AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
it's me, Judy A. Backers darling !


Date d'inscription : 03/12/2008
Nombre de messages : 258
x group : They want to have a normal life
x my job : producteur dans une maison de disque


x Crédits : (c) freak_girl91

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Ven 5 Déc - 19:51


    Ne connaissant pas encore assez bien la ville, la jeune femme se baladait avec sa canne blanche pour ne pas bousculer une personne qui serait en face d'elle ou pour ne pas se prendre un mur en pleine tronche. Mais la jeune femme détestait à devoir se servir de cette maudite canne. Pour elle, ce n'était pas une aide mais plutôt un supplice, un supplice de montrer à tous les gens qui l'entourent qu'elle a besoin d'une canne pour pouvoir vivre normalement. Jude déteste toujours autant montrer ses faiblesses, surtout dans une nouvelle ville où encore peu de personne la connaisse... Elle sent tous les regards posés sur elle... Elle entend tous ces murmures qui vont à sa rencontre... C'est bien là le problème lorsque vous êtes aveugle... Tous vos autres sens se développent beaucoup plus que chez les personnes normales... Rien ne peut vous échapper... Heureusement, Judy peut compter sur son labrador pour lui donner le sourire et avoir beaucoup moins peur dans les rues. Au moins avec Gribouille, même si le nom est assez ridicule, les gens hésitent toujours à aller vers elle et préfère nettement passer leur chemin. Faut dire que Gribouille a une corpulence assez impressionnante et lorsqu'il montre ses canines, c'est tout sauf sympathique à voir... Mais voilà, aujourd'hui la jeune femme devait aller faire ses cours pour dire d'avoir quelque chose à manger ce soir et du coup, elle n'avait pu prendre son chien avec elle...

    Son appartement se trouvant dans le centre, elle n'avait qu'à marcher un peu près dix minutes avant d'arriver près de l'épicerie. Habillée d'un jeans troué et d'un pull blanc non sans oublier sa grosse écharpe en laine grise, Jude entra dans le magasin en s'aidant de sa canne. Un soupire s'échappa de sa bouche. L'autre supplice était d'aller faire les courses... Non seulement c'était ennuyeux à faire mais en plus cela lui prenait un temps in considérable étant donné qu'elle devait à chaque fois prendre le temps de lire les produits en braille... Tout du moins lorsqu'il était marqué... Car ne connaissant pas encore le magasin par coeur, elle ne savait pas où se trouvait les aliments exactement et du coup, elle devait toujours perturber une autre personne en lui demandant de l'emmener jusqu'au rayon désiré... C'est ce qu'elle va devoir faire dans quelques minutes d'ailleurs... Malheureusement pour elle, Judy avait une subite envie de Milk Shake mais ne savait pas où cela se trouver. Elle grogna entre ses dents avant de passer une main sur sa nuque pour essayer de garder le calme... Elle sentit alors tout d'un coup une présence s'approcher d'elle. La jeune femme prit une grande inspiration et au moment où cette fameuse personne allait passer à côté d'elle, Judy la prit par le bras pour le retenir en espérant qu'elle n'avait pas se retrouver en face d'un salopard... Au pire elle le ferait culpabilisé, elle était doué pour mettre les gens dans l'embarra...


    "Excusez-moi... Désolé de vous déranger mais... Vous ne savez pas où je peux trouver du milk-shake?"dit-elle d'une petite voix.

    Bon c'est vrai que cela faisait un peu stupide de demander avec du milk-shake mais bon tant pis... En attendant après sa réponse, la jeune femme prit la peine de sentir l'odeur que cette personne dégagée. Il ne lui fallut pas longtemps pour savoir que c'était un homme... Il ne connaissait pas ce délicieux parfum mais c'était une odeur typique des hommes... Ca l'arrangerait... Au pire elle lui ferait un peu de charme pour qu'il accepte de l'aider... Enfin elle ne savait pas à quoi elle ressemblait mais personne ne s'est pleins jusque maintenant... Elle savait juste qu'elle était brune... Rien d'autre... Un bague souvenir de son visage d'enfant mais il a bien changeait depuis le temps surement... En attendant, elle prenait plaisir à sentir l'odeur du jeune homme xD


_________________



    INTO THE WILD

    " Rien n'est plus nuisible à l'esprit aventureux
    d'un homme qu'un avenir assuré...
    Son noyau central est sa passion pour l'aventure....
    Il faut adopter un mode de vie désordonné... "


    I'm just a blind woman




Dernière édition par Judy A. Backers le Sam 13 Déc - 16:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

|| Regrets &&. Lies for Life ||

avatar
it's me, Sean D. O'Connor darling !


