AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The long and winding road .. {October

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

And Nothing Else Matters...
avatar
it's me, Thomas Burndage darling !


Date d'inscription : 07/06/2008
Nombre de messages : 320
x group : Head Hunters
x my job : Chasseur de primes
x my adress : Viens donc voir de plus près...

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: The long and winding road .. {October   Sam 21 Fév - 5:25

« La solitude est bonne aux grands esprits et mauvaise aux petits.
La solitude trouble les cerveaux qu'elle n'illumine pas.
»
- V. Hugo -



    20h27, sur une rue sombre et déserte, la pluie ayant enfin donné un peu de répis...

    La rue était sombre, quelques lampadaires médiocres fournissant le stricte minimum d'éclairage pour éviter de s'y perdre complètement. Le silence régnait, un silence qui ne l'était pourtant pas complètement, dérangé par les bruits incessants de la circulation qui passait sur la rue d'à côté, du vent qui faisait bouger les quelques déchets éparpillés un peu partout,... L'asphalte était trempée, d'innombrables flaques d'eau réparties un peu partout de grandeurs inégales. Dame-Nature s'était déchaînée ce jour-là, ayant finalement pris congé à la tombée de la nuit. Les nuages camouflaient tout de même toujours la lune, assombrissant davantage les environs.

    Inutile de le préciser, c'était par ces temps-là précisément qu'on voyait Thomas Burndage à l'extérieur. De coutume, le jeune homme passait son temps dans les bars ou dans les boîtes de nuit, ces endroits de débauches où l'alcool coulait à flot pour de modiques sommes... qui parvenaient tout de même à ruiner le peu de liquide que possédait le jeune homme. Il fallait dire qu'il ne travaillait pas, dans les faits en tout cas, et qu'il passait le plus clair de son temps à faire ses recherches sur le Zodiac ou encore à traîner dans les hôtels aux bras de jolies et naïves jeunes femmes de la ville. Un beau jour, et il risquait de fort bien le regretter, il aurait probablement fait le tour de toutes celles de Jericho et plus aucune ne se laisserait prendre à son jeu. C'est qu'il avait tellement le charme facile, ce Thomas ; un véritable don pour les belles paroles et les gestes faussement tendres. Même si le pot aux roses était évident, ces mademoiselles ne semblaient pas avoir envie de s'en rendre compte... avant que ce soit l'évidence même. Jamais, et ça ne risquait pas d'être le cas bientôt, Thomas n'avait ressenti le moindre regret et n'avait été sujet au moindre doute ou remise en question quant à son attitude, quant à tout ces coeurs brisé ; ces meurtres commis en douce. Life goes on.

    Seul, il ne se déplaisait pourtant pas à seulement flâner, sans but précis et sans idée préconçues d'où il allait finir par aboutir. L'humidité causée par la pluie de la journée le détendait. Les nuages semblaient annoncer un orage pour la nuit, mais il avait encore le temps de traîner à l'aveuglette. Vêtu d'un long manteau noir, il avait pratiquement l'air d'une de ces apparitions tout droit sortie d'un film d'horreur. Ses cheveux sombres lui tombait un peu dans le visage, le vent les rendant encore plus indomptables. Il portait de grosses bottes noires qui faisaient résonner un claquement sourd à chacun de ses pas. Après quelques instants, le jeune Burndage s'arrêta net. Il avait cru entendre des pas derrière lui et dans cette ville, il était impossible d'être trop prudent. Aimer les risques, c'était une chose, mais survivre en était une autre. Il n'avait jamais aucune idée d'à qui il pouvait bien avoir à faire. Lentement, il glissa sa main dans sa poche. Simples précautions... Puis, il se retourna.
    Il resta quelques secondes perplexe à s'apercevoir que la personne derrière, maintenant devant, lui n'avait aucunement le profil du Zodiac.

    « Mademoiselle Hawkins... Ne vous a-t-on jamais informée qu'il était une très mauvaise idée de se promener seule la nuit, spécialement par ces temps incertains ?»

