Nombre de messages : 1441
x group : Head Hunters
x my job : Chasseur de prime
x my adress : Motel de Jericho

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: « And I find it kinda funny » •• PV Cocow x3   Ven 13 Nov - 23:16

Il n'était que quatre heure et demi quand Coleen se réveilla. C'était une habitude depuis qu'elle était à Jericho. Il y a quelques années, il aurait été impossible de la lever aussi tôt. Maintenant on pouvait dire qu'elle était matinale. Cependant elle n'en était pas de bonne humeur. En même temps, Coleen de bonne humeur, c'est très rare me direz vous! Mais bon... Maintenant qu'elle était debout, elle ne pouvait plus se recoucher, impossible de se rendormir. Et pis, c'était le moment d'enquêter, ou du moins faire une balade tranquille. Elle alla directement sous la douche, afin d'être d'avantage réveiller et se préparer. Même pour une balade solitaire dans un lieu totalement vide, il fallait être présentable. Dix minutes lui suffirent. Par la suite, elle ne pris qu'un café. Dégoûtant, en passant. Coleen était une accroc de la caféine, elle en buvait toute la journée. C'était le seul moyen de la tenir éveillé. Le matin, elle ne pouvait boire que ça, rien d'autre. Elle ne mis pas longtemps après pour refermer sa porte et partir en direction de sa voiture. Elle n'avait pas pris la peine de le dire à October. De toute façon, elle se douterait que Coleen soit quelque part dans Jericho. C'était aussi ça l'habitude. Elles avaient beau être amis et partenaires, elles étaient très indépendantes, et n'enquêtaient que rarement ensemble. C'était par la suite qu'elles se donnaient rendez vous pour mettre en commun leurs découvertes.

Coleen avait décidé d'aller dans la forêt. La forêt, c'était un lieu de méditation, de recueillement. C'était là qu'elle allait quand elle ne savait pas quoi faire, ou qu'elle avait besoin d'être seule. Pourtant, elle se rappelait encore de sa dernière excursion en forêt. Nocturne ce coup-ci. Elle y avait fait la connaissance de monsieur Burndage. Et c'était une rencontre forte intéressante. Mais aujourd'hui, elle ne s'attendait pas à ce qu'il y est une réelle présence dans la forêt. A cette heure-ci, toute personne normale serait en train de dormir. Coleen n'était pas normale. Coleen réfléchit finalement à ce qu'elle allait bien pouvoir faire dans la forêt pour avancer. En fait elle savait ce qu'elle allait faire pour son enquête, mais la question était à quel endroit elle irait enquêter. Elle avait les yeux rivés sur la route. Avec tout ce brouillard qu'il y avait en début de matinée, elle n'était pas loin de tomber dans un ravin. De plus, avec ses yeux cernés, on remarquait qu'elle était fatiguée. Trop fatiguée pour avoir envie de dormir, étrange non? En même temps, entre ce coucher à point d'heure et se réveiller à quatre heure et demi du matin, on ne pouvait qu'être fatigué. Elle arriva saine et sauve au lisier de la forêt. Pas du tout du même côté de Liam. Elle ne savait même pas qu'il était là. Elle ne serait pas venue si elle avait eu le moindre doute. Elle ne craignait pas Liam, elle avait juste pas envie d'être confronter à lui, de devoir lui faire part de sa répartie. Mais lorsqu'ils se voyaient, c'était plus fort qu'elle, elle ne pouvait pas se retenir. Elle était déjà assez embêtante lorsqu'elle était avec ses amis, alors imaginez avec une personne qu'elle n'apprécie même pas! Elle se gara devant, c'était en quelque sorte interdit car il n'y avait pas vraiment la place de stationner, mais elle posa sa voiture sur un côté de la route. En même temps, la lois et Coleen, ça fait deux. Elle descendit de sa voiture et se rapprocha lentement de la forêt.

Il faisait un froid de canard, comme le dit l'expression. Coleen était de nature frileuse, mais elle faisait comme si de rien n'était. Ses jambes qui tremblaient disaient le contraire. Depuis qu'elle était à Jericho, elle avait tout le temps froid. Elle sortait toujours bras nus, ou vêtus d'une simple chemise mais elle avait froid. Elle pénétra dans la forêt. A cette heure-ci, elle était encore sombre et angoissante. Un frisson parcourut l'échine de Coleen. Avec tous ces bruits d'animaux, le soleil à peine levé et le froid, ce n'était pas très rassurant. Il devait être environ cinq heure ou plus... Coleen n'avait pas l'heure à ce moment-ci. Bien sûr, elle avait une montre.... Chez elle, quelque part dans sa chambre, dans un endroit bien caché... Ça c'était la vision de Coleen, en vérité elle devait surement être en évidence sur sa table de nuit, mais entre le fait qu'elle soit tête en l'air et bordélique, impossible de retrouver le moindre objet...Et son portable, lui aussi dans sa chambre. Il ne servait pas à grand chose là où il était mais Coleen ne s'était jamais vraiment familiariser avec son portable. Pour elle, il n'était utile qu'en cas d'urgence, et il y avait rarement d'urgence donc Coleen l'emmenait rarement... Ou jamais. Elle traîna, tourna en rond cinq minutes dans la forêt, manquant de tomber en prenant ses pieds dans les branches ou racines qui traînaient par terre. Ça légendaire maladresse en avait marqué son jean, usé, troué. Elle finit par entendre un bruit qui l'intrigua. Ça pouvait être n'importe quoi et Coleen était assez curieuse pour s'y aventurer. En même temps, avec le métier qu'elle faisait, ce trait de caractère était nécessaire. Elle se rapprocha lentement, elle était méfiante. Elle entendit qu'elle bruit, dans l'eau. La rivière passait par la forêt, ce n'était pas étonnant qu'elle tombe dessus à u moment ou l'autre. Elle continua à s'approcher mais les bruits cessèrent. Elle, elle continua jusqu'à tomber sur O'Connor, à moitié nu, en train de faire des brasses dans l'eau. Sa première réaction fut de se retourner afin de lui tourner le dos et de pousser un cri de dégout:

" Beeerk! "


En vérité, c'était pas si dégoûtant que ça, mais c'était la première qui lui traversa l'esprit. C'était O'Connor et.... Et pis Berk! Elle resta de longues secondes tournée ainsi, se répétant:

" Non, tu ne viens pas de voir O'Connor dans l'eau...."


Réaction stupide, c'était un peu comme si elle se réveillait d'un vilain cauchemar même si au fond, elle l'interprétait de la même façon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• At The East Of Eden ••avatar
it's me, Liam A. O'Connor darling !


Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 2712
x group : Bounty Hunters
x my job : Officiellement mécano, officieusement chasseur à la dérive
x my adress : Motel de Jericho
icon © mymiiex

x Crédits : avatar © deviltemptation - sign © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: « And I find it kinda funny » •• PV Cocow x3   Dim 22 Nov - 2:15

    Ayant tout de même prévu le coup à l'avance Liam s'était saisi d'une pierre au fond de l'eau ; S'il s'agissait d'un animal un projectile lancé dans sa direction suffirait certainement à le persuader d'aller voir ailleurs ce qui s'y passait. S'il s'agissait d'un visiteur quelconque la bonne humeur et l'amabilité habituelle de Liam serait suffisante pour qu'il soit très vite de nouveau tranquille, et la dernière option était qu'il s'agisse du Zodiac ... Celle là semblait tellement ridicule qu'elle ne traversa même pas l'esprit du jeune homme. Bref, son stupide caillou à la main Liam fixait sans bouger la lisière des arbres, encore immergé jusqu'à la taille mais ne demandant qu'à se replonger tout entier dans l'eau, car finalement une fois qu'on nageait un peu on avait presque plus chaud dans l'eau que dehors. Et lorsqu'il découvrit enfin l'identité de la personne, il regretta presque de ne pas avoir balancer sa pierre un peu plus tôt. Miss Coleen McCoy, toujours fidèle à elle-même, venait à nouveau trainer dans les pattes de Liam à un moment peu opportun ; Oh bien sûr ce n'était sans doute qu'une coïncidence, mais pour Liam c'était surtout et avant tout une nouvelle manifestation de sa poisse, de plus en plus présente ces derniers jours. A vrai dire il se serait bien passé de la venue de la jeune chasseuse ici, on ne pouvait vraiment plus être tranquille nul part et en plus de ça il n'avait pas hérité cette fois-ci encore de la plus supportable des chasseuses ... Non à vrai dire c'était même tout le contraire, la plus insupportable, copine d'October et de mèche avec le sieur Burndage pour couronner le tout. Vraiment tout pour ne pas plaire, et pourtant pour ce qui était des femmes on ne pouvait pas dire que Liam soit du genre difficile, loin de là même ... Mais voilà la vérité c'était que Coleen avait un caractère qui rappelait le sien à Liam, et tout le monde savait bien que se retrouver devant son double de sale caractère et de mauvaise humeur n'était pas franchement le meilleur moyen de s'apprécier.

