AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 » Abigail Laine Donovan | Always lost in the sea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
it's me, Abigail L. Donovan darling !


Date d'inscription : 02/11/2009
Nombre de messages : 16


x Crédits : (c) misery angel

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: » Abigail Laine Donovan | Always lost in the sea   Lun 2 Nov - 14:09

_« Abigail Laine Anastasia Donovan »_
ft. Zooey Deschanel





    avatar © K-Kwette
    __ •• Carte d'identité__

    NOM : Donovan, un nom de famille qui annonce d’ors et déjà ses origines Irlandaise du côté de son père dont elle a hérité ce nom.
    PRÉNOM(S) : Abigail, un nom plutôt courant qui n’a rien d’extraordinaire, ce qui n’est pas le cas de Laine sont second prénom qui est en faire le diminutif du prénom Elaine que possédait sa marraine mais que tout le monde appelait Laine quant à Anastasia, s'était le nom de sa grand mère maternel qui prouve ses origines russes.
    SURNOM(S) : Abby, un simple diminutif de son prénom utilisé par ses proches et bien entendu ce n’est donc pas à la porté de n’importe qui de l’appeler comme ça.
    DATE & LIEU DE NAISSANCE : Le 20 juillet 1983 à Toronto, Canada
    NATIONALITÉ & ORIGINES : On peut dire que les origines de Abby son multiples, Canadienne de naissance, Russe du côté de sa mère ainsi qu'Américaine par adoption puisqu’elle vit dans ce pays depuis longtemps désormais et Irlandaise du côté de son père.
    MÉTIER : Ecrivain, la jeune femme écrit des livres, elle entame son troisième et on peut dire qu’elle à bien réussi sa vie au niveau de sa carrière . Elle est avant d'être écrivain traductrice, elle traduit des ouvrages du russe et français à l'anglais en général ou inversement.
    GROUPE SOUHAITÉ : Strangers, Abby n'est censé être que de passage le car elle souhaite quitter la Californie, ou plutôt la fuir...


      __ •• First of all : you don't know me.__


    ASPECT PHYSIQUE : (10 lignes minimum)
    Abby est le genre de fille qu’on pourrait aisément qualifié de simple et naturelle. Sa jolie chevelure châtain qu’elle coiffe sans trop d’attention, le plus souvent elle attache ses cheveux en chignon ou en queue de cheval, ce n’est que les rares fois où elle les détache qu’on ne remarque la beauté de ses cheveux. Elle possède un visage doux et agréable avec des une peau quelques peu pale du à ses origines Irlandaises, de beaux yeux bleu qu’elle met en valeur avec un simple trait de crayon noir ce qui fait que son regard capte l’attention sans même qu’elle s’en rende compte. Il faut dire que le bleu de ses yeux ressort d’autant plus avec ses cheveux sombre ainsi que sa peau qui n’a rien de vraiment bronzée. Elle n’est pas du genre à passer des heures à se préparer dans la vie de tout les jours, Abby aime la simplicité, elle ne cherche pas vraiment à se mettre en valeur au quotidien, c’est surement ce qui fait encore plus son charme puisqu’elle reste une très jolie jeune femme qui ne déplait pas aux hommes. De plus elle est pas mal sportive, ce qui fait qu’elle entretient son corps et sa silhouette même si ce n’est pas ce qui la préoccupe le plus dans la vie. Elle n’est pas quelqu’un de très grand, elle fait à peine un mètre soixante ce qui ne l’empêche pas de se trouver bien comme elle est, elle ne changerait d’apparence pour rien au monde, elle se sent bien dans sa peau et c’est le principale à ses yeux. Sa simplicité lui donne un air quelque peu mystérieuse et difficile à cernée qui fait d’elle quelqu’un qui attire l’attention même si elle ne cherche pas à l’obtenir. Niveau vestimentaire, son mot d’ordre est la simplicité, elle adore par-dessus tout le confort d’un jeans dans lequel elle serait bien à l’aise, tout comme un débardeur la plupart du temps n’ayant rien de sophistiqué même si il faut avouer qu’elle aime quelques fois porter de jolies bustiers pour se faire plaisir et paraitre un peut plus féminine. Il est aussi fréquent de la voir porter des talons même si la plupart du temps elle est tout de même une adepte des converses ou des baquettes. On peut dire qu’il n’est pas fréquent de la voir porter des robes ou des jupes et les rares fois où elle peut porter ce genre de vêtements, il est facile de lire sur son visage le fait qu’elle ne se sent pas très à l’aise dans ce genre de vêtements.