    Thomas avait parlé de sa voix doucereuse qui donnait parfois froid dans le dos. Il fallait dire que tout chez lui, particulièrement dans de telles conditions, portait à être méfiant. C'était, qui plus est, la première fois qu'il se retrouvait en face à face avec la jeune femme, mais il était parfaitement au courant de qui elle était... de bien des choses d'ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Determined &&. Admin
avatar
it's me, Marichou darling !


Date d'inscription : 28/05/2008
Nombre de messages : 790
x group : Head Hunters
x my job : caissière à l'épicerie
x my adress : Bad

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: The long and winding road .. {October   Lun 2 Mar - 19:28




    La pluie, encore et toujours, à croire que Jericho y était abonné ces temps-ci. Enfermée dans sa chambre depuis plusieurs heures, un crayon dans la bouche, concentrée et frustrée, October fouillait ses papiers et tout ce qu'elle avait réussis à réunir sur le ZODIAC : des articles de presse, des témoignages. Certains papiers étaient accrochés au mur d'autres recouvraient entièrement une table basse qui servait de bureau à la jeune femme. Sur ce meuble se trouvait également un ordinateur portable qui était également bien utile pour ses recherches. Sourcils froncés et pied sur la table basse, la jeune femme était assisse dans un fauteuil, cela faisait des jours qu'elle regardait ses papiers qu'elle cherchait quelque chose capable de l'aider mais faute de renseignements indispensables, elle n'avançait guère. Elle posa son crayon et se leva vers la fenêtre, elle avait une vue sur le parking, rien de très agréable certes mais tout le monde aime voir ce qui se passe au dehors quand on est cloitré dans une pièce depuis plusieurs heures. Elle passa une main dans ses cheveux avec un soupir, totalement découragé. October attrapa sa veste et se dirigea vers la porte.

    Une petite sortie ne pouvait que lui faire du bien, elle avait besoin de s'aérer après ces longues réflexion. Après quelques minutes de voiture, elle finit par entrer dans le centre de Jericho, elle se gara puis sortit de sa chevrolet. Elle marchait en silence, ses converses ne faisaient pas de bruit sur le sol, les mains dans les poches de sa veste en cuir, perdue comme toujours dans des réflexions sans fin. Certaines concernaient le Zodiac, d'autre une certaine personne dont nous ne citerons pas le nom ici. Au détour d'une rue, une silhouette fit son apparition, à quelques mètres, cette ombre se retourna et une voix s'éleva. Cette voix n'était pas connu de la jeune femme mais plus elle s'approchait, plus le visage, lui, lui disait quelque chose. Thomas Burndage. Un sourire moqueur apparut sur le beau visage d'October : comme si elle ne savait pas se défendre.

    - Je le sais parfaitement mais il faut croire que j'ai toujours aimé le danger...et vous Monsieur Burndage, vous ne me semblez pas très endurant pour vous permettre de traîner dans ces ruelles sombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

And Nothing Else Matters...
avatar
it's me, Thomas Burndage darling !


Date d'inscription : 07/06/2008
Nombre de messages : 320
x group : Head Hunters
x my job : Chasseur de primes
x my adress : Viens donc voir de plus près...

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: The long and winding road .. {October   Mar 3 Mar - 4:55

    Le sourire ne mit qu'une seconde et trois quart à couvrir le visage de Thomas. Une telle rencontre était une véritable jubilation pour le jeune homme, rien de moins. Si il excellait bien en quelque chose, mis à part les parties de pokers et ce qui se passait sous la couette lorsqu'il ramenait une jolie fille avec lui, c'était bien en ces petites conversations là ; totalement futiles et dépourvues d'intérêt réel et sensé, mais tellement amusantes. Étrangement, October lui rappelait un peu Coleen dans sa façon d'agir, cette méfiance et cette confiance excessive qui agissait face à lui un peu comme un miroir... Un véritable délice, oui. Son sourire le motivait encore plus, c'était signe qu'elle était la candidate parfaite pour le petit jeu qu'il avait en tête. Vous vous interrogez ? Certes, évidemment. Thomas avait une dent contre le O'Connor et il comptait bien l'embêter d'une manière ou d'une autre. Pourquoi ? Pour rien, simplement parce qu'il aimait les défis et qu'il aimait embêter les gens. C'était un don chez lui et sa plus grande fierté du coup. Il s'était arrêté devant elle et elle avait fait de même, histoire de ne pas lui rentrer dedans.. Quoi que, ça n'aurait pas vraiment déplu au jeune homme !