      « Oh c'est toi Rolling Eyes » On sentait à peine la déception dans sa voix ... Oui oui à peine vraiment. A vrai dire il avait dit cela l'air de dire « Oh c'est que toi, j'pensais que c'était quelque chose de valable » et on ne savait pas trop si c'était parce qu'il le ressentait véritablement ainsi ou bien s'il agissait comme cela simplement pour l'énerver. Il n'eut pas le temps d'ajouter autre chose que la jeune femme donna elle aussi son avis sur leur rencontre imprévue
      « Beeerk! » Eh bah, quelle délicatesse vraiment, elle était pire que lui pour le coup. Roulant des yeux Liam lâche un soupir tout en l'entendant continuer sur sa lancée « Non, tu ne viens pas de voir O'Connor dans l'eau ... » Décidément il n'y avait pas de doute elle était toujours aussi horripilante.
      « Tu veux dire que je pourrais être un mirage plutôt ? J'sais bien que tu rêves de moi mais cette fois-ci c'est bien réel crois-moi Cool » De son air goguenard qu'il savait énervant pour les autres, il la fixe quelques instants avant de balancer sa pierre dans l'eau un peu plus loin.

    Mettant une dernière fois sa tête sous l'eau le jeune homme nage ensuite pour rejoindre la berge. Une fois de retour à l'air libre il ne peut s'empêcher de frissonner un peu, il ne faisait plus si chaud que ça maintenant qu'il dégoulinait de la tête aux pieds. Ignorant pour quelques instants Coleen il se dirige à nouveau vers sa voiture et attrape sur la plage arrière le plaid qui lui servait d'ordinaire à recouvrir ce qu'il pouvait avoir de peu recommandable dans son coffre ; Pour se sécher cela ferait bien l'affaire. Mais une fois ceci fait il reporta bien vite son attention de la jeune femme qui avait écourté son désir soudain de se tremper dans le lac. Il se sentait soudainement intrigué sur la raison pour laquelle elle venait squatter ici, dans un endroit où il n'y avait habituellement personne et où Liam savait en général qu'il pouvait être tranquille ... Peut-être une simple coïncidence, si lui venait ici pour y chercher la tranquillité peut-être qu'elle aussi recherchait tout simplement le même but, mais quoi qu'il en soit sa curiosité de chasseur avait été éveillée. Pour autant pas question pour lui de mettre les pieds dans le plat, d'autant plus que la jeune femme ne lui ferait bien sûr jamais le plaisir de lui répondre, d'ailleurs lui ne l'aurait pas fait non plus si les rôles avaient été inversés.
    Emmitouflé dans son vieux plaid il referme la portière de sa voiture et s'adosse à la carrosserie avant de poser à nouveau ses yeux sur Coleen. Au fond il devait bien l'admettre cette fille avait toujours été un petit mystère pou lui, et il avait toujours cette question en suspend, quelle était sa motivation à être chasseuse de prime ? Dans le cas d'October c'était la vengeance qui était un moteur, pour ce qui était de Burndage c'était sans doute l'appât du gain, comme bon nombre d'autres chasseurs d'ailleurs, mais dans le cas de Coleen il ne savait pas pourquoi elle avait décidé de se lancer dans la chasse aux malfrats plus gros qu'elle et cela l'intriguait. Mais enfin, peut-être se faisait-il des idées, peut-être était-elle elle aussi attirée par la récompense et n'avait pas d'autre motivation que celle de se remplir les poches, mais ceci dit si c'était le cas elle n'en gagnerait pas le respect de Liam ça c'était certain. Il n'était pas objectif c'est vrai, sans doute parce que lui était devenu chasseur sans vraiment en avoir le choix, parce que c'était le seul moyen de rester avec son père et de ne pas se retrouver tout seul et sans personne de son côté ... C'était sa lâcheté qui l'avait poussé à remettre les pieds dans le monde de la chasse alors qu'il avait tout fait pour s'en éloigner le plus possible quelques années avant. Alors en ce qui concernait ceux qui avaient vraiment eut le choix il trouvait leur décision stupide, et pourtant il les enviait de ne pas détester ce qu'ils faisaient tout comme c'était le cas pour lui.

      « Alors, tu vas rester là à fixer ce buisson encore longtemps ? J'savais pas que je t'intimidais à ce point là What a Face » Secouant légèrement la tête pour se débarrasser de quelques gouttes d'eau qui dégoulinaient encore le long de ses tempes il ne quitta pas pour autant la jeune femme du regard. Il commençait à se dire que la perspective d'une petite joute verbale pour commencer sa matinée serait peut-être presque aussi revigorante qu'une rasade de Whisky, et comme justement il n'avait plus de Whisky il lui fallait bien trouver une solution de secours, si l'on pouvait appeler cela ainsi. « Tu devrais essayer le coup d'la baignade, tu serais p'tèt de moins mauvaise humeur après (a) »

    Son jean détrempé lui collait à la peau et l'empêchait de se réchauffer tout à fait, mais pour le moment cela ne semblait pas être son soucis principal et il se trouvait bien trop occupé à faire de Coleen sa principale distraction. S'adresser à elle de cette façon, de son air moqueur qu'il savait insupportable, était presque pour lui un jeu tant il avait l'air parfois de s'amuser des réactions de la jeune femme à son égard. On aurait presque dit un jeune chiot s'amusant avec ce qui lui tombait sous la main, et pour le moment il semblait que pousser Coleen a faire une démonstration de son mauvais caractère, qu'il connaissait pour avoir presque le même, était une activité dont il ne s'était pas encore lassé.


    HJ ; Sorry c'est pas terrible j'ai un peu honte Rolling Eyes

_________________
I cant believe I said I'd lay our love on the ground
But it doesn't matter cause I've made it up forgive me now
Everyday I spend away my souls inside out
Gotta be someway that I can make it up to you now, somehow.
I'D COME FOR YOU • NICKELBACK
Please don't dwell on it, cause I didn't mean it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://road-666.bbactif.com


avatar
it's me, Coleen McCoy darling !


Date d'inscription : 29/05/2008
Nombre de messages : 1441
x group : Head Hunters
x my job : Chasseur de prime
x my adress : Motel de Jericho

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: « And I find it kinda funny » •• PV Cocow x3   Jeu 26 Nov - 23:42

Celui-ci était près à lancé une pierre sur Coleen. Elle ne l'avait pas vu, trop choqué par ce qu'elle venait de voir. Bon, ce n'était pas non la chose la plus horrible du monde, d'ailleurs, beaucoup de femmes auraient appréciées de le voir comme ça, car il fallait dire que Liam n'était pas l'homme le plus repoussant du monde, mais lorsqu'on déteste quelqu'un, il est difficile de le voir autrement. Sa réaction avait beau être puérile, mais c'était sa réaction. Elle s'était retourné vers ses buissons, pour ne pas voir O'Connor. Lui semblait tout aussi ravit qu'elle de la voir. Le contraire l'aurait étonnée. Elle se répéta plusieurs fois sa dernière phrase, jusqu'à ce que Liam fasse part de son ironie. Aaah, il n'avait pas changé depuis la dernière fois. Toujours aussi... sympathique. Liam et Coleen, c'était un peu les mêmes, niveau caractère parce que niveau physique, Coleen a beaucoup plus de charme (a). C'était sans doute la raison pour laquelle ils ne pouvaient pas se voir. En fait, c'était sûr. Encore, ils auraient eu un caractère des plus agréables, peut-être que... Mais non, car tout les deux ont un caractère exécrable. Et une grande répartie. Chaque fois qu'ils se croisent, ils ne peuvent s'empêcher de partager quelques petites joutes verbales. Au fond, Coleen appréciait bien cette relation. Elle n'appréciait pas Liam, mais juste le fait de pouvoir se défouler sur lui, d'avoir quelqu'un sur qui elle peut compter pour l'énerver. Leurs petits moments la faisait bien rire, même si la plupart du temps, elle part énervée. Et là, il était là! Elle n'était pourtant pas de mauvaise humeur, elle n'avait pas forcément envie de se disputer avec lui mais bon, puisqu'il était là... Et puis, c'est lui qui avait commencé! Bon, non... Mais quand même! Il fallait dire qu'avec son crie de dégoût, il se devait de répliquer. « Tu veux dire que je pourrais être un mirage plutôt? J'sais bien que tu rêves de moi mais cette fois-ci, c'est bien réel crois-moi ». Coleen laissa échapper un petit rire, étouffé, intérieur. Le petit rire qui veut dire « C'était ironique, j'espère? » . Elle ne se retourna pas pour autant, pas envie de le voir dans sa « Tenue ». Elle répondit, toujours en fixant le buisson, tout aussi intéressant que Liam.