    CARACTÈRE DU PERSONNAGE : (15 lignes minimum)
    Le caractère d’Abby n’est pas vraiment simple à définir contrairement à son apparence. La vérité c’est que cette jeune femme possède un caractère bien trempé, elle ne se laisse en aucuns cas marcher sur les pieds et par qui que ce soit. Elle serait facilement capable de s’énerver sur un inconnu en pleine rue qui l’aurait bousculé sans s’excuser. Une chose est sure, Abby part au quart de tour et elle essaye par tout les moyens d’avoir le dernier mot, elle veut toujours avoir raison et de plus elle est l’incarnation exacte de l’expression « têtu comme une mule ». Elle n’est peut être pas très grande mais une chose est sure, il ne vaut mieux pas la mettre en colère au risque d’en payer le prix fort. Elle oublie parfois de réfléchir et se laisse aller à son impulsivité, on peut dire qu’elle à la main lourde dans le sens où avec elle les gifles partent très vite. Mais n’aller pas croire qu’Abby est un monstre loin de là, derrière ses aires de femme forte qui ne se laisse pas faire, on peut découvrir un grand cœur en guimauve. Il faut dire ce qui est cette jeune femme est une grande rêveuse, même à vingt-sept ans et avec tout ce qu’elle a enduré dans la vie elle a encore tendance à croire en l’existence du prince charmant. Elle est quelqu’un sur qui ses proches peuvent toujours compter, car c’est sur que pour aider les autres elle est toujours là. De toutes façon elle déteste rester sur le banc de touche alors il est évident que des qu’elle a l’occasion d’agir elle le fait. Il n’est pas rare d’entendre ses éclats de rires raisonner lorsqu’elle se sent bien entouré, elle est joyeuse de nature tout comme pétillante, elle adore s’amuser et il se trouve qu’elle est tout de même resté une grande enfant au fond d’elle ce qui fait qu’elle est parfois aussi impérative et amusée par tout ce qui l’entour, ce qui lui donne un aspect mignon comme si elle avait à nouveau à peine cinq ans. Au fond tout ça cache une nature timide et fragile, sous ses aires de femme indépendant ayant bien réussit sa vie, elle n’est encore qu’une petite fille pleine de doute, de regrets qui se sent encore des fois un peut trop seule et qui est effrayer par la vie dans laquelle elle se sent encore perdu en solitaire loin de sa famille et ses amis.

    J'AIME OU J'AIME PAS : (10 lignes minimum)
    Dans la liste des choses que Abby aime, il y a premièrement la vie elle même. Abigail est le genre de personnes qui vie à cent à l'heure et qui profite pleinement de chaque instant comme si il pourrait être le dernier, non pas qu'elle pense qu'elle va mourir mais simplement qu'elle ne veut pas avoir de regrets un jour en se disant qu'il est trop tard, surtout qu'elle a déjà trop de regrets sur le cœur pour en ajouter des nouveaux. Inutile donc de préciser qu'elle aime l'aventure et prendre des risques, c'est simple cette jeune femme est une vrai casse coup. Inutile donc de préciser que la jeune femme est une grande amatrice de sensations fortes, d'ailleurs elle adore la vitesse et à tendance à rouler un peu trop vite sur la route car sinon elle trouve rapidement que conduire est ennuyeux si on ne peu pas s'amuser à faire des pointes de vitesse. Abby aime se sentir en sécurité, au fond elle n'est pas quelqu'un qui ai beaucoup confiance en elle même ce qui fait qu'elle n'aime pas se sentir seule dans quel cas elle se sent complètement perdu et démuni. Si il y a une chose, ou plutôt un endroit qu'elle aime par dessus tout, il s'agit des halls d'aéroport, à Buffalo elle partait de chez elle jusqu'à l'aéroport simplement pour s'assoir et regarder les avions décoller, elle trouvait que ce lieu incitait à rêver et elle aurait pu rester dedans pendant des heures.