Date d'inscription : 23/03/2008
Nombre de messages : 833
x group : Head Hunters
x my job : Garçon d'écurie au Ranch de Jericho
x my adress : Motel de Jericho
icon © med

x Crédits : avatar © psychozee & gif © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Lun 8 Déc - 2:25

    Sean venait de laisser échapper un juron, vous pouvez donc en conclure qu'il était "un peu" énervé. Et vous auriez raison, car il l'était, et pas qu'un peu en fait. Voilà près d'un quart d'heure qu'il se débattait comme il le pouvait avec les lacets de ses chaussures ... Quoi ? Ses lacets ? A son âge il n'était donc pas encore capable de faire ses lacets tout seul ? xD Non, vous vous doutez bien que notre ami Sean n'était tout de même pas aussi attardé, et s'il galérait autant à faire ses lacets c'était qu'il y avait une raison. Cette raison était on ne peu plus simple, son bras droit qu'il portait en écharpe depuis quelques jours maintenant l'empêchait d'agir comme il le voulait ; Sans son bras droit il ne pouvait pas écrire, conduire, s'habiller sans y passer un temps fou ... et faire ses lacets. La situation dans laquelle il se trouvait à l'instant devait paraitre assez ridicule et à la fois drôle pour celui qui en était témoin ; Un air excédé sur le visage, le jeune homme tenait de sa main gauche un de ses deux lacets, pendant que l'autre tenait entre ses dents. Il faisait de son mieux pour faire un nœud qui tienne la route, mais jusqu'à maintenant il n'y était pas parvenu, et il se répétait maintenant à lui-même que la prochaine fois il achèterais des tongues, au moins là il ne serait plus embêté xD
    Au bout d'un moment il finit par abandonner, soupirant d'énervement, et se disant que tant pis, il sortirait avec ses lacets défaits, et il n'avait plus qu'à espérer qu'il ne serait pas assez empoté pour se prendre les pieds dedans, il ne tenait pas spécialement à s'étaler de tout son long au beau milieu d'une des allées de l'épicerie ^^" Se levant, il croise alors son reflet dans le miroir accroché au mur de sa chambre d'hôtel ; L'espace d'un instant il eut l'impression de ne pas se reconnaitre. Il n'était plus habitué à ce reflet d'homme "normal" que lui renvoyait le miroir, si loin de ce qu'il était devenu en l'espace de quelques mois. Ses cheveux avaient repoussés, Sean les avait toujours portés relativement long, et c'était un peu à contre-cœur qu'il avait du les couper à son entrée chez les Marines ; L'expression de son visage elle aussi avait changé, elle n'avait plus rien de l'éternel adolescent auquel il ressemblait lorsqu'il s'était engagé. Pourtant ce qui frappa le plus le jeune homme c'était l'air énervé qu'il affichait sur son visage ... Il n'était pas le genre de type à s'énerver pour un rien, mais depuis son court séjour à l'hôpital de Jericho il avait les nerfs à vif et perdait beaucoup plus facilement son calme. « Arrête Sean, de quoi tu te plaint ça pourrait être bien pire que de ne pas réussir à attacher tes lacets ... T'es toujours à Jericho, c'est déjà une sorte de miracle dans ton cas » C'est vrai, il l'avait échappé belle mais il était toujours à Jericho, son état de santé de lui permettant pas de repartir avec le reste des troupes comme prévu au départ ; Car il y avait un endroit dans lequel Sean ne voulait plus jamais remettre les pieds, c'était l'Irak.

