AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 » Shiiiit ! Where I am ? [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

it's me, Invité darling !



MessageSujet: » Shiiiit ! Where I am ? [Pv]   Mar 5 Mai - 16:28

    Il fallait bien qu’un jour elle se décide à quitter la petite chambre d’hôtel dans lequel elle dormait depuis ces trois derniers jours pour venir respirer le grand air de la campagne non ? Depuis son transfert à Jericho, Pearl s’était retrouvée catapultée dans un univers dont elle n’avait pas vraiment l’habitude, et même si William, Ô ce cher Willy <3, l’avait entraîné depuis des années à affronter ce genre de situation, il fallait bien admettre que se retrouver plongée dans l’inconnu avec quelque chose… d’effrayant. Jericho n’était pas vraiment la ville de tous les plaisirs, et même si Pearl n’avait pas l’habitude de jouer les fines bouches, la chambre de l’hôtel 4 étoiles dans laquelle le gouvernement avait réussi à la faire dormir n’avait rien d’une chambre dans un hôtel luxueux, de 3 étoiles, à Las Vegas. Et pour cause, Jericho était perdu, pratiquement aussi peuplé que le trou du cul du monde, on ne pouvait pas vraiment parler de centre touristique. Imaginez juste la tête de la belle lorsqu’elle posa ses valises sur le quai de la gare, enfin, si on pouvait vraiment appeler ça un quai de gare. Un seul banc sur lequel elle avait posé sa valise avant de téléphoner à William pour lui annoncer qu’elle était bien arrivée. Willy, ahhhh Willy. Que serait-elle sans son petit ami qui avait pris tant de temps à la former et l’informer du danger et des sacrifices qu’un métier comme le leur exigeaient. Leur rencontre n’avait été que purement professionnel, quand bien même il lui avait plu dès le premier regard, Pearl s’était toujours contenu, jusqu’au jour où lui aussi lui avoua ses sentiments. Dès lors, c’était la relation dont elle avait toujours rêvé. 3 ans d’amour sincères qu’ils partageaient encore au présent, et si ce fut seule qu’elle foula des pieds le sol de Jericho, elle savait que son fiancé, car oui ils étaient fiancés depuis peu, le rejoindrai d’ici quelques jours. C’était juste histoire de planifier son transfert à lui aussi.

    Lorsqu’elle posa les yeux sur l’état des bâtiments qui jonchaient la route principale qui menait au centre ville, elle ne put réprimer une grimace. Elle qui avait un certain sens de l’ordre et de la propreté, la voila qu’elle était catapultée dans une décharge publique en version petite ville perdue. Ici, elle était sur de n’avoir aucun soucis d’intégration puisque le nombre d’habitant devait se limiter à 3 ou 4 par hôtel. Il devait avoir dans la population autant d’homme que de femme, et si ce nombres surpassaient les 100, c’était presque un miracle. M’enfin, elle avançait dans les rues de Jericho, tirant sa valise. Habillée d’un tailleur chocolat, elle semblait presque trop habillée par rapport aux quelques gens qui la regardaient évoluer dans ce décor à travers les fenêtres. C’était étonnant de voir combien une seule arrivée pouvait susciter autant d’étonnement. On l’avait prévenue, on lui avait dit qu’elle serait regardée ici comme une bête dans une foire, eh puis, ce n’était pas tant le regard des gens qui la gênaient, c’était plutôt la façon dont elle sentait couler ce regard sur elle-même ! Elle savait très bien où elle devait se rendre en tout premier lieu, la Mairie de Jericho. Là-bas l’attendrait le Maire et un officier chargé de la réception de l’agent fédéral en mission. Ce fut donc au bout de quelques minutes qu’elle parvint à trouver le bâtiment principal de la ville, aussi fallait-il dire qu’il était facilement dégotable puisqu’il était le seul à être pratiquement propre et nettoyé. Elle soupira en montant les quelques marches qui menaient à l’entrée et reprit sa respiration. Willy lui avait appris à se défendre face à un agresseur, mais jamais à parler face à un administrateur. Elle poussa les portes, et s’en suivit deux heures d’entretien.

    Entre l’instant où elle poussa la porte de la Mairie pour la première fois et l’instant où elle posa ses mains sur le bois d’acajou pour en sortir, il s’était écoulé 2 heures de temps. 2 heures de temps durant lequel le soleil en avait profité pour se coucher à moitié. Voila que le ciel était peint d’un rose presque romantique. La vue qu’offrait le coucher de soleil était des plus admirables, si on se contentait de fixer le ciel, car une fois qu’on redescendait sur la ville, on observait un spectacle des plus vertigineux. Il fallait être fou pour habiter ici, la ville ressemblait à un champ de ruine, un champ de bataille lors de la deuxième guerre, et pourtant. Elle se senti prise d’étourdissement lorsqu’elle réalisa qu’elle était coincée ici pour le mois à venir. Heureusement, elle ne l’affronterait pas toute seule. Elle descendit les quelques marches du bâtiment, une fois encore, soulevant sa valise pour ensuite la poser sur le seul. Jericho lui faisait penser à ces anciennes villes dans les films de Western. Les villes fantômes où vous voyez de temps à autre un grain de sable se soulever du sol pour se reposer quelques centimètres plus loin. C’était assez drôle de s’imaginer de retour au temps des cow-boys, mais pas très attrayant. Eh puis, elle espérait juste avoir de quoi se ménager dans son hôtel. Elle déplia la carte, mais ne comprit strictement aux gribouillis qu’avait fait le maire sur ce papier, ne sachant alors que le nom de sa future demeure et n’ayant pas l’envie de passer une heure à la chercher, elle interpella une jeune fille qui marchait devant elle. L’attrapant par le bras délicatement ;; elle était sure qu’entendre une voix humaine lui ferait perdre un instant le goût de fantôme qu’elle avait en bouche… Décidemment, ce mois ne lui annonçait déjà rien de bon.