    LES 5 MOTS :
    Canada - Littérature - Musique - Russie - Solitude

    RELATIONS :


    icon © wrthy2bluvd
      MATTHEW D. JOHANSSON :
      Son plus vielle ami tout comme celui qu'elle qualifie depuis toujours comme l'homme de sa vie. Elle le connait depuis qu'elle a onze ans, il venait passer les vacances d'été à Buffalo, là où elle habitait. On peut presque dire qu'elle eu un coup de foudre pour lui dès la première seconde en vérité malgré ce faux semblait de méchanceté envers lui. Il représente toute la vie d'Abby puisque tout ce qu'elle a fait fut en réalité en fonction de lui, ou presque. Au final ils se sont perdu de vue depuis cinq longues années après que le jeune homme n'est arrêté de lui donner des nouvelles. En vérité elle ne l'a jamais oublier, elle est même aller jusqu'à écrire un livre sur eux deux auquel il n'a jamais fait de commentaire.

      __ •• If I were something else__

    Dans cette partie remplissez chaque intitulé en fonction de la phrase suivante “ Si j'étais ... ”

    UN ANIMAL : Un loup
    UNE SAISON : Le printemps
    UN OBJET : Un carnet de notes
    UNE CHANSON : Avril Lavigne - Nobody's Home
    UNE ODEUR : la vanille
    UN LIVRE : Celui qu'elle a écrit
    UN PAYS : Le Canada
    UN FILM : 10 things I hate about you
    UN SENTIMENT : Le courage
    UN DES QUATRE ÉLÉMENTS : Le feu
    UNE CITATION : Il ne faut jamais dire jamais

      __ •• Behind the screen__


    PRÉNOM OU PSEUDO : Clem
    AGE : 17 ans
    EXEMPLE DE RP :
    Spoiler:
     
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU ROAD 666 ? Par Matt <3
CODES DU RÈGLEMENT :
Spoiler:
 
UNE SUGGESTION OU QUELQUE CHOSE A AJOUTER ?


Dernière édition par Abigail L. Donovan le Dim 17 Jan - 22:10, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
it's me, Athena R. James darling !


Date d'inscription : 03/10/2008
Nombre de messages : 818
x group : Bounty Hunters
x my job : Chasseur de Prime
x my adress : Motel de Jericho
© gracepanic

x Crédits : ava' © Ninelina sign' : © timeofyoursong

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: » Abigail Laine Donovan | Always lost in the sea   Lun 2 Nov - 14:46

    RACHEEEEEEEL love2 whaaaaat

    Bienvenue parmi nous calin je sens qu'on va très bien s'entendre toutes les deux cynique Bah oui Rachel quoi j'peux pas résister I love you

_________________

      It only hurts when your eyes are open
      lies get tossed and truth is spoken
      it only hurts when that door gets open
      dreams are lost and hearts are broken
      It Only Hurts - Default

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninelina.livejournal.com/


avatar
it's me, Abigail L. Donovan darling !


Date d'inscription : 02/11/2009
Nombre de messages : 16


x Crédits : (c) misery angel

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: » Abigail Laine Donovan | Always lost in the sea   Lun 2 Nov - 14:51

    Mercii =)
    Et bien comme ça je démarre avec une alliée cynique


      __ •• Second of all : you'll never know that__


    HISTOIRE : (25 lignes minimum)

    Née de l’union de Zachary Donovan et de Lena Volkova à Toronto au Canada, la jeune Abigail était tout sauf quelque chose de planifié à l’avance bien au contraire. Elle est le fruit d’une relation entre deux personnes qui n’était pas vraiment prévu pour durée. Ses deux parents s’étaient rencontrés un soir où le jeune homme qu’il était à l’époque, venu tout droit des Etats Unis uniquement pour y passer quelques vacances, et la jeune femme était sorti boire un verre et avait littéralement eu ce qu’on peu qualifier de coup de foudre. Ils avaient passé la nuit ensemble avant de se quitter sans osés se dire le fond de leurs pensés. Puis leurs chemins se sont recroisés, ils passèrent du temps ensemble sans vraiment se dire qu’ils s’attachaient jusqu’au moment où ils découvrir que Lena était enceinte. Ils se disaient être trop jeune pour avoir un enfant, surtout depuis le peu de temps qu’ils se connaissaient et du fait que Zach ne vivait même pas dans ce pays, mais que faire ? Ils décidèrent finalement de garder le bébé ensemble et de se lancer dans une histoire sérieuse, Zach s’installa a Toronto avec elle et ils restèrent dans cette ville durant onze ans ensemble à élevé cette petite Abby.