    C'est donc les lacets défaits et en essayant tant bien que mal de rester positif que Sean s'engage sur la route menant au Centre-ville. Le Motel était carrément à la sortie de Jericho, à une trois bons quarts-d'heure à pied environ, mais ne pouvant pas conduire le jeune homme n'avait pas d'autre choix que celui de s'y rendre à pied, quelque soit le temps que cela allait lui prendre. Par chance le climat californien faisait que même à cette période de l'année il ne faisait pas froid dehors, et le trajet du jeune homme jusqu'au centre-ville en devenait plutôt agréable, car il aimait marcher ainsi tout seul et profiter de la sérénité que cela pouvait lui apporter.
    Sean atteignit l'épicerie une heure plus tard, il avait prit son temps. Nous étions en fin de matinée, mais en pleine semaine il n'y avait pas trop de monde ; C'était mieux, Sean préférait ainsi et n'avait jamais aimé se mêler à une foule trop importante. Attrapant un panier à l'entrée, Sean décide de commencer par le rayon qui s'ouvrait devant lui ; Il n'était encore jamais venu ici, et ne savait donc par conséquent pas vraiment où chercher ce dont il avait besoin. Il avançait donc au hasard dans les rayonnages, attrapant au fur et à mesure ce qu'il était venu acheter. Il venait de balancer une bombe de mousse à raser dans son panier, mais alors qu'il retournait maintenant sur ses pas une main féminine s'agrippa alors à son bras ... Celui qu'il portait en écharpe, bien sûr, merveilleux hasard. Grimaçant, parce que bien sûr cela faisait mal, il se retourne un peu vivement vers la jeune femme se trouvant à ses côtés, se demandant ce qu'elle pouvait bien lui vouloir.
    Elle s'était adressée à lui mais sans pour autant le regarder ; Elle fixait un point fixe situé quelque part en face d'elle, et parlait à Sean sans pour autant tourner la tête vers lui. Sean trouvait cela un peu déconcertant il fallait l'avouer. Il mit quelques instants à remarquer enfin la canne blanche que la jeune femme tenait de son autre main ... Le fait qu'elle ne le regarde pas en lui parlant, et le fait qu'elle se soit agrippé à son bras blessé s'expliquait donc maintenant beaucoup mieux.


    « Pour être honnête j'suis jamais venu ici avant alors je sais pas vraiment où chercher moi non plus ... Mais on peux chercher ensemble si vous voulez »

    Il n'avait fait aucun commentaire désobligeant, ni même parut gêné en s'adressant à elle ; Ce n'était pas le genre de Sean, que l'on pourrait même presque qualifier de "trop gentil" et qui voyait le bon dans chaque personne qu'il rencontrait, ce qui lui jouait parfois pas mal de tours d'ailleurs. Se débrouillant comme il le pouvait pour tenir son panier, il se servit de cette même main libre pour la poser sur le bras de la jeune femme, dégageant ensuite de l'étreinte de cette fille son bras endoloris ; Cette fille avait tout de même une sacrée poigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlinstime.forumactif.org/


avatar
it's me, Judy A. Backers darling !


Date d'inscription : 03/12/2008
Nombre de messages : 258
x group : They want to have a normal life
x my job : producteur dans une maison de disque


x Crédits : (c) freak_girl91

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Lun 8 Déc - 15:11

    " Autant dire que c'est pas gagné pour trouver ces foutus Milk Shak"

    Un léger rire s'échappa de sa bouche lorsqu'elle entendu la réponse du jeune homme qu'elle avait acosté quelques secondes auparavant. Elle portait vraiment la poisse par moment, il y avait fallu qu'elle tombe sur une personne qui était tout aussi nouvelle qu'elle à Jericho... Enfin elle n'allait pas se pleindre, après tout il ne l'avait pas remballé comme l'aurait fait une personne normal. D'ailleurs elle ne sentait même pas une onde d'embarra dans le comportement ou dans la voix du jeune homme. C'est l'une des rares personnes qui n'avait pas l'air de prendre pitié de son handicap et qui lui parlait comme si c'était quelqu'un d'autre... Judy le remercie silencieusement pour cela car ça lui faisait un bien fou de se sentir aussi normal qu'une autre personne, de ne pas se sentir inférieure à quelqu'un d'autre... Elle fronça toute fois quelques secondes ses sourcils lorsqu'il lui donna son autre bras pour s'agripper avant de se rappeller qu'il s'était retenu de lâcher un gémissement lorsqu'elle lui avait prit son autre bras... La jeune femme ne voyait peut être rien mais elle lit facilement en eux, chose que les gens n'aiment pas forcément car ils aiment montrer qu'ils sont forts et qu'ils n'ont aucune faiblesse... Mais avec Judy dans les parages, ils ne savent rien cacher et ne peuvent se mentir à eux-même... C'est l'une des raisons pour laquelle elle est assez solitaire... Mais elle comprend parfaitement qu'elle n'est pas un cadeau tombé du ciel... Dès sa naissance son père le lui a fait comprendre... Enfin bref tout ça pour dire que Judy avait comprit qu'elle s'était aggripé au bras et que le jeune homme était blessé. Elle se mordilla la lèvre inférieure, s'en voulant de lui avoir fait mal alors qu'il prenait sur lui pour l'aider... Quand je vous dit que c'est une vraie maladroite celle-là...