    « Excuse moi ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

it's me, Invité darling !



MessageSujet: Re: » Shiiiit ! Where I am ? [Pv]   Mer 6 Mai - 19:20

Angella marchait sur le trottoir pour rejoindre sa voiture qui était garée un peu plus loin que la mairie. Sa voiture ou plutot son petit bijou comme elle aime la surnommée est une GTO violette, qu' elle a entièrement retapper, toute seule comme une grande. Elle l' a eut comme cadeau de la part de ses parents quand elle a obtenu son permis de conduire à ses 16 ans. Elle l' a eut du premier coup. Elle en a passé du temps et de l' argent dans cette voiture mais elle pense que sa en a vallait la peine, aujourd' hui son automobile est une vrai merveille, alors qu' elle aurait pu aller à la casse vu l' état dans laquelle elle l' avait eut. Elle ne pensait pas qu' elle ferait long feu.

Angel revenait donc d' aller faire des courses au supermarché ou plutôt à l' épicerie du coin. Un des seul endroits pour se réapprovisionner dans cet endroit perdu au millieu de nul part. Cette ville était perdue et pas très grande mais ce n' est pas pour autant qu' elle en connaisait les recoins. Cela fesait quelques temps que Angella était arrivée à Jericho. Elle sortait assez peu. Ses sorties consistaient à allez à l' épicerie "histoire" de se nourrir, au bar de temps à autre pour faire de nouvelles rencontres même si ce n' est pas l' endroit le plus chaleureux de le ville. Angella sortait peu, pas parce qu' elle le voulait mais il n' y avait pas grand chose à faire dans cet espace à moitié "mort". Et elle ne c' était pas encore fait vraiment d' ami(e)s juste quelques connaissances par - ci, par - là. Elle avait acheté de quoi manger pendant trois, quatre jours ( un paquet de pâte, des légumes, des fruits, des yaourts aromatisés à la vanille, une bouteille de Coca - Cola et une d' eau). Quoi pas de viande ? Eh oui la jolie jeune fille est végétarienne. Mais il lui arrive de temps en temps de manger du poisson et des oeufs. Mais ce n' est pas parce qu' elle est végétarienne qu' elle dit aux autres d' en faire autant, chacun fait ce qu' il veut. Angella l' est depuis preque 2 ans maintenant. Elle l' est devenue car elle ne supporte pas qu' on fasse du mal aux animaux.

Angella se disait qu' elle allait se dépêché de rentrer. Surtout avec ce dingue de Zodiac "dans les rues" qui assasigne des gens sens même savoir pourquoi. Autant dire un vrai psychopate quoi ! C' était une jolie soirée, le couchée de soleil était beau, le ciel d' un rose dragée et le soleil orange flamboyant. Les rues avaient l' air calme ce qui rendait l' atmosphère un peu pesente. Angella ne pouvait s' empêcher de penser à ce fou, elle ne savait pas trop pourquoi. Elle tenait donc du bras droit un paquet plein de courses quand une personne lui attrapa son bras gauche mais pas de façon "méchante". Elle était assez suprise. Ce qui lui fit pensée imédiatement au ... Son coeur battait très fort. La personne lui dit :

<< Excuse moi ! >>

Angella se retourna et constata vite fait la personne. Une fille, pas très grande comme elle, jolie comme elle xD, bien habillée peut être un peu trop pour cette endroit. * Sa doit être quelqu' un d' important ! * se dit elle. De voir cette fille la rassura et le Zodiac disparut de ses pensées. La jeune fille ou plutot la jeune femme l' avait tutoyé ce qui ne dérangea pas Angella. Elle se demandait ce qu' elle voulait puis remarqua dans les mains de la jolie blondie une espèce de carte gribouillé. C' est qu' elle allait pas trouver son chemin avec toutes ces flècles et ronds qui entouraient des endroits. Elle avait plutôt l' air sympatique et gentille. Mais des fois il ne faut pas trop se fier aux apparences.


<< Oui... Euh jpeux vous aidez ? >>
Revenir en haut Aller en bas
 

» Shiiiit ! Where I am ? [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Oblivion :: « Everthing comes to an end » :: ▬ Abandonned Ways-