    Mais passons au plus important, c'est-à-dire Abby. Les clichés des enfants son souvent élogieux, surtout ceux sur les petites filles mais Abby n’était pas le genre d’enfant sage, surtout pas une petite fille modèle qui fait tout ce qu’on lui dit de faire et qui est adorable, loin de là même. Abby était plutôt la turbulence incarnée, le type d’enfants sur lesquels on cherche désespérément le bouton stop. Il était impossible de la voir rentrer le soir de l’école avec des vêtements propre, sans une écorchure ou une marque de coup, non pas parce qu’elle se faisait frapper, bien au contraire, elle appréciait tout particulièrement montrer aux garçons de son âge voir plus âgés qu’il ne fallait absolument pas la sous estimer et qu’elle pouvait se battre aussi bien qu’eux. Enfaite, dès son plus jeune âge, elle fuyait la compagnie des filles qu’elle trouvait totalement inintéressante, elle détestait toute ses histoire de princesses, les poupées et tout ce qui allait avec, elle préférait de loin l’action, l’adrénaline, prendre des risques, ce qui avait le don d’agacer ses parents qui aurait parfois bien aimé que leur fille ne soit pas calme simplement quand elle dort. Elle terrorisait tout ses camarades de classes, rare était ceux qui au final se risquait à la mettre de mauvaise humeur car il savait très bien qu’elle partait au quart de tour, néanmoins elle se faisait tout de même des amis, des garçons bien entendu la plus part du temps car d’après elle, eux au moins n’avait pas des conversations inutiles et barbante. On pouvait dire qu’elle choisissait ses amis et son entourage, elle n’avait pas envie de rester avec des gens qui l’agaçait plus qu’autre chose et avec qui elle n’aurait rien en commun, et elle n’avait pas tord. Abby a toujours eu un caractère très fort qui ne supporte pas qu’on la rabaisse, pour elle c’est comme un appelle, une provocation qui réveil en elle tout ce qu’il y a de plus combatif pour qu’elle montre de quoi elle est capable. S’il y a bien une chose que la demoiselle a toujours détester, c’est bien passer pour une abrutie plus qu’autre chose.

    Au printemps de ses onze ans, son père fut muté à Buffalo dans l’état de New York aux Etats Unis. La jeune Abigail mis pas mal de temps a s’adapter dans ce nouveau pays, déjà pour la première raison qu’elle ne voulait pas quitter tout ses amis de Toronto et en plus car il y avait une chose qu’elle ignorait depuis toujours c’est qu’en réalité la famille de son père était contre l’idée qu’il fasse sa vie avec une jeune femme d’origine russe qu’il avait mise enceinte dès leur première rencontre. L’estime que la famille de son père à propos de sa mère n’était pas grande, tout comme celle qu’ils avaient de l’enfant venant de cette union. Son arrivé aux Etats Unis ne fut donc pas de tout repos au départ, et quand vint l’été sur la ville Buffalo elle fit la rencontre de deux personnes qui aux final marquerai sa vie entière, Matthew Johansson et Hayden Littleton. Leur première rencontre ne fut pas des plus amical, il faut dire que vue le caractère de la demoiselle, il est dur d’avoir une rencontre agréable avec elle en tout premier lieu. Mais au fur et à mesure qu’ils firent connaissance leur relation, ils finirent par devenir d’excellents amis. Malheureusement pour elle ces deux là n’étaient présents que durant l’été, le reste du temps elle devait le passé avec des gens qu’elle appréciait mais qui ne remplaçait en aucun cas ses deux compères. Il fini même par y avoir plus que ça puisqu’au final la jeune demoiselle fini par tomber réellement amoureuse de l’un d’entre eux, le dénommé Matt. Le hic c’est que ce n’était pas réciproque, pour lui elle était sa meilleure amie et ça n’irai jamais plus loin que ça, ce n’était même pas imaginable qu’il puisse se passer un truc entre eux deux un jour. Voilà l’histoire de la vie d’Abby, un amour a sens unique et des faux espoirs à n’en plus finir ainsi que de nombreuses déceptions, comme quoi l’amour ça craint. Enfin ça pourrait passer si seulement la jeune femme réussissait à se le sortir de la tête, à le faire devenir le meilleur ami qu’elle avait sans jamais vouloir plus mais ce n’était malheureusement pas si simple, surtout lorsqu’on sait que le jeune homme adorait multiplié les conquêtes qu’il collectionnait, sans se rendre compte du mal qu’il lui faisait, sous le nez de la demoiselle. Enfin elle ne pouvait rien changer à cette situation car on ne peut pas dire qu’elle ne faisait aucun effort pour essayer de l’oublier mais rien a faire elle en était incapable au point que lorsqu’elle essayait de se le sortir de l’esprit à l’aide d’un autre, elle finissait par briser le cœur de l’autre personne en question, c’était arrivé une fois, elle pensait vraiment que cette fois ci elle avait bien réussi à ne plus penser à Matt de cette façon, mais manque de chance lorsqu’il arriva a Buffalo, tout lui revint en pleine figure au grand malheur de CJ, le garçon avec qui elle sortait à cette époque.