    "Je suis désolé je ne voulais pas vous faire mal..." dit-elle tout doucement avant de prendre le panier du jeune homme dans ses mains sans lui demander sa permission. Mais elle l'avait fait naturellement, après tout elle pouvait aussi lui donner un petit coup de main non? "Je vois qu'on est tous les deux handicapé ." dit-elle avec un large sourire qui laissait découvrir ses petites dents blanches. "Autant me servir de mes bras pendant que vous vous servez de vos yeux.... Enfin ça ne vous embête pas au moins de vous occuper d'une pauvre fille qui est en manque de Milk Shack?" dit-elle en lui fisant une petite moue taquine tout en serrant un peu plus sa poigne à son bras. Judy ne connaissait pas le lieu, tout lui était inconnu et du coup, elle avait besoin de s'aggriper à quelque chose pour se sentir un peu plus en sécurité et à ce qu'elle pouvait toucher et sentir du jeune homme, il devait avoir au moins une tête en plus qu'elle avec une carrure aprécionnante. "On a pas l'air con... Une qui voit rien et l'autre qui n'a qu'un bras..." dit-elle en rigolant de plus belle.

_________________



    INTO THE WILD

    " Rien n'est plus nuisible à l'esprit aventureux
    d'un homme qu'un avenir assuré...
    Son noyau central est sa passion pour l'aventure....
    Il faut adopter un mode de vie désordonné... "


    I'm just a blind woman


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

|| Regrets &&. Lies for Life ||

avatar
it's me, Sean D. O'Connor darling !


Date d'inscription : 23/03/2008
Nombre de messages : 833
x group : Head Hunters
x my job : Garçon d'écurie au Ranch de Jericho
x my adress : Motel de Jericho
icon © med

x Crédits : avatar © psychozee & gif © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Ven 12 Déc - 20:04

    Laissant échapper un sourire à la réflexion de la jeune femme, même si celle-ci ne pouvait bien sûr pas remarquer l'expression du visage qu'il pouvait avoir peu importe comment elle était d'ailleurs, le jeune homme lui répond d'un air légèrement amusé, autant par ce qu'elle vanit de dire que par le petit rire qui avait accompagné sa réponse. Cela faisait du bien de voir pour une fois dans cette ville quelqu'un qui ne se comportait pas avec lui en lui faisait sciemment comprendre qu'il n'était que le militaire pestiféré qui n'était pas le bienvenue et dont on espérait constater le départ très prochainement.

    « Mais si on va bien finir par trouver ... Enfin, j'espère xD »

    C'est tout à fait Sean ça, même pour quelque chose de futile comme le Milk Shake il ne pouvait pas s'empêcher de jouer les optimistes de service, certains allaient finir par trouver ça usant à force ... A l'image du père et du frère du jeune homme qui avaient toujours trouvé que l'optimisme constant de Sean devenait presque fatiguant, mais quand on voyait la fâcheuse tendance au pessimisme de ces deux-là ce n'était pas vraiment étonnant. Encore une chose sur laquelle Sean se démarquait des autres O'Connor, mais on finissait vite par se rendre compte du caractère totalement calculé de la façon d'agir de Sean par rapport à celle du reste de sa famille. Esprit de contradiction ? Si peu ^^"
    La jeune femme s'était excusée du fait de lui avoir fait mal, mais à vrai dire pour Sean s'était déjà oublié, d'ailleurs il n'en aurait même pas parlé si elle ne l'avait pas fait la première. Sans le lui demander au préalable elle lui avait pris son panier pour le tenir de sa main libre ; Bien qu'un peu surpris le jeune homme ne protesta pas, il faut dire qu'il galèrait quand même un peu jusqu'à maintenant en tenant à la fois son panier et le bras de la miss, ce n'était pas vraiment des plus pratique.