    Si il avait d'abord eu envie de jouer avec McCoy, il s'était rapidement rendu compte que Liam l'avait lancé sur une mauvaise piste et qu'il s'était fait avoir comme un débutant. Jamais de la vie le jeune homme n'avait éprouvé des sentiments pour la jeune fille, mais celle qui occupait ses pensées était celle qu'il avait sous les yeux dans le moment. Ses intentions ? Loin d'être pures, c'était tout ce qui était certain. Il ignorait encore comment est-ce qu'elle allait agir, si elle se laisserait faire comme Coleen avait pu le faire ou si elle se défendrait un peu plus. Ce soir, il avait envie de jouer, mais pas de se battre, ni de s'embêter à obtenir ce qu'il voulait. Le défi, justement, serait d'improviser et de «gagner» la partie tout de même.

    « Aimer le danger est une chose bien imprudente...»

    Murmura-t-il sur un ton amusé. Il arqua un sourcil, son sourire étant maintenant en coin et ses yeux rivés sur elle comme un prédateur l'aurait fait avec une proie. Il était là, sans trop bouger, impossible de dire exactement les pensées qu'il avait... Il ignora le restant de ses paroles, sans doute simplement prononcées dans le but de ne pas avoir l'air idiote et pour lui tenir tête. Amusant, amusant, mais il n'en avait rien à faire. Ce n'était pas quelques petits pics lancés à droite et à gauche qui allaient le faire renoncer ou l'effrayer, ça non. Elle se mettait le doigt dans l'oeil !

    « Comment se fait-il que vous ne vous trouviez pas dans le lit d'un certain.... Comment dit-on déjà ... ? ... Liam ?»

    Il guetta sa réaction du coin de l'oeil, faisant quelques pas pour se rapprocher. Il était alerte à tout, car après tout, il fallait être paré pour n'importe quoi. C'était une chasseuse de prîmes, or donc, il devait rester sur ses gardes et se méfier d'elle. Il ne la connaissait pas énormément, ne savait pas tout à fait de quoi est-ce qu'elle était ou pas capable. Il allait finir par le découvrir.


Dernière édition par Thomas Burndage le Dim 5 Juil - 1:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Determined &&. Admin
avatar
it's me, Marichou darling !


Date d'inscription : 28/05/2008
Nombre de messages : 790
x group : Head Hunters
x my job : caissière à l'épicerie
x my adress : Bad

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: The long and winding road .. {October   Sam 4 Juil - 23:21

    Thomas était le genre d’hommes qui, habituellement, aurait attiré la jeune demoiselle : confiant, désinvolte, un sourire sarcastique aux lèvres. Oui, il n’y avait aucun doute, sil ils n’avaient pas été tout deux des chasseurs de primes et si la demoiselle ne conservait pas le visage d’une certaine personne dans un coin de sa tête, elle aurait probablement tout fait pour l’avoir une nuit rien qu’à elle. Hors, ce n’était malheureusement pas le cas. October ne savait si cette rencontre était de bonne augure ou de mauvaises : d’un côté Burndage avait sûrement quelques informations susceptibles d’aider la jeune femme, d’un autre il ne faut jamais jouer avec un chasseur de prime. Essayer de manipuler un être aussi calculateur était tout simplement du suicide, October l’avait appris avec le temps. Evidemment ce que je viens de dire prouve également que la brunette ne joue en aucun cas avec Liam et que ses sentiments sont sincères … malgré elle. Alors comment réagir face à Thomas rentrer dans son jeu, car ses intentions à lui étaient loin d’être …raisonnable dirons-nous et cela Hawkins l’avait bien compris. Ou alors rester distante et partir tant qu’il en était encore temps. Le problème c’est que cette seconde solution n’était même pas venue à l’idée de la jeune demoiselle, elle allait donc rester un bon bout de temps avec Thomas en cette soirée lugubre. Combien de temps ? Cela dépendrait de ce que lui attend de cette singulière entrevue.
    Oui, aimer le danger était bien imprudent et malheureusement October était imprudente comme toutes les autres personnes qui recherchaient le zodiac. Les pics qu’elle lui avait lancé n’eurent aucun effet, elle s’y attendait : il faudrait plus que deux ou trois phrases bien placés pour impressionner Thomas. Quand elle entendit le jeune homme la lancer sur un sujet de discussion gênant, elle ne laissa rien paraître gardant les sentiments qui se bousculaient en elle derrière le masque qu’elle arborait le plus souvent : tranquille et confiante.