« N'inverse pas les rôles. Je ne m'abaisse pas à toi. Les personnes dont je rêve sont beaucoup plus séduisantes!»

OK, peut mieux faire. Mais dans un si court délais, il est difficile de réfléchir à quoi répondre. Néanmoins, elle afficha un sourire satisfait, que Liam ne devait surement pas voir, étant donné qu'elle était retournée. Elle entendit les brasses que faisait O'Connor pour rejoindre le bord de l'eau puis celui-ci s'en alla vers sa voiture pour s'emmitoufler dans un plaid. Coleen avait déjà assez froid à ce moment, elle n'imaginait même pas l'état dans lequel il devait être. Elle ne se retournait toujours pas, elle regardait le sol, pensive. En fait, elle pensait à tout et à rien. Il y eut un long moment de silence à cet instant. Aucune des deux jeunes personnes ne parlait. Coleen se demandait la réaction d'October si elle avait été dans la même position. Peut-être aurait-elle profiter du spectacle. Après tout, il y avait beaucoup d'ambiguïté entre elle et Liam. Ça, Coleen ne manquait pas de lui faire remarquer et éprouvait une certaine rancœur envers leur relation. Il n'y avait pas de jalousie, c'était plus un mélange de sentiments. Elle avait de la peur, peur qu'October décide de l'abandonner pour enquêter avec Liam et de la colère, parce qu'elles s'étaient en quelque sorte promis de ne pas mélanger travail et relation. Il y avait tout pleins d'autres sentiments, mais inexplicable. D'un côté, elle se sentait un peu coupable d'en vouloir à October pour ça alors qu'elle et Thomas avait une relation qui dépassait la connaissance. Mais October n'était pas au courant, et s'était tant mieux. Alors, elle était là, à méditer sur ses actes passés, sur ses paroles, pendant que Liam, lui était blottit dans son plaid à l'observer. Ça aurait pu être gênant, et si Coleen l'avait eut en face d'elle, elle lui aurait sans doute fait une remarque genre « Qu'est-ce qu'il y a? T'as un problème? » mais là, elle était immobile, devant un vulgaire buisson.


« Alors, tu vas rester là à fixer ce buisson encore longtemps? J'savais pas que je t'intimidais à ce point là. » C'était Liam. A vrai dire, il ne l'intimidait pas plus que ça. Elle était juste déstabiliser par la situation.
« Oh oui, c'est ton corps de Dieu Grec qui me fait cet effet là. J'en perds tous mes moyens.» Coleen avait préférée l'ironie plutôt que l'agressivité. Ce n'était surement pas ce qu'O'Connor attendait, lui aurait sans doute préférer l'énerver mais comme à chaque fois qu'elle le voit, elle essaye de ne pas lui faire ce plaisirs en restant passive. C'est toujours plus facile à dire qu'à faire.

« Tu devrais essayer le coup d'la baignade, tu serais p'tèt de moins mauvaise humeur après. »
« Pas la peine, je suis de très bonne humeur aujourd'hui, et même toi n'arrivera pas à me la faire passer. Et à voir ta tête, on ne dirait pas que ça marche vraiment...»


Entre temps, Coleen s'était retourné et voyait clairement Liam, encore mouillé. De toute façon, c'était sûr qu'il allait y arriver, à la mettre de mauvaise humeur. Quand à la baignade, Coleen détestait l'eau froide et se baigner dans un lieu publique. Elle se demandait cependant, ce que faisait Liam là, à se baigner. Peut-être n'avait-il plus les moyens pour se payer sa chambre d'hôtel et devait à présent loger dans sa voiture. Nan, ça c'était l'un des fantasmes de Coleen. Elle se demandait pourquoi il était là, à moitié congelé. Mais le voir dans cette position d'infériorité, du moins Coleen l'interprétait de la sorte, était d'un côté plaisant. Elle eut un petit sourire ironique après sa réponse, un petit sourire agaçant, de supériorité qu'elle exagérait pour le faire remarquer à son " ami ",
O'Connor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• At The East Of Eden ••avatar
it's me, Liam A. O'Connor darling !


Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 2712
x group : Bounty Hunters
x my job : Officiellement mécano, officieusement chasseur à la dérive
x my adress : Motel de Jericho
icon © mymiiex

x Crédits : avatar © deviltemptation - sign © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: « And I find it kinda funny » •• PV Cocow x3   Ven 11 Déc - 14:51

    Est-ce qu'ils étaient condamnés à se comporter comme deux adolescents puérils à chaque fois que leur chemin se croiserait ? Il fallait vraiment qu'ils n'aient aucuns indices et aucunes pistes intéressantes à suivre pour en arriver à de pareilles extrémités, comme si se lancer des piques était devenu la seule chose qui les empêchait un tant soi peu de ne pas mourir d'ennui dans une ville où il ne se passait rien, à traquer un tueur qui laissait moins de traces qu'un fantôme. Pour une fois Liam ne tirait qu'un plaisir mitigé à cette joute verbale qui semblait commencer entre eux, non pas qu'il ai momentanément perdu son sens de la répartie, certainement qu'il le garderait jusqu'à sa mort d'ailleurs, mais les restes de sa descente de Whisky de la veille, la désagréable sensation qui lui parcourait les articulations du fait d'avoir dormi affalé sur la banquette arrière d'une voiture, et son humeur morose qui semblait être celle qu'il se trainerait toute la journée, tout ça lui avait fait perdre un peu de sa motivation. Et puis il fallait avouer que de tomber sur Coleen et son humeur de teigne alors qu'il avait justement envie d'être tranquille, c'était franchement la poisse. Il ne manquerait plus que d'un autre buisson surgisse le Shérif, accompagné de Sean tant qu'on y était, et là Liam pourrait dire que le karma, le destin, la mauvaise fortune ou n'importe quoi d'autre s'acharnait véritablement sur son sort … Mais non, Coleen suffirait, c'était déjà suffisant, c'était même déjà de trop à vrai dire.
    Mais en définitive elle non plus ne semblait pas être au sommet de la vanne ce matin, et il aurait même pu dire qu'elle ne semblait pas de franchement bonne humeur, mais selon Liam c'était de toute façon tout le temps le cas, la mauvaise humeur était partie intégrante de la jeune femme d'après lui … Encore un point commun sans doute entre les deux énergumènes, mais plutôt avaler sa langue que de le reconnaître.

      « N'inverse pas les rôles. Je ne m'abaisse pas à toi. Les personnes dont je rêve sont beaucoup plus séduisantes ! » L'air pincé qu'elle avait pris pour répondre arracha un léger sourire d'amusement à Liam ; Décidément elle marchait toujours autant lorsqu'il cherchait la petite bête avec elle, à croire qu'elle n'en tirait jamais aucune leçon.
      « Mouais ... mais j'me méfie de tes goûts, qui comme le reste chez toi doivent être assez douteux (a) » Il faisait le malin mais au fond sur ce terrain là il n'était pas vraiment le mieux placé … Mais enfin la mauvaise fois avait de toute façon toujours eut sa place dans leurs conversations, pourquoi changer.