    Elle avait à peine dix sept ans lorsque sa vie prit un tournant qui la ruina elle et tout ce qui la rendait elle-même. Sa mère fut tuée par une balle perdue dans les rues de Buffalo. A partir de ce moment là, la vie d’Abby sombra peut a peu dans le désespoir et la noirceur, son père noya son chagrin dans l’alcool sans prêté attention a sa propre fille jusqu’au moment où sa famille lui bourra assez le crane pour qu’il se mette a insulté devant sa fille la femme avec qui il avait vécu pendant dix sept ans. D’après lui Lena avait mérité ce qui lui était arrivé, et si Abby n’apprenait pas à changer son comportement rapidement et arrêté d’idolâtrer sa mère comme elle l’avait toujours fait il allait lui arriver la même chose. Il décida d’envoyé sa fille à Los Angeles là où vivait sa tante qui détestait autant sa défunte belle sœur que sa nièce dont elle allait devoir s’occuper mais après tout pour elle cela représentait l’occasion de faire du bourrage de crane a la demoiselle et la rendre « acceptable ». Au final Abby ne fut qu’un enjeux, la jeune demoiselle de dix sept ans trop perdu et affecté par la mort de sa mère pour riposter au attaque de son propre père qui la laissait lâchement tombé et de sa tante qui souhaitait faire d’elle la même atrocité que ses gourdes de filles pourri gâtés. Elle était perdu, fragile et elle avait besoin de quelqu’un pour se battre pour elle et lui redonner espoir, sauf que personne ne l’a fait, elle s’est retrouver seule forcé de partir à l’autre bout du pays alors qu’elle n’en avait aucune envie d’y aller, loin de tout ce qu’elle connaissait et qu’elle aimait. Elle aurait voulu que n’importe qui s’interpose et lui prouve qu’elle valait mieux que ce que sous entendait toute sa propre famille, des gens qui sont sensé nous aimer et nous soutenir en temps normal. Elle aurait préféré aller dans la famille de sa mère à Toronto sauf qu’elle était encore mineur et sans l’accord de son père, qu’elle n’avait pas, impossible de passer la frontière. Elle fut donc trainer de force à Los Angeles.

    Elle se retrouva donc chez sa tante qu’elle haïssait plus que tout au monde très certainement, mais elle ne fit pas long feu sous ce toit puisque à peine ses dix-huit ans arrivé qu’elle fit ses valises et parti seule dans les rues de LA. Elle n’avait nul par où aller, pas un sous en poche puisqu’elle refusait de parler a son père et qu’elle n’avait laissé aucune trace pour être retrouver parce qui lui servait de famille. Elle avait toujours Hayden et Matt au téléphone mais ce n’était plus pareil, il n’était pas là avec elle et ça lui brisait le cœur au fond, elle ne s’était encore jamais autant senti seule même si cela n’était pas près de cessé comme sensation. Elle se trouva un appartement miteux dans un coin mal fréquenté, puisqu’elle avait déjà commencé la fac, si elle voulait continuer et ça c’est sur qu’elle le voulait, elle allait devoir travailler pour payer ses frais de scolarité. Elle n’arrivait pas à trouver de boulot qui paye suffisamment pour payer a la fois ses études et son loyer, c’était problématique malheureusement, et la seule solution qu’elle trouva du lui faire ravalé sa fierté et sa dignité, elle commença donc à travailler dans une boite de striptease. Cela n’avait vraiment rien de valorisant, elle avait carrément honte d’elle-même mais elle ne voyait pas d’autre moyen. Certes Matt lui avait proposé de lui envoyer de l’argent plusieurs fois mais elle refusait puisque pour elle ça revenait à dire qu’elle ne savait pas se débrouiller seule et elle voulait justement prouver le contraire.