    -Je ne vois malheureusement pas de quoi vous voulez parler.

    Il faut toujours faire attention à ce que l’on dit à un chasseur, c’est une attitude des plus prudentes et qui empêche quelques problèmes futurs. Il fallait donc mieux jouer l’incompréhension plutôt que d’en dévoiler long sur sa vie privé. La jeune femme replaça une mèche de cheveux derrière son oreille et se mordit la lèvre inférieure, repensant à ce qui s’était passé avec Liam l’autre nuit. Tout ce qu’elle espérait c’était que Thomas n’est pas remarqué ce simple petit geste. D’ailleurs le jeune homme fit quelques pas dans sa direction et October le regarda faire guettant le moindre de ses gestes. Elle essaya de détourner son attention, commençant un autre sujet de discussion.

    -J’imagine que vous devez vous plaire à Jericho : l’alcool ne manque pas ici. Pas que vous ayez la tête d’un alcoolique, disons juste que vous semblez être une personne qui apprécie se retrouver devant un bon verre de temps en temps.

    Bizaremment en parlant d'alcool, la jeune femme avait subitemment pensée à Liam, allez donc savoir pourquoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

And Nothing Else Matters...
avatar
it's me, Thomas Burndage darling !


Date d'inscription : 07/06/2008
Nombre de messages : 320
x group : Head Hunters
x my job : Chasseur de primes
x my adress : Viens donc voir de plus près...

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: The long and winding road .. {October   Mar 7 Juil - 6:53

    Thomas ne put qu'être encore plus amusé d'entendre dire October qu'elle ignorait de quoi est-ce qu'il pouvait bien vouloir parler. Comme si il allait y croire, il n'était pas dupe. Le jeune homme acquiesça la tête avec un air amusé, donnant presque l'impression qu'il allait éclater de rire d'un instant à l'autre. Thomas Burndage était ainsi lorsqu'il n'était pas saoul ; moqueur, enjoué, un peu trop énergique et surtout complètement imprévisible... L'alcool lui donnait son air plus détaché, plus mesquin et quelques fois plus manipulateur encore qu'il ne l'était déjà. D'ailleurs, la plupart des gens le connaissaient ainsi, car il passait le plus clair de son temps dans les bars. Chez lui, il avait toujours quelques caisses de bière, c'était tout bonnement son eau-de-vie. Même durant le petit silence qui s'était installé, Thomas n'avait pas une seconde cessé de l'observer. Il avait bien noté cette mèche de cheveu replacée nerveusement et ce mordillement de lèvre. Il ricana.

    « Non, non, bien sûr... Je mettrais ma tête à prix que c'est à lui et à vos derniers moments ensemble que vous pensiez là, tout de suite.»

    Il croisa les bras, ne la lâchant pas du regard. Burndage avait ce qu'on pouvait presque appeler un talent dans le domaine des regards harcelants et pesants. On lui en avait souvent fait la remarque. Il savait parfaitement user cette "arme" et il s'en servait aussi bien lorsque vraiment nécessaire que pour se faire plaisir et jouer un peu. C'était pile ce qu'il était en train de faire avec October, le jeu ne faisait pas de mal et il fallait bien égayer un peu cette vie morne dans cette ville pourrie. Le petit discours de la jeune brunette sur l'alcool le laissa perplexe et il ne démontra aucune émotion. C'était une partie qui se jouait à deux ; elle désirait faire semblant de n'être touchée de rien, eh bien, il ferait pareil. Seulement, Thomas n'avait pas le coeur qui se serrait à se faire traiter d'alcoolique, oh que non.