    S'étant enfin retournée vers lui, elle lui laissait tout le loisir de contempler sa mine renfrognée, pour laquelle il n'avait pas toute innocence c'était certain. Mais enfin il fallait être honnête, elle marchait à chaque fois, c'était tellement amusant de la voir le considérer comme le dernier des imbéciles. Il faut dire qu'il ne se donnait pas vraiment le beau rôle, c'était comme si il faisait tous les efforts du monde pour passer pour un crétin aux yeux des autres, comme si il cherchait absolument à ce que l'on perde le peu d'estime que l'on pouvait éventuellement avoir pour lui. Il était loin d'être idiot, mais pourtant il semblait qu'il faisait tout pour essayer de le cacher par tous les moyens, comme si dans son cerveau monté dans le mauvais sens c'était de posséder une once de bon sens et de débrouillardise qui était la vraie tare.
    Il sentait toujours de fine gouttes d'eau lui couler le long des tempes, et d'un geste machinal il passa une nouvelle fois une des extrémités de son plaid sur ses cheveux encore mouillés. Il se demandait si Coleen finirait par s'en aller si il continuait à se montrer insupportable ; Avec les moins patients cela marchait toujours, il faut dire que Liam connaissait sur le bout des doigts l'art et la manière de mettre les nerfs des autres en pelote, mais avec Coleen il ne savait pas trop. Cela dépendrait sans doute de ce qu'elle avait le plus envie, être tranquille ou bien jouer avec les nerfs de Liam pour se venger un peu du fait d'être tombé sur lui dès le matin, à une heure où on espérait normalement encore que la journée serait peut-être mieux que la veille.

      « Oh oui, c'est ton corps de Dieu Grec qui me fait cet effet là. J'en perd tous mes moyens. » Eh bah voilà, c'était déjà un peu mieux que sa réplique précédente, là il avait vraiment l'impression de se battre à armes égales avec son adversaire habituelle de ping-pong verbal. Un jour ils pourraient disputer les Jeux Olympiques de la vanne. Ou pas.
      « Dommage que je n'ai pas la Déesse pour aller avec sous la main » Enfin, quoi que si il se montrait un peu plus objectif il pourrait avouer que Coleen, aussi insupportable soit-elle selon lui, était tout de même loin d'être repoussante. Bien qu'un peu trop jeune pour lui … Tout comme October, et pourtant … Oui bon, non, pas la peine de remettre October sur le tapis, comme si les choses n'étaient déjà pas assez compliquées.

    Alors que la jeune femme le fixait maintenant d'un regard à priori plutôt calme, ce qui n'était pas le plus courant venant d'elle comme venant de lui d'ailleurs, Liam lui commençait à vraiment ressentir les effets de la froideur de ce tout début de matinée. Normal, il restait immobile depuis plusieurs minutes, ce n'était pas vraiment la meilleure des idées pour arrêter d'avoir froid. En plus de ça son plaid, qui ne servait pas en théorie à se sécher à la sortie d'un bain improvisé, prenait l'eau peu à peu et ne lui était plus d'une très grande utilité autre que celle de l'empêcher de se réchauffer.
    Le fait que Coleen n'était heureusement pas arrivée un peu plus tôt dans la matinée lui traversa alors l'esprit. Et si au lieu de tomber sur lui alors qu'il se rafraichissait les idées, au sens propre du terme c'était certain, elle l'avait retrouvé affalé à l'arrière de sa voiture … Elle aurait bien été capable de lui piquer les clefs tient, ou une autre crasse dans le même genre. Mais enfin peu importe, au fond ce n'était pas vraiment important et au pire des cas elle n'aurait fait que confirmer une nouvelle fois la thèse archi-reconnue que Liam n'était qu'un pauvre alcoolique qui n'avait même plus assez de volonté pour conduire jusqu'au motel le soir tellement il buvait. La petite voix dans sa tête recommençait presque à lui dire « tu vois, tu es pathétique, même toi tu t'en rends compte maintenant », mais comme à l'accoutumée il se contenta de l'ignorer totalement.

      « Pas la peine, je suis de très bonne humeur aujourd'hui, et même toi n'arrivera pas à me la faire passer. Et à voir ta tête on ne dirait pas que ça marche vraiment » Et à en juger par le sourire narquois qu'elle lui adressa l'idée semblait la mettre d'encore meilleure humeur, mais enfin il n'y avait pas de quoi être étonné là dedans.
      « J'suis de très bonne humeur t'inquiète pas pour moi » C'est vrai qu'il respire la joie de vivre ce Liam, ça se voit tout de suite sur son visage. Et le reste de gueule de bois lui donnait envie de chanter pour montrer à quelle point la vie peut être belle tout de même. « Dommage, tu sais pas c'que tu rates » Ou alors elle n'était tout simplement pas aussi folle à lier que lui semblait m'être pour être allé piquer une tête dans une eau aussi froide, et par le temps qu'il faisait aujourd'hui.

    Haussant les épaules, Liam décide finalement qu'il avait assez dégouliné comme ça, et sans vraiment se soucier de Coleen il lui tourne finalement le dos pour rejoindre le coffre de sa voiture, qu'il ouvre pour en sortir de son sac un tee-shirt et un jean sec. D'ailleurs peut-être que le simple fait d'imaginer Liam se changer suffirait à faire fuir Coleen, puisqu'elle avait déjà failli faire une attaque à la simple vue du jeune homme dans l'eau du lac … Quelle petite nature cette Cocow vraiment (aa)

_________________
I cant believe I said I'd lay our love on the ground
But it doesn't matter cause I've made it up forgive me now
Everyday I spend away my souls inside out
Gotta be someway that I can make it up to you now, somehow.
I'D COME FOR YOU • NICKELBACK
Please don't dwell on it, cause I didn't mean it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://road-666.bbactif.com


avatar
it's me, Coleen McCoy darling !


Date d'inscription : 29/05/2008
Nombre de messages : 1441
x group : Head Hunters
x my job : Chasseur de prime
x my adress : Motel de Jericho

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: « And I find it kinda funny » •• PV Cocow x3   Mar 22 Déc - 19:07

Aah quel plaisir, ces petits échanges verbaux dès le matin. Avec ça, Coleen pouvait se... libérer. Elle pouvait s'énerver librement, sans forcément de raison. D'ailleurs, c'est ce qu'elle allait fait sans doute aujourd'hui, elle n'avait pas la moindre raison de s'énerver, au contraire puisqu'elle était censée être de bonne humeur, et pourtant, c'est ce qu'il allait sans doute arriver. Pour le moment, on ne pouvait pas dire qu'elle était particulièrement sur la défensive. En tout cas, on ne pouvait pas dire qu'O'Connor était lui de bonne humeur. Même si Coleen ne l'avait vu qu'une demi seconde, ceci s'entendait à sa voix. Sans doute un lendemain de soirée difficile. Coleen aurait pu facilement vanner sur l'état de Liam, mais bon, elle n'avait pas vraiment envie et puis, s'il le faut, elle s'en prendrait à son état quand il le faudra ou en cours d'arguments. Une fois qu'elle était retourné, elle pu se rendre compte que son intuition avait été la bonne. Sa tête de mal réveillé, son début de barbe de deux jours... Bien que l'eau froide l'avait surement un peu réveillé, l'effet n'était pas tout à fait visible. Son analyse fit sourire Coleen elle même. Ce petit côté bad boy aurait pu plaire à Coleen, dans d'autres circonstances, dans une autre vie, avec une toute autre relation mais avec leurs antécédents, leur sorte de pseudo haine réciproque, une haine qui ne rimait à rien, crée de première impression, empêchait de ressentir une attirance comme elle pouvait le ressentir avec Thomas. De toute façon, Thomas était beaucoup plus au goût de Coleen au niveau caractère. Bien qu'elle pourrait faire l'éloge du caractère de Liam, car elle sait qu'elle est pareille, il n'avait pas ce côté aussi mystérieux, cette classe que monsieur Burndage avait. Même ses petits sourires vicieux avaient du charmes. O'Connor lui, faisait paraître à Coleen qu'un homme banal, bien qu'il fallait l'avouer, plutôt séduisant, mais pas la même tension qu'il y avait avec Thomas. Mais celle-ci devait surement se retrouver avec October...