    Lorsqu’elle eu vingt et un an elle apprit malheureusement la triste nouvelle de la mort d’Hayden dans un accident de voiture. Elle rassemblait le peu d’argent ainsi que le peu de dignité qu’elle avait jusqu'à Charlotte en Caroline du Nord où vivaient Hayden et Matt à cette époque. C’est la dernière fois qu’elle vue Matt se jour là, les retrouvailles fur de courte durée puisqu’elle rentra à Los Angeles. Elle aurait aimé qu’il la retienne mais après tout il ne fallait pas non plus trop espérer, il devait surement avoir d’autres choses à faire de sa vie que de s’occuper de la petite Abby désespérer. Elle aurait voulu rester puisqu’en vérité cette ville la détruisait peu à peu mais tant pis après tout elle ne voulait pas s’imposer a lui tel un boulet sous prétexte qu’au bout de quatre ans elle détestait toujours là ville où elle vivait et qu’en plus elle était entrain de lui faire perdre sa propre identité. Le fait est que Matt était la seule personne qui restait à Abby, la seule et unique, mais bientôt même son amitié ne fut plus qu’une simple illusion. Dès son retour à Los Angeles elle attendit un coup de file, elle passait ses journées enfermées dans son appartement miteux en pyjama à attendre qu’il ne lui donne un simple signe de vie, mais rien n’y fit. Ce fut son propriétaire qui vint la sortir de son enfermement pour lui réclamer le loyer, elle allait donc devoir retourner travailler, elle n’avait pas le choix.

    Elle continua encore ce boulot nul jusqu’à ce qu’elle ne retombe sur CJ, en réalité elle était la stripteaseuse a son enterrement de vie de garçon, quoi de plus pathétique n’est ce pas. Le jeune réussi à lui redonner la force de se sortir de là et de toutes les autres galères dans lesquelles elle s’était mise, c’était en réalité tout ce dont elle avait besoin. En vérité elle espérait encore bêtement que Matt réapparaitrait miraculeusement et qu’il viendrait la sortir de son trou à rat, sauf qu’il ne vint jamais. Parfois elle en arrivait à se demander s’il n’avait pas été simplement qu’un rêve, une hallucination, le genre d’ami imaginaire que ce font les enfants et qui disparaisse un beau jour comme par enchantement. Elle se sentait perdue, délaissée et abandonnée sans lui, mais vue qu’il ne donnait plus aucuns signes de vie, cela ne devait pas être la même chose pour lui. Elle avait tant de fois essayé par tous les moyens de le joindre, de le retrouver mais rien n’y faisait. Elle fini par tenter le tout pour le tout, elle n’avait plus rien à perdre, elle se décida à écrire un livre, après tout c’était bien pour ça qu’elle avait bossé comme ça, pour se payer ses études de lettres et devenir écrivain alors autant réaliser ses rêves non. Le fait est que ce livre n’est pas qu’un simple livre, il s’agit de son histoire, ou plutôt la leur. Anya et Anthony, d’accord les prénoms elle ne les avait pas trouvé bien loin puisque ce sont leur troisième prénom à tout les deux mais elle voulait être sur qu’en lisant ça il comprenne et après lui personne d’autres ne le pourrait; deux amis d’enfance, elle qui l’aime de tout son être et lui qui ne la voit que comme sa meilleure amie, ils se perdent de vue car les lettres ne suffisent pas à leur amitié, elle ne l’oublie pas, ils se retrouvent puis … Puis après ? Tout roman à une fin après tout il fallait bien qu’elle en trouve une. Enfaite le roman en possède deux différentes : la fin comme elle la vivait à ce moment là, c'est-à-dire seule avec un manque constant de sa présence, et l’autre qui est enfaite la fin dont elle aurait rêvé, les deux se déroulant dans le même lieu, un hall d’aéroport, c'est-à-dire l’endroit préféré de cette chère Abigail. Mais après la parution du livre, elle n’u aucun retour de sa part. A elle se mit à penser que si ça ce trouve il était mort et qu’elle ne savait strictement rien, après tout cela faisait trois ans qu’il ne s’était pas vue.