    « L'alcool ne manque pas, en effet, je vous conseille même l'American Tale pour sa très.. chaleureuse ambiance en soirée, après 20h00 spécialement...»

    Sujet clos, à moins qu'elle ne trouve autre chose à y ajouter et il en doutait. La meilleure façon de clore un sujet était de servir la vérité à qui s'attendait plutôt à entendre n'importe quoi d'autre. Ça aussi, c'était un autre des grands talents du chasseur de prîmes. Le jeune homme, toujours souriant moqueusement, s'approcha doucement d'October. Il avait toujours ce même regard inquiétant et la rue était toujours si sombre, si déserte... Ha, heureusement qu'il n'était pas si méchant... Bien qu'il ne doute pas que la jeune femme sache se défendre convenablement.

    « Pensez-y bien... Ça pourrait nous servir à tous les deux... Liam, jaloux, qui se rend compte que tu comptes vraiment pour lui... Un agréable moment, peut-être même un échange d'informations ... et moi, eh bien, j'en tire partie, j'embête un peu ce bon vieux O'Connor...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Determined &&. Admin
avatar
it's me, Marichou darling !


Date d'inscription : 28/05/2008
Nombre de messages : 790
x group : Head Hunters
x my job : caissière à l'épicerie
x my adress : Bad

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: The long and winding road .. {October   Dim 12 Juil - 23:49

    « Non, non, bien sûr... Je mettrais ma tête à prix que c'est à lui et à vos derniers moments ensemble que vous pensiez là, tout de suite.» Foutu Burndage, elle qui pensait avoir mentit correctement il avait fallut que son langage corporelle la trahisse. Pourtant elle s’efforça de ne rien laisser paraître encore une fois et se contenta de le dévisager en silence. Thomas était intelligent, certes un peu trop sûr de lui mais…intelligent. C’était peut être un jeu dangereux que d’essayer de le tromper. Il ne la lâchait pas du regard ce qui mettait la jeune femme mal à l’aise et qu’elle avait du mal à cacher. Un regard plutôt déplacé proche du harcèlement, quand October essaye de partir sur un autre sujet, Thomas répondit habilement : « L'alcool ne manque pas, en effet, je vous conseille même l'American Tale pour sa très... chaleureuse ambiance en soirée, après 20h00 spécialement...»et la jeune femme n’y trouva rien à redire. Thomas en profita pour se rapprocher un peu d’elle, il avait toujours ce regard inquiétant et avec l’ambiance qui flottait…la jeune femme ne pût réprimer un frisson. C’était lugubre, la rue était déserte et un lampadaire clignotait faiblement dans la nuit. October pensa tout d’un coup à ce que Thomas serais susceptible de faire…mais chassa vite cette pensée de sa tête, de toute façon elle pouvait se défendre.

    Le jeune homme la regardait toujours avec ce regard si dérangeant, et la demoiselle qui le regardait dans les yeux fût tentés de détourner le regard mais elle ne le fit pas…non pas par défi, disons juste que c’était une habitude. « Pensez-y bien... Ça pourrait nous servir à tous les deux... Liam, jaloux, qui se rend compte que tu comptes vraiment pour lui... Un agréable moment, peut-être même un échange d'informations ... et moi, eh bien, j'en tire partie, j'embête un peu ce bon vieux O'Connor...» October fronça les sourcils devant cette avance, Thomas l’attirait il n’y avait aucun doute à se faire là-dessus, des informations seraient toujours bonnes apprendre également… « Je vous répète qu’il n’y a rien entre O’Connor et moi. » Elle ne s’approcha ni s’éloigna de Thomas, se contentant de mettre ses mains dans ses poches ses yeux toujours rivés sur lui. Elle continua « On aura beau faire ce que l’on veut, je doute que Liam O’Connor en soit jaloux » C’était sûrement vrai mais d’un autre côté, la jeune femme espérait que cela était faux et que cela réveillerait en Liam un semblant de jalousie. Mais elle ne pouvait faire ça, c’était déloyale et tout simplement pas digne d’elle. Quoi qu’en y réfléchissant… peut être en était-elle capable ? Mais elle ne ferait pas le premier pas, elle avait sa fierté et n’était pas sûr de vouloir ce qui allait peut être se passer avec Thomas. Et puis n’avait-elle pas trouvé à Coleen, un attachement soudain à Thomas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

And Nothing Else Matters...
avatar
it's me, Thomas Burndage darling !