« Mouai... mais j'me méfie de tes goûts, qui comme le reste chez toi doivent être assez douteux (a)... »
Ahgr, il était là, arborant son air fier, le même qu'il a à chaque fois qu'il arrive à envoyer un pique réussi à Coleen, assez souvent d'ailleurs.
« Au moins un point sur lequel on se ressemble... » Ah, Coleen aurait pu parler des goûts douteux par rapport aux filles plus jeunes que lui, hein? Mais non, elle n'était pas assez cruelle, enfin si, mais elle n'allait toujours pas ramener le sujet. Coleen ne voulait pas achever O'Connor (a). Et puis, ce n'était pas le seul point sur lequel ils se ressemblaient, au contraire, mais bon, cela ferait trop de mal à Coleen de reconnaître qu'il pouvait y avoir des similitudes entre eux. Beeerk, il n'y avait rien de pire pour Coleen que d'avouer qu'elle pouvait ressembler à O'Connor. October avait souvent fait le rapprochement, rien que pour embêter Coleen. Après avoir montrer un mine renfrogné suite à la petite critique de Liam, Coleen se remit à sourire. Un sourire hypocrite, un sourire sympathique, de toute façon, tous les sourires de Coleen sont les mêmes. Elle souriait histoire de montrer, qu'elle était toujours détendue. Puis elle posa les yeux sur Liam. Il l'amusait bien, Liam. C'était drôle de le côtoyer, de se disputer avec lui, de le critiquer... Et puis Liam en lui même était drôle, ses répliques sarcastiques... Même si la plupart du temps, c'était vexant, Coleen repartait en colère, Liam avait le dont de mettre de l'humour, de l'ironie dans ses répliques. Il arrivait que Coleen en fasse de même, mais elle était moins fine, et puis, elle n'y allait pas de main morte. Surtout la dernière fois, avec October. Bon, elle avait un peu abusé, je le reconnais, mais il fallait dire que ça faisait longtemps qu'elle pensait à cette histoire, et puis, il fallait que ça sorte, si elle ne lui en parlait pas maintenant, quand est-ce qu'elle aurait pu lui en dire deux mots.

« Dommage que je n'ai pas la Déesse pour aller avec sous la main. » Même s'il ne semblait dans sa meilleure forme, sa répartie n'avait pas perdue la main. Encore une fois Coleen eut envie de parler d'October mais bon, non, elle se répétait à chaque fois qu'elle n'impliquerait pas October dans ses histoires avec Liam, du moins aujourd'hui, avant d'en parler avec elle.
« Même si elle était là, pas sûr qu'elle te supporterait... »A voir Liam trembler légerement, cela ne lui donnait pas la moindre envie d'aller se baigner dans une eau gelée. Surtout que le temps se rafraîchissait et que Coleen ressentait du froid rien qu'à rester debout, immobile. Qui pouvait être aussi fou, aussi abruti que Liam pour se baigner dans une telle eau. Déjà, avec le Zodiac qui rodait, peut-être qu'il y avait aussi des corps en décompositions là-dedans.
« J'suis de très bonne humeur t'inquiète pas pour moi » Ah oui, en effet, c'était très visible. Il y avait cet inexistant sourire constant sur son visage. Et puis, Coleen ne s'inquiétait pas vraiment pour lui. C'était un homme fort, il avait surement du surmonter quelque chose de pire... Non, en fait c'était pas du tout pour ça qu'elle ne s'inquiétait pas pour lui, d'ailleurs, elle ne pensait pas l'une des choses dîtes à l'instant. C'était plus parce qu'elle se fichait totalement de lui. Mais bon, en tant que gentille et douce collègue, elle pourrait bien faire semblant de s'intéresser un temps soit peu à Liam.
« Dommage, tu sais pas c'que tu rates »
« Non, et je ne préfère pas savoir... Mon dieu, mais tu as une tête affreuse, j'suis pas sûr que ce soit à cause de l'eau de ce lac... »Finalement, si, elle lui avait une remarque sur son aspect physique, sur son état. C'était trop dur de rester indifférente à la tête qu'il pouvait tirer. C'était drôle. Coleen avait ajouter cet phrase en grimaçant. Elle bougea quelque peu jusqu'au lac pour éviter de se congeler. Sautiller sur elle même ne suffisait plus à combattre ce froid qui rodait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• At The East Of Eden ••avatar
it's me, Liam A. O'Connor darling !


Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 2712
x group : Bounty Hunters
x my job : Officiellement mécano, officieusement chasseur à la dérive
x my adress : Motel de Jericho
icon © mymiiex

x Crédits : avatar © deviltemptation - sign © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: « And I find it kinda funny » •• PV Cocow x3   Sam 23 Jan - 1:54

      « Au moins un point sur lequel on se ressemble ... » Ouais, pas sûr que venant d'elle ce soit à prendre comme un compliment, mais d'ailleurs pour Liam ce n'en était en tous les cas pas un, il n'y avait pas de doute
      « Et j'pense qu'on sera aussi d'accord sur le fait que c'est déjà un de trop » Cela dit il n'avait pas démenti ce qu'elle venait de dire, peut-être parce qu'il ne voyait pas l'utilité de le faire ... Ou peut-être parce qu'il se disait que ce n'était pas tout à fait faux ; Après tout il était tombé pour une fille qui s'était foutu de lui comme de sa première paire de chaussettes, si ce n'était pas avoir des sales goûts ça. Ou alors il aimait souffrir, c'était à méditer.

    Liam ne savait pas vraiment si c'était sa venue ici ou bien l'accumulation de son manque de sommeil de ces dernier jours qui rendait la présence de la jeune femme si horripilante à ses yeux. Certes elle avait toujours plus ou moins le don de l'énerver et en général il ne se gênait pas pour le lui faire remarquer, mais là aujourd'hui c'était différent de d'habitude ... Il n'avait pas seulement envie de lui fermer le clapet en jouant au plus malin, il avait envie de la dégager coûte que coûte afin de retrouver enfin la tranquillité qu'il était venu chercher en s'échouant ici. C'était comme si au fur et à mesure qu'il se réfugiait dans l'alcool il perdait le peu de patience dont il avait un jour disposé, et même son sang-froid finissait par devenir quasiment inexistant tellement ses nerfs semblaient lui rappeler à chaque instant la façon dont ils étaient maltraités depuis qu'il avait décidé de se foutre de tout et de tout faire pour aggraver lui-même son cas.
    Ouais, enfin cela n'empêchait pas que Coleen lui avait toujours tapé sur les nerfs, et pas seulement parce qu'elle s'était mis en tête de trouver le Zodiac en premier, là dessus elle n'était pas la seule. Non il y avait autre chose chez cette fille de bien plus énervant, Mais Liam n'arrivait pas à se décider entre la voix de crécelle, l'air de suffisance qu'elle trimballait parfois, le sentiment d'obligation qu'elle avait à considérer October comme sa propriété privée dès que quelqu'un - Liam en particulier à vrai dire - avait le malheur de poser les yeux sur elle, ce sourire de contentement qu'elle arborait quand elle pensait être la seule à avoir raison ... Réflexion faite il n'y avait pas à choisir, elle était totu ç à la fois et c'était précisément ce qui rendait Liam de si mauvaise humeur lorsqu'il la voyait dans son champ de vision. Elle était un peu tout ce que Liam ne supportait pas chez les femmes, c'était pour lui l'exemple parfait de la mauvaise foi, de l'impatience abusive, de l'incompréhension, et de tout ce genre de choses qui selon lui qualifiait totalement les femmes de façon générale. Subjectif ? Sans doute, mais après tout comment ne pas l'être après que son père ai passé ces quatre dernières années à lui répéter que la règle d'or à propos de la gente féminine était de s'en méfier comme de la peste.

      « Même si elle était là, pas sûr qu'elle te supporterait ... » Possible, mais après tout il n'y avait que Coleen pour penser que Liam se comportait avec elle comme avec tout le monde ; Il n'avait certes pas un caractère des plus facile mais cela dit il fallait bien avouer qu'il en rajoutait une sacré couche quand il s'agissait de miss McCoy.
      « Parce bien sûr vous les femmes vous êtes toutes des cadeaux Rolling Eyes » L'air presque désespéré que Liam arbora en même temps que les paroles qu'il venait de prononcer suffisait à lui seul à faire part de la bêtise qu'il estimer avoir dit. En tous les cas une chose était certaine, Coleen elle, n'était vraiment pas un cadeau pour le jeune homme, sauf si on parlait de cadeau empoisonné. Et encore.

