AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nothing compares to a quiet evening alone. { Cassie&Micah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

it's me, Invité darling !



MessageSujet: Nothing compares to a quiet evening alone. { Cassie&Micah   Lun 13 Juil - 15:35


.
.


    L'homme tira une latte de plus sur sa cigarette en tournant au coin de la rue. Le parc apparut soudainement sous ses yeux, caressé par les premiers rayons de soleil matinaux et il renfonça davantage son chapeau sur son crâne. C'était une belle journée qui commençait, une matinée tranquille comme il les aimait, car qu'était une grasse matinée comparée à une calme matinée de printemps ? Pour Noah, ça ne se valait pas. Il préférait largement profiter de l'air matinal que de perdre son temps en sommeil inutile... Il était relativement tôt, dans les 9h, mais Noah n'était pas le genre à traînasser jusqu'à midi, alors ce n'était pas étonnant de le voir debout à cette heure. De plus, c'était aussi dans ces heures là que la ville commençait à s'éveiller, et le calme allait peu à peu s'estomper pour laisser place à une agitation coutumière à laquelle il voulait assister : n'ayant jamais mis les pieds ici avant, il voulait prendre ses marques, et on dit que la chance sourit à ceux qui se levent tôt...
    De son allure fluide qui contrastait avec sa carrure massive et ses airs bourrus, il se dirigea tranquillement jusqu'à l'espace vert vers lequel il amenait Lennon. Lennon, c'est son chien. Ce dernier, un boxer marron et blanc, avait l'habitude des sorties matinales auxquelles son maître le soumettait, mais il ne connaissait pas Jericho, c'est pourquoi il était plus enthousiaste que d'ordinaire, ce matin. Bah oui, il découvrait une nouvelle ville, ce qui signifiait plein de nouveaux endroits à renifler ! Chouette, non ?...
    Noah s'arrêta un instant pour acheter un gobelet de café à un marchand ambulant posté sur le trottoir puis il biffurqua et passa l'entrée du parc, son chien trottinant à ses côtés. Il savait que l'endroit lui plairait, et s'il était assez grand, il le laisserait gambader. Le pauvre animal passait beaucoup de temps enfermé dans les chambres de motel qu'il louait, Noah se faisait donc un point d'honneur de lui laisser le plus possible de moments de liberté ; un parc était donc tout indiqué pour son fidèle compagnon qui pourrait se dégourdir les jambes. Avisant un banc, il s'en approcha et défit la laisse de son toutou. Il ramassa un morceau de bois sur le sol et sourit à son cleb's qui attendait le feu vert. Le bâton défia la gravité et fila dans l'air vers la pelouse, suivit de près du chien partit en trombe à ses trousses. Avec un petit sourire, Noah s'assit et porta le gobelet à ses lèvres, gardant un oeil sur lui, qui, à présent, se roulait dans l'herbe pile à l'endroit où le bâton était tombé. Car non, Lennon ne ramenait pas les bouts de bois... Il y avait deux solutions : soit il partait avec et les enterrait quelque part, comme il le faisait depuis qu'il était petit et l'avait toujours fait, même avec chacun des jouets que Noah lui offrait - et qu'il n'avait jamais revu à peine lui eut-il donnée... - , soit il les machouillait jusqu'à en faire de la patée ! Mais, les ramener, non. Ce cleb's n'avait pas cet instinct là, sûrement qu'il avait dut tomber sur la tête à la naissance, comme disait Lorna, sa défunte femme... Noah porta le gobelet à ses lèvres et avala une première gorgée du macciato fumant, s'imisçant légèrement dans ses pensées. Son chien était le dernier lien qu'il lui restait avec son passé, car Lennon était à la base à Jackson, son fils. C'était lui qui le lui avait offert pour ses 6ans... Et il aurait eu 20ans cette année. Il sentit sur sa cuisse une forte chaleur et baissa subitement les yeux. M*rde, le café. En serrant le point autour de son gobelet, il l'avait fait déborder ! Il desserra immédiatement sa prise et secoua la tête en poussant une litanie de jurons étouffés. Raaah, quel bon à rien il faisait ! Il essuya la tâche - enfin, étala serait plus juste - comme il put et secoua son gobelet pour faire tomber les gouttes qui avaient coulées le long de ce dernier. Puis, il entreprit de le finir quand il entendit une voix. Une voix qui appelait quelqu'un. Qui scandait un prénom : Micah. Il releva la tête de son jean, les sourcils froncés, et chercha l'origine des cris. Il vit alors arriver dans sa direction une femme, brune, qui avait la vingtaine, par là... Son expression affolée l'alarma. D'un sifflement bref, il fit revenir son chien qui dressa les oreilles avant de se précipiter à ses côtés, et il se leva, se dirigeant d'un pas rapide vers elle.

      « Besoin d'aide mademoiselle ? » S'enquit-il lestement, une fois à sa hauteur, une expression neutre sur le visage.

    Naturellement, Noah n'avait pas vraiment l'air du type fréquentable et était loin du héros séduisant toujours bien rasé avec les supers répliques drôles et rassurantes qui vont avec. Mais s'il pouvait lui venir en aide, il le ferait, et tout aussi bien qu'un mec en collant ou déguisé en chauve-souris...
Revenir en haut Aller en bas
 

Nothing compares to a quiet evening alone. { Cassie&Micah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Oblivion :: « Everthing comes to an end » :: ▬ Abandonned Ways-