    « C'est pas grave ... Et puis avez mes yeux et vos bras on devrait pouvoir s'en sortir ^^ »

    Un large sourire s'était dessiné sur le visage de la jeune femme et s'en suivit ensuite une question, qui en fait avait déjà une réponse toute trouvée puisque c'était Sean en premier qui lui avait proposé de l'aider à chercher ce fameux Milk Shake. Ce qui en soit risquait de leur prendre un peu de temps, cette épicerie n'étant pas vraiment des plus pratique question rangement ; Rien n'était indiqué et si on cherchait quelque chose en particulier on n'avait pas vraiment d'autre choix que celui de faire tous les rayons les uns après les autres ... Trop pratique -_-"
    Fermement accrochés l'un à l'autre les deux jeunes gens avaient fait quelques pas et avancé vers la fin du rayon. La démarche de la jeune femme semblait à certains moments légèrement incertaine, mais c'était compréhensible me direz-vous. De toute manière ils leur fallait avancer lentement pour que Sean ai bien le temps de regarder chacun des rayons pour voir si ce satané Milk Shake se cachait dans le coin ; Il en profitait également pour chercher ce qui manquait à ses propres achats, que ce soit de l'ordre du nécessaire ou non. Par exemple le Pack de bières n'était pas vraiment quelque chose de nécessaire, d'autant plus que Sean ne buvait presque pas, mais à nouvelles villes nouvelles habitudes et le jeune homme avait décidé qu'après tout il avait bien le droit de recommencer à boire si cela lui chantait, il faisait bien ce qu'il voulait et en plus de ça à côté de son alcoolique de frère il pourrait bien boire autant qu'il voulait il aurait toujours l'air de ne pas boire beaucoup xD


    « C'est vrai qu'on forme un assez drôle de duo ... Mais c'est pas vraiment dérangeant en fin de compte Razz »

    [ Désolé c'est vraiment nul -_-" ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlinstime.forumactif.org/


avatar
it's me, Judy A. Backers darling !


Date d'inscription : 03/12/2008
Nombre de messages : 258
x group : They want to have a normal life
x my job : producteur dans une maison de disque


x Crédits : (c) freak_girl91

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Sam 13 Déc - 15:21

    La jeune femme ne pouvait peut être pas voir le magnifique sourire que Sean lui faisait mais elle pouvait tout de même sentir un peu de joie qui s'évadait du jeune homme. Cela faisait du bien de pouvoir sentir la fraicheur de quelqu'un, de ne pas tomber sur une personne qui est hanté par ses fantômes ou par son obsession de retrouver le Zodiac et de le tuer. Ca lui faisait du bien de tomber sur une personne normal ou tout du moins qui avait sa propre personnalité. Mais Judy commençait aussi à ressentir une autre émossion au fond du Sean, un sentiment qu'elle ne savait pas décrir, un sentment qui avait l'air sombre, extrêmement sombre... Mais Jude ne préféra rien dire, se disant qu'il voulait certainement oublier ses problèmes quelques instants et sans se venter, elle était douée pour redonner un peu de joie chez les autres... Elle laissa passer un léger bout de sa langue entre ses dents lorsque son bel inconnu prit la parole. Judy haussa les épaules.

    "Ce n'est qu'un Milk Shake... Au pire vous m'en offrirez lorsqu'on ira boire un verre ensemble... Oui parce qu'il faudra bien que je vous remercie d'une manière ou d'une autre d'avoir prit pitié de moi." dit-elle avec un sourire au coin des lèvres. Enfin elle ne connaissait malheureusement pas encore assez bien les lieux pour savoir où il y avait un bar mais bon elle disait surtout cela pour rire, elle se doutait que le jeune homme ne voudra surement pas rester en compagnie d'elle par la suite... Puis il avait surement mieux à faire...