    Oh et puis ce qu'elle pouvait être énervante à la fin, joute verbale ou pas Liam n'était franchement pas d'humeur à écouter les salades de la jeune femme, pas aujourd'hui, pas à cette heure-ci et pas alors qu'il commençait sérieusement à se geler. Trouver des vêtements secs, voilà la seule préoccupation qu'il essayait de garder à l'esprit, après sans doute il arriverait mieux à réfléchir, la chose sera plus simple lorsqu'il ne sentirai plus le vent matinal lui parcourir l'échine en lui donnant des frissons. Dans son sac de voyage il attrapa un jean et un tee-shirt propres ; froissés mais propres. Bon bien sûr ce jean avait un trou au genou droit, quant au tee-shirt il arborait sur son gris unis une tâche rosâtre laissant deviner qu'un tâche de sang avait résisté aux lavages successifs ... Mais cela ferait bien l'affaire, pour ce que ferait le jeune homme de sa journée de toute manière.
    Balançant donc d'un geste rapide le plaid avec lequel il s'était séché Liam enfile aussi vite qu'il lui était possible le jean sec après avoir enlevé celui qui, détrempé, continuait à s'égoutter sur le sol. Puis enfilant ensuite le tee-shirt il remet d'un geste rapide son pendentif sous le tissu avant d'attraper sur la banquette arrière sa ceinture qu'il passe en deux en trois mouvements dans les passants de son jean. Enfin il attrape son blouson, et après l'avoir enfilé profite enfin de la sensation d'avoir un peu moins froid. Cela dit une goutte d'alcool n'aurait pas été de refus pour ce qui était de se réchauffer un peu ... Ouais, c'était sans doute pas une mauvaise idée. Retournant donc au coffre pour y balancer à la va-vite ses affaires mouillées, il en profite pour saisir sa ... Bien sûr que non. Tournant la tête vers l'endroit où il s'était réveillé plus tôt, il pose les yeux sur sa flasque de Whisky toujours à même le sol, et vide bien entendu. Ne pouvant retenir un juron murmuré entre ses dents, il referme le coffre d'un air rageur avant de reposer les yeux sur Coleen ... Ouais, parce qu'elle était encore là celle-là, décidément elle était un peu dure de la feuille pour ne pas avoir encore compris qu'il ne voulait pas d'elle dans le coin.

      « Non, et je ne préfère pas savoir... Mon dieu, mais tu as une tête affreuse, j'suis pas sûr que ce soit à cause de l'eau de ce lac ... » Et voilà qu'elle continuait, cette fille était vraiment pas croyable il n'y avait pas à dire.
      « Tant de compliments dans une seule phrase, j'suis flatté là Rolling Eyes » Mieux valait sans doute ne pas chercher à démentir, c'était l'occasion rêvée pour elle de lui prouver qu'il avait tort et que effectivement les raisons à son air de zombie étaient multiples et variées. « J'comprend vraiment pas comment fait Hawkins pour te supporter » Pourquoi October apparaissait-elle subitement dans la conversation ? C'était une excellente question. Mais une question à laquelle Liam aurait sans doute mieux fait de ne pas jouer.

    N'attendant donc pas en la regardant dans le blanc des yeux de voir quelle réplique cinglante elle allait encore lui sortir cette fois-ci, Liam quitte enfin les abords de sa voiture pour regagner l'endroit où il s'était réveillé, et d'un air aussi nonchalant qu'il lui était possible de l'être il avait ramassé sa flasque vide, avait d'un geste machinal enlevé les deux ou trois brins d'herbe qui s'y étaient collés et l'avait ensuite remise dans la poche intérieur de sa veste, là où elle avait sa place initiale. Enfin initiale, depuis qu'il se sentait obligé de se trimballer avec une réserve de Whisky sur lui quoi ... Quant à l'harmonica qui avait avant sa place attitrée dans cette même poche, il avait depuis été rejoindre la multitude de choses hétéroclites qui constituait la boite à gants de la voiture. Entre le revolver, la carte de l'état californien et tout un tas d'autres trucs qu'il se faisait un devoir de toujours avoir à portée de main, au cas où ...

_________________
I cant believe I said I'd lay our love on the ground
But it doesn't matter cause I've made it up forgive me now
Everyday I spend away my souls inside out
Gotta be someway that I can make it up to you now, somehow.
I'D COME FOR YOU • NICKELBACK
Please don't dwell on it, cause I didn't mean it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://road-666.bbactif.com


avatar
it's me, Coleen McCoy darling !


Date d'inscription : 29/05/2008
Nombre de messages : 1441
x group : Head Hunters
x my job : Chasseur de prime
x my adress : Motel de Jericho

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: « And I find it kinda funny » •• PV Cocow x3   Mar 16 Fév - 1:01

Pour Liam, naturellement, c'était un compliment, mais pour elle, c'était une toute autre chose! Ressembler à Liam.... Baaaah, c'était pire que tout. Bon bien sûr, c'est exagérer. Liam n'est pas si horrible, enfin, lorsqu'on creuse un peu pour voir se que cache cette carapace d'homme viril pour y trouver un homme sensible (a). Mais Coleen n'avait jamais voulu creuser. En effet, lui et elle, c'était physique. Ils n'étaient pas compatibles! Même pire, ils se repoussaient. Ils pourraient s'ignorer à chaque fois qu'ils se voient mais pour Coleen, c'est plus fort qu'elle, elle ne peut s'empêcher de lui lancer des piques. Peut-être qu'au fond, ça cache un attachement. Pas du genre " Mon petit Liam chéri ", plus du genre " Qu'est-ce que je ferais à Jericho sans toi, tu es mon passe temps favori! "

« Et j'pense qu'on sera aussi d'accord sur le fait que c'est déjà un de trop ». Coleen hocha vigoureusement la tête, elle était tout à fait d'accord. Le fait d'être à nouveau d'accord avec lui l'effraya néanmoins.

Coleen décida de s'assoir dans l'herbe, ce qu'elle fit d'ailleurs. En fait, c'était plus histoire que Liam comprenne qu'elle resterait ici avec lui looongteeeemps, du moins, le temps qu'il y serait. Quand il partirait, elle irait le suivre en voiture. Bon, non, peut-être pas, peut-être qu'elle irait chercher sa canne à pêche et qu'elle reviendrait dans ce lac pollué ( autant par les déchets que par le fait que Liam s'est baigné dedans.) dont les poissons seraient sûrement transgéniques. Ou elle continuerait ses recherches. Mais bon, en attendant, elle était là, assise sur cette herbe mouillée et glacée. En effet, le temps n'ayant pas changé, Coleen étant bientôt en hypothermie, il devait être aux alentours de zéro degré. Elle se demandait encore comment faisait-il pour se baigner et avoir des habits encore mouillés sur lui. En même temps, Coleen préférait ce temps à un temps d'été. D'ailleurs, on le voyait à son teint. Elle était blanche comme un cachet d'aspirine. A chaque fois qu'elle se mettait au soleil, elle trouvait le moyen d'avoir des coups de soleil et ne jamais bronzer, alors à quoi bon aimer le soleil. Elle arborait toujours un petit sourire victorieux, qui devait agacé Liam, à son plus grand plaisirs, vu la tête qu'il avait à chaque fois qu'il la regardait. De toute façon, elle l'énervait même quand elle faisait la tête. Haha, finalement, elle gagnait tout le temps! Le regard vague, regardant de temps en temps les alentours, Coleen ne prêtait plus trop attention à Liam. Elle ne voulait lui donner trop d'importance non plus, même si à cette heure-ci et en ce lieu, il était sans doute la chose la plus intéressante du coin.

« Parce que bien sûr vous les femmes vous êtes toutes de cadeaux » Ah, Coleen pourrait reprendre son rôle de féministe en faisant l'éloge des femmes et le blâme des machos. D'ailleurs, elle ne se gênerait pas pour citer Liam dans ceux-ci. Mais lorsqu'elle s'engage dans un débat, vous passez un interminable moment, surtout lorsqu'elle a des tonnes et des tonnes d'arguments. « Naturellement, j'en suis l'exemple même. Mais on ne peut pas dire que tu les considères comme tel! » Cette petite touche de vanité, elle la rajoutait exclusivement pour Liam. Elle n'avait pas l'habitude de se vanter comme ça, mais avec Liam, on ne compte pas!