    Un an plus tard elle rencontra un homme, il lui rappelait énormément quelqu’un au niveau de son physique, en fait il fallait dire ce qui était, il s’agissait tout bonnement du sosie parfait de Matt. Lui il s’appelait Tyler, il était rédacteur dans un journal de LA, à première vue il semblait parfait. Il était gentil, serviable et il semblait vraiment s’être attacher à elle. Le fait est qu’au final il le fut un peu trop, l’homme d’une petite trentaine d’années vit tout lui tomber dessus au même moment, il perdit son travail et un proche ce qui le fit sombré dans la dépression tout comme l’alcoolisme. Cela aurait pu être encore réparable si seulement il ne s’était pas mi à passer ses nerfs sur la femme avec qui il vivait à cette époque, c'est-à-dire Abby. Elle qui pourtant avait toujours eu un tempérament de feu qui ne se laissait marcher sur les pieds par personne, elle avait finalement trouvé plus fort qu’elle et ce à son grand désespoir. Elle resta plusieurs mois à encaisser les coups encore et encore, à faire comme si de rien était, croyez moi le maquillage peu faire des merveilles par moment, tout comme les excuses qui ne valent rien mais que certaines personne gobent toujours. Malheureusement le mal que prenait le peu de dignité qu’il lui restait tout comme la souffrance de son cœur, ça ne se cache pas avec du maquillage, et les cicatrices restent.

    Elle fini par en avoir assez de supporter ses colères incessantes, le fait d’être pris pour un punching ball, les menaces, les insultes et tout ce qui allait avec. C’est pourquoi en pleine nuit elle quitta l’appartement avec juste pièce d’identité, de l’argent liquide des vêtements qui ne tiendront pas la semaine et c’est tout. Sa destination, Toronto, mais elle n’ira pas en avion car il pourrait suivre sa trace, elle ira donc comme elle le peut, c'est-à-dire à pieds ou en stop.


    VIE QUOTIDIENNE A JERICHO : (10 lignes minimum)
    Le quotidien d’Abby à Jericho est encore inexistant pour le moment et elle n'a en réalité aucune envie qu'il n'existe puisque son but est de fuir la Californie le plus rapidement possible. Jericho n'est en réalité une simple escale sur son chemin qui devrait la conduire à Toronto, ou du moins c'était ce qu'elle comptait. Le fait est qu'elle n'avait aucunes idées que c'est ici qu'elle recroiserait le chemin de la personne qui lui manque le plus depuis tant d'années. Matt habitant dans cette ville, les paramètres qu'elle s'était fixé et auxquels elle voulait absolument se tenir son totalement chamboulés, elle ne connait rien de cette ville et ne l'apprécie pas réellement c'est pourquoi elle a d'autant plus de mal à s'imaginer rester ici plus que le temps nécessaire, c'est à dire le moins de temps possible pour ne pas que Tyler ne trouve sa trace et ne vienne la chercher ici pour la contraindre à rentrer de force à Los Angeles. Elle se connait assez bien pour avoir la certitude que s’il venait la chercher jusqu'ici, elle n'aurait d'autre choix que de le suivre. Après est ce que le fait que Matt vive ici aujourd'hui pourrait faire qu'il l'aiderait, elle n'en savait rien, peut être ne voudra-t-il même pas qu'elle rester juste pour lui. Son quotidien ici se résumera donc à dormir au motel de Jericho, enfin tant qu'il lui reste de l'argent, peut être qu'après elle finira dans un carton au bord de la route, surtout qu'il lui faudra aussi garder un peu d'argent pour laver ses vêtements à la laverie de la ville et puis après seule l'avenir pourra dire ce qui sera sa vie tout comme son quotidien ici, et surtout combien de temps il durera.


Dernière édition par Abigail L. Donovan le Mar 26 Jan - 21:51, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
it's me, Gabriel J. O'Keefe darling !


Date d'inscription : 29/06/2009
Nombre de messages : 63
x group : Autorities
x my job : Agent Fédéral
x my adress : Looking for a change


x Crédits : (c) Yumita && ChrisPine.org

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: » Abigail Laine Donovan | Always lost in the sea   Lun 2 Nov - 15:17

    Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• At The East Of Eden ••avatar
it's me, Liam A. O'Connor darling !


Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 2712
x group : Bounty Hunters
x my job : Officiellement mécano, officieusement chasseur à la dérive
x my adress : Motel de Jericho
icon © mymiiex

x Crédits : avatar © deviltemptation - sign © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: » Abigail Laine Donovan | Always lost in the sea   Mar 3 Nov - 23:34

    Bienvenue sur le forum I love you Smile

_________________
I cant believe I said I'd lay our love on the ground
But it doesn't matter cause I've made it up forgive me now
Everyday I spend away my souls inside out
Gotta be someway that I can make it up to you now, somehow.
I'D COME FOR YOU • NICKELBACK
Please don't dwell on it, cause I didn't mean it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://road-666.bbactif.com


avatar
it's me, Matthew D. Johansson darling !


Date d'inscription : 09/07/2009
Nombre de messages : 138
x group : Journalist People
x my job : Photographe - Espion pour une compagnie de mercenaires
icon © `sassy

x Crédits : avatar + sign © yumita

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: » Abigail Laine Donovan | Always lost in the sea   Mer 4 Nov - 0:07

    Bienvenuue love2
    J'ai hâte qu'on puisse RP (aa)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

|| Regrets &&. Lies for Life ||

avatar
it's me, Sean D. O'Connor darling !


Date d'inscription : 23/03/2008
Nombre de messages : 833
x group : Head Hunters
x my job : Garçon d'écurie au Ranch de Jericho
x my adress : Motel de Jericho
icon © med

x Crédits : avatar © psychozee & gif © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: » Abigail Laine Donovan | Always lost in the sea   Mer 4 Nov - 1:10

    Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlinstime.forumactif.org/


avatar
it's me, Judy A. Backers darling !


Date d'inscription : 03/12/2008
Nombre de messages : 258
x group : They want to have a normal life
x my job : producteur dans une maison de disque


x Crédits : (c) freak_girl91

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: » Abigail Laine Donovan | Always lost in the sea   Mer 4 Nov - 12:07

Welcome Wink

_________________



    INTO THE WILD

    " Rien n'est plus nuisible à l'esprit aventureux
    d'un homme qu'un avenir assuré...
    Son noyau central est sa passion pour l'aventure....
    Il faut adopter un mode de vie désordonné... "


    I'm just a blind woman


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
it's me, Abigail L. Donovan darling !


Date d'inscription : 02/11/2009
Nombre de messages : 16


x Crédits : (c) misery angel

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: » Abigail Laine Donovan | Always lost in the sea   Sam 7 Nov - 16:42

    Mercii Smile

    J'espère pouvoir finir ma présentation rapidement, puis comme ça Matt on pourra RP I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    •| Staying A Child ; Whatever Happens |•

avatar
it's me, Micah L. Adamson darling !


Date d'inscription : 04/07/2009
Nombre de messages : 401
x group : Strangers
x my job : Je comprend pas moi, je vais à l'école donc je travaille et moi, on me paie pas !
x my adress : I'm Sure Jericho Waited For Me !

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: » Abigail Laine Donovan | Always lost in the sea   Lun 9 Nov - 21:33

    Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
it's me, Soukaina T. Harvelle darling !


Date d'inscription : 06/05/2009
Nombre de messages : 38
x my job : Médecin

MessageSujet: Re: » Abigail Laine Donovan | Always lost in the sea   Mar 10 Nov - 19:51

    bienvenue =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-beginning.forumpro.fr/forum.htm


avatar
it's me, Abigail L. Donovan darling !


Date d'inscription : 02/11/2009
Nombre de messages : 16


x Crédits : (c) misery angel

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: » Abigail Laine Donovan | Always lost in the sea   Lun 14 Déc - 22:24

    Enfiin fini =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
it's me, Gabriel J. O'Keefe darling !


Date d'inscription : 29/06/2009
Nombre de messages : 63
x group : Autorities
x my job : Agent Fédéral
x my adress : Looking for a change


x Crédits : (c) Yumita && ChrisPine.org

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: » Abigail Laine Donovan | Always lost in the sea   Lun 14 Déc - 22:26

    C'est tout bon pour moi je te valide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



it's me, Contenu sponsorisé darling !



MessageSujet: Re: » Abigail Laine Donovan | Always lost in the sea   

Revenir en haut Aller en bas
 

» Abigail Laine Donovan | Always lost in the sea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Before the Game :: « City Hall registrations » :: ▬ Accepted-