Date d'inscription : 07/06/2008
Nombre de messages : 320
x group : Head Hunters
x my job : Chasseur de primes
x my adress : Viens donc voir de plus près...

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: The long and winding road .. {October   Lun 13 Juil - 17:50

    Et voilà que la jeune femme s'entêtait à nouveau à lui dire qu'il n'y avait absolument rien entre Liam et elle. Pourtant, au lieu d'exaspérer le jeune chasseur de prîmes, cela l'amusait. Pour lui, c'était ni plus ni moins qu'une preuve du fait qu'elle tenait réellement au jeune homme et que son silence, son secret, n'étant qu'une démonstration d'une faiblesse. En effet, c'était sa vision des choses. Elle perdait son temps à combattre ces il ne savait trop quoi qui se passaient peut-être entre elle et lui, au lieu de l'accepter et de s'y adapter. Mais bon, bien entendu, il n'allait pas lui faire de sermons. Si elle avait envie de vivre sa vie ainsi, ce n'était pas lui qui allait lui dire de faire autrement. Tous étaient libres de faire leurs propres choix, même si ils apparaissaient, en ce moment par exemple, comme complètement stupides aux yeux de Thomas. D'ailleurs, le jeune chasseur de prîmes avait bien l'impression de percevoir une certaine mélancolie dans la voix d'October lorsqu'elle celle-ci affirma qu'ils auraient bien beau faire tout ce qu'ils voudraient, que cela ne rendrait pas Liam jaloux pour autant. Connaissant Liam bien peu, mais suffisamment pour savoir qu'il s'embêtait facilement, Thomas ne partageait pas le point de vue de la jeune femme, mais il avait cette curieuse impression que elle, elle croyait vraiment à ce qu'elle venait de dire. Si la compassion avait été parmi ses qualités, il se serait sûrement senti désolé pour elle et pour Liam du coup, qui visiblement, passait à côté de quelque chose.

    Toujours aussi prêt d'elle, il n'avait cependant pas bougé depuis tout à l'heure. Il continuait de l'observer du même oeil, comme s'il cherchait à détecter quelque chose qui aurait pu lui échapper à première vue. Il y avait comme une certaine inquiétude dans ses yeux, à moins que ce ne soit du dégoût, mais Thomas estimait qu'elle n'aurait eu qu'à reculer et à mettre un frein aux avances qu'il était en train de lui faire si tel était le cas. Néanmoins, son attitude lui prouvait bien qu'elle était visiblement attachée à quelqu'un d'autre, Liam dans ce cas-ci, et que ses principes semblaient lui causer bien des soucis. Peut-être y avait-il autre chose également qui la retenait, mais qu'importe ce que c'était, ces autres choses n'avaient pas encore assez de poids pour qu'elle le repousse. Si on jugeait parfois Thomas comme un sans coeur, un hypocrite et un manipulateur hors pair, il n'en était pas moins qu'il avait quand même quelques principes. Parmi ceux-ci, et ce malgré la panoplie de conquêtes qu'il avait pu avoir rien que de puis son arrivée à Jericho, se trouvait celui de ne jamais forcer quoi que ce soit avec qui que ce soit. Emprunter des chemins obscurs pour parvenir à ses fins, d'accord, mais forcer la main, non jamais. Ce qui se passait et son insistance étaient donc en partie la faute de October, qui n'avait absolument rien dit ou fait pour qu'il ne s'arrête.