Oui, Coleen était un cadeau. Un don du ciel. Il paraissait même qu'elle ait un lien avec Dieu lui même. Ce qui serait tout à fait normal vu sa personnalité forte et attirante, ses multiples qualités et sa perfection. Mais Liam ne semblait pas reconnaître tout cela! Surement de la jalousie. On ne pouvait pas lui en vouloir d'envier une telle personne. D'ailleurs, il arrive à Coleen de s'envier elle-même tellement elle est attachante et parfaite! Enfin, terminons cette thèse sur le comportement de monsieur O'Connor, il est bien trop compliqué. Il avait beau se déshabiller à quelque mètre d'elle, Coleen n'y prêta pas plus attention. Elle aurait pu se rincer l'œil, mais bon, il restait Liam, bien qu'il ne soit pas des plus vilains. Elle aurait sans doute préféré que ce soit Thomas, hum... Enfin, une fois qu'il eut terminer, elle jeta un coup d'œil de son côté. Raaah, ce qu'il pouvait être négligé à balancer ses affaires comme ça. Si Coleen passait par là, ce serait tout de suite plus propre. Il n'y avait qu'à voir sa chambre au motel. Pas une affaire traînait. Coleen détestait le désordre, d'ailleurs, elle détestait que quelqu'un vienne chez elle. C'était pour elle un trouble de l'harmonie qui régnait dans son antre. Surtout quand ceux-ci décidait de ranger à leur façon! Il n'y avait rien de plus agaçant. Bon, après cette petite information sur la vie de Coleen, revenons à nos chasseurs. Oui, ces deux chasseurs de primes qui discutaient tranquillement sans aucun lien d'amitié qui les reliait.

« Tant de compliments dans un seule phrase, j'suis flattée là » Bah c'était Coleen, c'est la gentillesse incarnée. Pas un seule phrase sans une once de sympathie. C'est naturelle chez elle, Liam devrait s'y faire à force. « Et je suis sincère! » Rajouta-t-elle en arborant une nouvelle fois son sourire habituel. Et c'était vrai! Elle pensait sérieusement que la tête de Liam laissait à désirer et qu'il devrait se laisser aller un peu moins sur l'alcool. C'est sa santé qui est en jeu! Quoique finalement, elle s'en fichait! « J'comprend vraiment pas comment fait Hawkins pour te supporter » Aaaah, nous y voilà! Enfin! Enfin, ils allaient parler d'October, enfin il y allait avoir un peu plus d'action en ce lieu de solitude et d'ennui. Mais Coleen préférait néanmoins ce sujet sensible sur le côté. Pas October, non, il fallait y arrive à un moment, forcément, mais October/Liam, ne nous précipitons pas.

« Je ne sais pas non plus, je suis sans doute la personne la plus fréquentable aux alentours... » Il faut dire qu'avec tous les chasseurs de primes qui rôdaient et les autorités, difficiles de se faire des amis. Mais October et Coleen s'étaient finalement trouver. Heureusement d'ailleurs, bien que Coleen n'était pas de nature sociable, la présence d'October la mettait de meilleurs humeur. D'ailleurs, c'est la seule personne dont elle ne se méfie pas... Enfin presque.

« J'aime bien discuter avec toi! » Avait-elle lancé sur un ton joyeux. Ils finissaient toujours par crier, s'énerver l'un sur l'autre avec des envies de meurtres, mais c'était leur relation si plaisante. La vie serait ennuyeuse si elle n'était faite que d'amis, ceci étant la philosophie de Coleen. Elle voyait le bon côté des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• At The East Of Eden ••avatar
it's me, Liam A. O'Connor darling !


Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 2712
x group : Bounty Hunters
x my job : Officiellement mécano, officieusement chasseur à la dérive
x my adress : Motel de Jericho
icon © mymiiex

x Crédits : avatar © deviltemptation - sign © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: « And I find it kinda funny » •• PV Cocow x3   Dim 28 Fév - 21:11

    La façon dont Coleen se comportait donnait à Liam l’impression de se retrouver face à un enfant un peu trop sûr du fait que sa petite taille lui assurait d’avoir un traitement de faveur lorsqu’il jouait au plus malin. Ouais, c’était l’impression qu’elle lui donnait, et ce n’était pas le genre de choses qui risquaient de le faire changer d’avis à propos de la jeune femme. Cela dit il ne savait pas vraiment pourquoi elle plus qu’une autre, pourquoi est-ce que dans cette ville elle était la seule à l’horripiler autant alors qu’il n’y avait à n’en pas douter pire qu’elle et son air insolant ? Il n’y avait pas d’explication rationnelle, à vrai dire c’était certainement un tout, à la fois son caractère, combiné au fait qu’elle s’intéressait de trop près au Zodiac, tout comme le fait que justement il n’arrive pas à comprendre ses motivations à retrouver cet assassin. Il y avait quelque chose qui ne cadrait pas pour lui, il ne comprenait pas qu’elle puisse vouloir se lancer dans la chasse au meurtrier simplement par défi ou bien parce qu’elle avait une envie inconsidérée de se prendre pour une justicière … L’argent ce n’était pas un motif suffisant à ses yeux non plus, il avait beau douter des réelles capacités de chasseuse de la jeune femme et la trouver énervante, il ne la pensait pas assez idiote pour prendre autant de risque par simple cupidité.

    Allons bon voilà maintenant qu’elle s’asseyait, elle prenait ses aises et ce n’était vraiment pas une bonne chose pour Liam, qui aurait de loin préféré qu’elle déguerpisse et le laisse enfin tranquille … Enfin quoi, c’était elle qui travaillait de paire avec October non, alors pourquoi n’allait-elle pas la rejoindre pour lui laisser enfin le champ libre ? Tout ça pour embêter son monde il n’y avait pas à dire, elle était vraiment une emmerdeuse de premier choix. S’en aller alors ? Et la laisser gagner cette manche aussi facilement, certainement pas. Puisqu’elle avait envie de jouer au plus malin alors elle devrait se faire à l’idée que Liam détestait la voir, mais détestait encore plus lui donner raison, et ce serait justement le cas si il capitulait aussi vite en s’en allant. Pour l’heure en plus de ça, Liam donnerait n’importe quoi pour voir ce sourire de satisfaction quitter le visage de la jeune femme, pour qu’elle arrête enfin de se comporter comme si embêter le monde – et lui plus particulièrement – était son activité préférée et principale dans la vie. C’était tout bonnement risible, de voir qu’elle se disait chasseuse alors qu’elle ne faisait clairement peur à personne avec son gabarit et sa façon de procéder, et de voir également qu’elle trouvait cette ville tellement ennuyeuse qu’elle se sentait de ce fait obligée d’aller trouver quelqu’un à qui pomper l’oxygène.
    Sans doute était-ce donc aussi un peu par pure provocation que Liam avait fait cette réflexion sur la gente féminine en faisant une généralité. Il savait que Coleen ne pourrait pas s'empêcher de tilter, elle était tellement dans l'optique de pouvoir prouver qu'elle valait quelque chose en tant que chasseuse qu'elle devait aussi avoir envie de prouver que parce que c'était un univers beaucoup plus masculin que féminin il y avait certainement une tendance chez ces messieurs au machisme primaire ... Selon Liam qu'elle pense ainsi prouvait surtout qu'elle se cachait derrière n'importe quelle excuse, si il ne la pensait pas capable de de ce boulot cela ne tenait pas au fait qu'elle était une femme mais simplement au fait qu'elle n'avait d'après lui pas le profil.

      « Naturellement, j'en suis l'exemple même. Mais on ne peut pas dire que tu les considères comme tel ! » Cette fille était vraiment incroyable, mais pas incroyable dans le sens sympathique du terme. En tous les cas sa réponse provoqua chez Liam un léger rire, totalement moqueur bien entendu.
      « C'est certainement ça oui, avec moi tu seras toujours une éternelle incomprise Rolling Eyes » Et ce n'était certainement pas lui qui ferait des efforts pour que cela change. Le seul truc qu'il souhaitait encore comprendre chez elle c'était cette volonté d'attraper le Zodiac donc il ne connaissait pas la cause, le reste il s'en foutait royalement.

    Et comme il venait juste de le souligner effectivement il avait du mal à comprendre comment October, ou même quelqu'un d'autre pouvait réussir à la supporter. Lui ne la fréquentait pas souvent et pourtant déjà il la trouvait insupportable et terriblement énervante, alors il n'osait s'imaginer la situation si il devait la supporter quotidiennement. Il se souvenait d'avoir connu une fille qui lui faisait le même effet il y avait quelques années, une nana avec qui il travaillait lorsqu'il était barman dans un bar de Boston pendant ses années d'étudiant et qui était persuadée d'avoir raison tout le temps et quelque soit la question. Cela dit elle était peut-être plus fourbe que l'était Coleen c'est vrai, assez fourbe en tous les cas pour piquer dans la caisse et espérer que ses minauderies suffiraient à ne pas la faire virer si elle se faisait prendre. Finalement elle avait quand même dégagé, la pauvre ne pouvait pas s'imaginer que le patron se servait de son commerce pour blanchir l'argent de son commerce illégal, mais ce qui s'était passé ensuite, pour le commerce comme pour Liam c'était une autre histoire ... Bref, Coleen lui rappelait cette fille, en un tout petit peu moins naïve peut-être.
    A propos d'October, Liam s'était toujours demandé si la relation entre elle et Coleen était sincère ou bien si au moins l'une des deux ne faisait rien de plus que se servir de l'autre. Après tout puisqu'elles se disaient chasseuses de primes alors peut-être n'étaient-elles pas aussi naïves qu'elles le laissaient croire en mimant une alliance avec quelqu'un qui n'était pas une collègue mais bien une concurrente puisque chez les chasseurs c'était toujours le chacun pour soi qui primait.