    Mais le problème c'est qu'elle n'avait pas seulement besoin de milk shake. Bah non, Judy n'était pas uniquement venu dans cette épicerie pour celà... Elle avait besoin de remplir son frigo et de reprendre du gel douche et du shampoig... Mais le tru c'est que c'était réellement la première fois qu'elle venait dans cette épicerie et n'osait le dire au jeune homme xD Il voulait surement se débarasser d'elle le plus vite possible. Du coup, lorsque ce dernier lui donnait quelque chose pour le mettre dans le panier, Judy le contrôlait avec ses doigts pour deviner ce que c'était. Elle espérait qu'il avait besoin d'un nouveau gel douche et autre Rolling Eyes Enfin Sean venait tout juste de lui dire qu'ils devraient s'en sortir à deux quand la jeune femme fonça directement dans des boites de conserves... Vous savez, la maladie qu'on les propriétaires de faire une pyramide avec les articles qui sont en promos... Enfin bref la chute de toutes ces boites de concerves fit énormément de bruit et tous les regards se posaient désormais sur Judy et Sean.

    " Vous disiez? " dit-elle alors qu'elle commençait sérieusement à ne plus supporter les regards qui étaient posés sur elle. Si il y a bien une chose qu'elle ne supporte plus, c'est bien tous ces regards parce qu'elle était aveugle... Judy passa une main dans ses cheveux et se cacha légèrement derrière la grande carrure qu'avait Sean. Se rendant compte par la suite qu'elle foutait la gène à Sean, Judy lâcha son bras et lui tendit son panier avec tous ces articles. "Vous savez, je crois qu'il vaut mieux que je continue toute seule... Je suis désolée de vous avoir déranger pour des foutues milk shake et de vous avoir foutu la honte." dit-elle en tendant toujours le panier du jeuen homme pour que ce dernier le reprenne.

    Elle s'en voulait de réagir comme cela mais elle perdait tout self contrôle lorsqu'il y a tout les regards posaient sur elle. Puis elle avait déjà assez emmerder le jeune homme comme cela... Il avait été super avec elle, surement par pitié mais il était beaucoup mieux lorsqu'elle était loin de lui. Mais Judy ne sentait pas que Sean reprenait son panier... Il n'avait plus l'air de bouger... L'avait-elle blessée? Avait-elle fait tomber les boites de conserves sur lui? Non surement pas, tout du moins des gens seraient venu l'aider avant de s'en prendre à Judy... enfin c'est ce qu'on faisait en Australie en tout cas... Pour être sur de ne pas l'avoir touché, Judy posa une main sur son torce pour se rendre compte qu'il n'était qu'à une dizaine de centimètre d'elle. De suite, elle retira sa main... Elle se sentait idiote désormais... Elle ne le connaissait même pas... Elle ne savait même pas son prénom en réalité...

    N'étant pas du genre patiente, surtout dans cette situation, Judy déposa le panier par terre, au pied du jeune homme et passa de nouveau une main dans ses cheveux... Le tout était désormais de retrouver le chemin vers la sortie... Elle trouverait surement un autre magazin d'aliments plus loin... Sans plus attendre, la jeune femme fit demi tour et à l'aide de sa canne, esseya tant bien que mal de se frayer un chemin entre les boites de conserves, plus que jamais en colère contre elle-même...

[ sorry mon poste est assez pourri ]

_________________



    INTO THE WILD

    " Rien n'est plus nuisible à l'esprit aventureux
    d'un homme qu'un avenir assuré...
    Son noyau central est sa passion pour l'aventure....
    Il faut adopter un mode de vie désordonné... "


    I'm just a blind woman


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

|| Regrets &&. Lies for Life ||

avatar
it's me, Sean D. O'Connor darling !


Date d'inscription : 23/03/2008
Nombre de messages : 833
x group : Head Hunters
x my job : Garçon d'écurie au Ranch de Jericho
x my adress : Motel de Jericho
icon © med

x Crédits : avatar © psychozee & gif © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Lun 15 Déc - 20:43

    Cette fille semblait réellement respirer la bonne humeur, cela se sentait, et en y réfléchissant bien cela faisait longtemps que Sean n'avait pas croisé sur le visage de quelqu'un un sourire qui soit totalement sincère. Dans cette ville par exemple la plupart des gens n'étaient de une pas d'une grande amabilité avec les étrangers, encore moins quand ces étrangers portaient un uniforme de militaire, et en plus de ça venait s'ajouter le fait que depuis que le Zodiac s'était mis à trainer dans le coin les gens avaient tendance à se flipper tout seul et semblaient avoir quelque peu oublié ce que signifiait être de bonne humeur.
    Alors que tous deux continuaient à avancer à pas lents à travers les rayons, la jeune femme lui proposa alors presque naturellement de boire un verre avec elle. D'un certain point de vue cela aurait pu paraitre un peu effronté de sa part, mais cela plaisait assez à Sean ; D'ailleurs le jeune homme n'eut pas vraiment longtemps à réfléchir pour donner une réponse à Judy, un quart de seconde à peine lui avait suffit pour savoir qu'il serait totalement idiot de refuser une telle proposition, d'autant plus que cette fille lui semblait très agréable et qu'il n'y avait aucune raison à ce qu'il décline son invitation. De plus, plus rien ne l'empêchait d'accepter maintenant qu'il savait qu'il allait rester à Jericho quelques temps et qu'il n'était plus obligé de laisser ses bagages rangées dans l'attente d'un départ immédiat à chaque instant.