    « Vous en êtes bien certaine.. ?» Murmura-t-il doucement en arquant un sourcil, toujours bien perplexe face à ces affirmations. Non, c'était complètement impossible que Liam ne le soit pas, jaloux. Il ne fallait pas être un génie pour s'être aperçu de ce qui se passait entre eux deux, même si les principaux concernés faisaient tout ce qui était en leur pouvoir pour le nier. Ce n'était plus un secret pour personne, car les nouvelles allaient vite à Jericho. Parmi les chasseur de prîmes réunis en ville, il n'y en avait sans doute pas un seul qui ne connaissait pas encore cette rumeur qui voulait qu'il y aille un lien quelconque entre October Hawkins et Liam O'Connor. C'était bien dommage pour la vie privée, mais elle n'existait plus vraiment au sein de toutes ces enquêtes pour retrouver ce maudit Zodiac.

    Thomas était resté pendant un assez long moment à ne rien faire. D'ailleurs, il avait commencé à pleuvoir. Rien de bien énervant, juste assez pour être mouillé. Il leva les yeux au ciel et soupira. On aurait dit que c'était souvent comme ça à Jericho, le beau temps se faisait rare et même lorsqu'il ne pleuvait pas, il n'était pas rare de voir le ciel complètement couvert de nuages menaçant un orage. Il sourit doucement, un vague sourire malicieux en coin, et il se pencha juste un peu afin de pouvoir lui glisser quelques mots à l'oreille :

    « J'ai quelque chose pour toi, très chère...» Sur ses mots, le jeune Burndage se recula un peu, la regarda dans les yeux, ceux-ci semblant rempli de confusion ou d'un autre sentiment qu'il n'avait pas pu bien identifié, et il l'embrassa doucement. Après tout, il fallait bien qu'elle s'y soit attendue à force de rester là aussi près de lui à ne rien faire, à ne rien dire du tout. Le baiser fut, en tout cas pour Thomas, loin d'être désagréable, mais il l'écourta plus rapidement que ce qu'on aurait pu croire. Toujours avec ce même sourire, il se moqua doucement : « Je me doute que tu aurais été déçue que ce ne soit que ça...» En effet, il avait autre chose pour elle, ce baiser n'ayant été qu'au passage, que parce qu'il en avait eu envie et qu'il aurait été bien bête de ne pas en profiter au moins un peu. Il sortit donc des poches de son manteau un document un peu chiffonnée. Il attrapa le bras de October et l'entraîna sur le bord de la rue où il y avait de quoi les cacher de la pluie. Sous le regard de la jeune femme, il déplia le fameux document et encra son regard dans le sien.

    « J'ai chopé ça dans le bureau de Cooper. Ce con ne fait pas très attention, imagine si ça tombait dans les mains de n'importe qui...» Thomas eut un vague éclat de rire sarcastique à ses paroles. N'importe qui. Hum, bien sûr, cela dépendait de la perception de chaque personne, mais bon. « Apparemment, ils ont récemment fait une petite enquête sur une des victimes...» Il la regarda, laissant un silence pesant s'installer, puis reprit : « Jessica Hawkins. C'était ta soeur, si je ne m'abuse...» Après avoir laissé October digérer ses paroles, il lui tendit le dossier. Certes, certaines des informations qu'il contenait n'étaient ni plus ni moins que celles que la majorité des chasseurs de prîmes possédaient déjà grâce à leurs enquêtes et aux informations qui avaient été rendues publiques, mais... « À la troisième page. Je crois qu'il y a des informations qui pourraient t'intéresser.» En effet, là se trouvaient quelques informations bien pertinentes sur quelques suspects envisagés, ou tout le moins, sur des témoins jusque là non révélés. Cette enquête du shérif avait été gardée top secrète et comme Thomas s'amusait à flâner dans son bureau en feignant une amitié plutôt bâclée, il avait pu déniché ces papiers. C'était en partie cela la force de Burndage, piquer des informations déjà toutes préparées. Il n'aimait pas trop se salir les mains ou perdre son temps à chercher lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



it's me, Contenu sponsorisé darling !



MessageSujet: Re: The long and winding road .. {October   

Revenir en haut Aller en bas
 

The long and winding road .. {October

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Oblivion :: « Everthing comes to an end » :: ▬ Abandonned Ways-