      « Je ne sais pas non plus, je suis sans doute la personne la plus fréquentable aux alentours ... » Si la plus fréquentable n'allait pas de paire avec la plus supportable, alors pourquoi pas après tout.
      « Pourtant j'ai cru comprendre que tu ne tapais plus uniquement dans le fréquentable ces derniers temps ... » Un sous-entendu ? Une provocation pure et simple ? Sans doute un peu des deux, et quelque soit la réponse qu'elle lui donnerait Liam savait que Coleen voyait très bien où il venait en venir.

    C'était inévitable, nous étions dans une petite ville, même les chasseurs finissaient par se mettre à jaser les uns sur les autres, Liam n'était d'ailleurs sans doute pas le dernier à faire l'objet de ragots. Et puis faire dévier le sujet sur Coleen, même si cela n'avait pour Liam aucun intérêt, lui permettait de ne pas le voir dévier sur lui, ce qui était toujours bon à prendre c'était certain. Surtout qu'il avait déjà de la chance que la venue de Cassie il y a quelques semaines à Jericho soit passée inaperçue, c'était le genre de chose qui aurait pu franchement ne pas arranger les affaires de Liam. D'ailleurs en parlant de Cassie elle l'avait appelé il y a deux jours, et dans sa lâcheté du moment face à la situation il n'avait pas répondu, d'ailleurs cela faisait deux jours qu'il faisait le mort parce qu'il ne savait pas ce qu'il allait bien pouvoir lui dire au téléphone. Lui avouer que la situation le paniquait ? Certainement pas, mais à vrai dire si elle le connaissait vraiment aussi bien qu'elle le disait elle devrait deviner son état d'esprit toute seule et ne pas s'étonner de sa réaction.
    Non mais pourquoi ses pensées venaient de dévier sur Cassie déjà ? N'importe quoi, voilà pourquoi il aurait besoin d'un verre dès qu'il serait rentré au motel, pour redonner à son cerveau le taux d'alcool suffisant pour l'empêcher de divaguer sur n'importe quel sujet. Bon il ne fallait pas non plus s'emballer, Cassie n'était pas la responsable de l'alcoolisme de notre chasseur ... Quoi que s'il avait commencé à boire c'est parce qu'elle était partie, mais enfin l'influence du sieur Ewan O'Connor n'était sans doute pas innocente dans toute cette histoire non plus.

      « J'aime bien discuter avec toi ! » Ouais, j'aime bien me payer ta tête aurait été plus approprié sans doute. Mais elle n'avait pas besoin de le dire, rien que son sourire trahissait la chose.
      « A ce niveau là c'est pratiquement du masochisme Rolling Eyes » Même lui était d'accord sur le fait qu'il était normal de ne pas aimer sa compagnie, la vérité c'est qu'il agissait de manière à ce que ça ne soit pas le cas.

    Ayant récupéré sa flasque de Whisky il avait ensuite regagné sa voiture, et là où il était du genre à bichonner sa voiture comme la prunelle de ses yeux il n'hésite pas là a s'assoir directement sur le capot pour signifier que si elle n'avait pas l'intention de partir et bien lui non plus. Et histoire de s'occuper il avait remis les mains dans les poches de son blouson et en avait sortit tout d'abord un canif, plus tout jeune et avec lequel il s'était déjà coupé plusieurs fois, ainsi qu'un morceau de bois à l'allure à priori informe mais qui ne le resterait sans doute pas. Ça, c'était le genre de passe-temps qui occupait Liam lorsqu'il avait besoin de se changer les idées et qu'il avait assez de volonté pour ne pas se jeter sur la première bouteille qu'il trouvait ... Où lorsqu'il n'en avait plus à portée de main, comme maintenant. Si il avait gardé toutes les babioles qu'il avait pu sculpté avec seulement un canif, un bout de bois et un peu de patience, il aurait eut de quoi ouvrir une boutique ambulante à l'arrière de sa voiture ; Mais la miniature d'ours qu'il avait entrepris finirait sans nul doute comme ses prédécesseurs, brûlés sans ménagement, réduit en cendres sans l'ombre d'un remord.
    Bien décidé donc à s'occuper dans son coin, Liam essayait autant que possible de faire abstraction de la présence de la jeune femme, chose assez difficile lorsqu'il sentait son regard posé sur lui. Pourtant il se forçait parce que son égo et sa mauvaise foi étaient sans doute les plus forts face à la demoiselle. Par conséquent ce ne fut pas Coleen qui lui fit relever brusquement la tête plusieurs minutes plus tard, mais bien un nouveau bruit dans les buissons, derrière eux, de là où est-ce que la jeune femme était apparue plus tôt.

      « Quoi t'es pas venue toute seule en plus ? » Lança-t-il à Coleen d'un œil accusateur ; Décidément il ne réussirait pas à être tranquille ce matin. Il allait ajouter autre chose lorsqu'il se ravisa, non, Coleen n'était pas du genre à venir accompagnée en fin de compte. « Ou alors quelqu'un meurt d'envie de se joindre à nous ... » Et en bon paranoïaque qu'il était - après tout on est chasseur ou on ne l'est pas - il descend du capot de sa voiture et rangeant son morceau de bois il se garde bien de se débarrasser de son canif. Le flingue était dans sa boite à gant, et de toute façon c'était un peu trop, imaginons que ce soit ce bon vieux Shérif, il aurait l'air malin.

    Bientôt cependant l'identité du visiteur fut mise au grand jour, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il était très loin de ce qu'auraient pu s'imaginer Liam ou Coleen. Les déductions de Liam tout à l'heure, lorsqu'il s'était trompé sur Coleen et avait d'abord pensé à un animal, se révélaient cette fois-ci plutôt juste, et pas qu'un peu ... Comme en témoignait le puma qui de ses yeux brillant s'était arrêté net en voyant que les deux jeunes gens le fixaient sans rien dire. Passant de Liam à Coleen, l'animal montra les dents l'espace de quelques instants, juste de quoi les laisser admirer la taille de ses canines, qui s'accordaient très bien avec son air et sa réputation de prédateur. Il était rare de croiser ce genre d'animal, en général craintifs de la présence des hommes, mais à vrai dire Liam et Coleen ne se trouvaient pas dans un endroit des plus fréquentés et en bord de forêt la chose était moins étonnante que s'ils s'étaient trouvés au bord de la route. Et puis malgré le temps assez maussade de ce matin, il était indéniable que le printemps approchait maintenant à grands pas, ce qui rendait la présence de l'animal d'autant plus plausible.
    Le félin, que l'on pouvait comparer à un genre de chat, mais la taille au dessus, n'avait pas bougé depuis plusieurs secondes et semblait hésiter sur la conduite à adopter, bien que son instinct de survie devait lui susurrer fortement à l'oreille qu'il serait plus sûr pour lui de faire demi-tour sans demander son reste. Liam lui, n'osait pas dire quoi que ce soit ni même faire de mouvements brusque ; Il espérait simplement que Coleen ne serait pas assez bête pour agir différemment. Car même si les chances étaient faibles qu'il ne s'attaque à eux, on ne savait pas vraiment de quoi pouvait bien être capable un animal dominé par la peur ...

_________________
I cant believe I said I'd lay our love on the ground
But it doesn't matter cause I've made it up forgive me now
Everyday I spend away my souls inside out
Gotta be someway that I can make it up to you now, somehow.
I'D COME FOR YOU • NICKELBACK
Please don't dwell on it, cause I didn't mean it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://road-666.bbactif.com



it's me, Contenu sponsorisé darling !



MessageSujet: Re: « And I find it kinda funny » •• PV Cocow x3   

Revenir en haut Aller en bas
 

« And I find it kinda funny » •• PV Cocow x3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Catégorie temporaire :: Sujets en cours - Catégorie temporaire-