    « Ça n'avait rien à voir avec de la pitié, mais j'accepte votre invitation avec grand plaisir Smile »

    Plus il y réfléchissait plus Sean réalisait à quel point la dernière fois qu'il était resté seul avec une femme remontait à ce qui lui semblait être des siècles ... En réalité cela faisait un an et demi, depuis le jour où il avait été envoyé en Irak. Remarquez cela n'avait rien d'étonnant, on se doutait bien qu'une fois sur le terrain il avait eut bien d'autres choses à faire que de penser à s'amuser, et bien qu'une ou deux fois il lui soit arrivé de céder à une fille dont la beauté orientale n'avait pas pu le laisser indifférent, la chose n'était pas vraiment comparable. Bref, Sean était plutôt content de voir l'occasion qui se présentait à lui de pouvoir discuter avec quelqu'un qui se comporte avec lui pour ce qu'il était et non pour ce à quoi il pouvait donner l'impression de ressembler au premier abord ...
    Il avait atteint la fin d'un nouveau rayon, sans pour autant n'avoir trouvé le Milk Shake qu'ils cherchaient au départ, et une seule et unique allée leur restait à faire pour avoir parcouru la totalité du magasin. Mais en tournant ils eurent la mauvaise idée de passer un peu trop près de la pile de boite de haricots installé au beau milieu de l'allée. Déjà d'une, on se demande bien pourquoi des haricots, parce que c'est pas vraiment le truc que les gens préfèrent manger, et de deux, empiler des boites de conserve en pyramide, on se demande bien si l'épicier n'avait que ça à faire de son week-end. En tous les cas, à défaut de n'avoir pu éviter la chute de la pile de conserves en équilibre, Sean avait néanmoins tiré plus ou moins brusquement sur le bras de Judy, lui évitant ainsi de se prendre une boite en pleine tête ... Ça aurait quand même été un peu con de se faire assommer par des haricots rouges xD
    Bien évidement, tout le monde s'était retourné vers eux et les regardait maintenant d'un drôle d'air, mais en fin de compte Sean n'y prêtait pas vraiment attention, ou tout du moins cela ne le gênait pas plus que ça, il se foutait bien des autres. Le teint de la jeune femme en revanche avait viré peu à peu au rouge tomate et bien qu'elle ne puisse pas voir les regards que certains lui adressaient elle n'en semblait pas moins gênée. Bafouillant en lui disant en gros qu'elle avait déjà assez abusé de son temps, elle lui avait tendu son panier. Mais Sean ayant mis quelques instants avant de réagir elle avait certainement du penser qu'il ne se trouvait plus à ses côtés, aussi avait-elle fait un pas en avant et avancé sa main vers le jeune homme pour vérifier qu'il était toujours là.


    « J'suis toujours là ... »

    Sous la main de la jeune femme, caché son son tee-shirt, Sean sentait le métal froid de la plaque qu'il portait autour du cou contre sa peau. Il avait posé sa main sur celle de la jeune femme et la regardait maintenant dans les yeux, bien que cela ne soit bien sûr pas réciproque ; Il s'apprêtait à ajouter autre chose, mais Judy fut là aussi plus rapide que lui et déposant finalement le panier aux pieds de Sean avant de s'en aller en se confondant une nouvelle fois en excuses sur ce qui venait de se produire. Sean resta quelques secondes sans rien faire, réfléchissant sur la conduite à adopter ... Prendre son panier et continuer ses courses comme si de rien n'était et tant pis pour cette fille, aider l'épicier qui se précipitait déjà en pestant pour ramasser ses conserves, ou bien rattraper la jeune femme avant qu'elle ne s'en aille pour de bon ? Comme si la question se posait, sérieusement, comme si Sean avait besoin d'hésiter, lui qui par nature se conduisait toujours comme un véritable Saint-Bernard même si cela impliquait qu'il pouvait passer parfois pour quelqu'un de beaucoup trop facile à manipuler ...
    Laissant là son panier, il prend donc le même chemin que, Judy qui déjà se dirigeait vers la sortie du magasin ; Tant pis pour les courses qu'il était venu faire, il reviendrait à un autre moment, et puis pour ce qui était d'aider l'épicier, ce dernier lui avait lancé un regard tel que Sean n'avait plus aucune envie d'essayer d'être un tant soit peu aimable avec lui. La rattrapant quelques mètres plus loin il lui attrape la main sans réfléchir


    « Non attend pars pas comme ça ... C'est rien d'autre qu'une pile de conserves, n'importe qui aurait pu la faire tomber »

    Il était sans s'en rendre compte passé du "vous" au "tu" mais pour le moment la politesse à toute épreuve ne semblait pas franchement être son principal soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlinstime.forumactif.org/


avatar
it's me, Judy A. Backers darling !


Date d'inscription : 03/12/2008
Nombre de messages : 258
x group : They want to have a normal life
x my job : producteur dans une maison de disque


x Crédits : (c) freak_girl91

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Mar 16 Déc - 16:07

    Si il fallait y réfléchir, Judy était plus contente d'être venu dans cette fameuse épicerie... C'est pas tous les jours que l'on rencontre des hommes avec encore un peu de gentilesse dans leur voix, avec cette petite manie de venir en aide à tous ceux qui en on besoin... Beaucoup de femmes trouvent cela ringard et démondé mais pour une jeune femme qui n'a connu que la violence depuis sa naissance, elle est heureuse de tomber sur un homme comme Sean... Elle se sentait à l'aise avec lui alors qu'elle ne le connaissait pas... C'est simple, elle ne savait pas si il était blond ou brun bien que ce soit une question superficielle mais elle ne connaissait même pas son prénom ou autre chose... Tout ce qu'elle savait de lui, c'est qu'il ne prenait pas pitié de son handicap et qu'il prenait plaisir à l'aider... Ca ne l'étonnera qu'à moitié le jour où Sean lui révélera qu'il était un soldat... Encore une fois il viendrait en aide à sa nation, chose pour laquelle Judy a toujours été impressionnée... Tous ces hommes qui partent en guerre tout en sachant qu'ils ne reviendraient certainement pas près de leurs familles... Mais d'un autre côté, la jeune femme déteste la violence et du coup, ne porte pas forcément les soldats dans son coeur, surtout dans uen guerre aussi puéril que cette en Irak... Si seulement ils pouvaient changer de président... Mais ce n'était pas le moment de penser politique, surtout avec un garçon aussi charmant à vos côtés...

    Un sourire de soulagement mais surtout de satisfaction vient naquir sur les lèvres de la jeune femme lorsque Sean accepta avec plaisir de finir dans un bar à ses côtés. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait plus été dans un bar et encore moins accompagné d'un jeune homme... Faut dire qu'elle n'a jamais eu de relations sérieuses... En réalité elle n'a jamais eu de relations de toute sa vie avec un quelconque homme... Oh bien sur elle était tombé amoureuse de son meilleur ami mais comme une vraie cruche, elle a toujours gardé cela pour elle et c'est seulement dans une lettre qu'elle comrprit que son amour était réciproque... Mais voilà était parti et il était temps pour Judy de passer à autre chose... Malheureusement, quelle genre de personne voudrait faire sa vie avec une aveugle maladroite? Elle a beau avoir un joli minois, personne n'était encore prêt à s'occuper de la jeune femme... Car une femme aveugle signifit forcément de devoir s'en occuper alors que Judy était quelqu'un de très indépendante et n'aimait guère qu'on l'a prenne pour une chose fragile qui ne sait rien faire parce qu'elle ne sait rien voir... Enfin bref, la jeune femme se rendit compte qu'elle ne parlait plus à Sean et qu'un gros blanc s'était installé entre eux
    Rolling Eyes

    "De toute façon ce n'était pas une invitation mais bien une obligation jeune homme."
    dit-elle avec un sourire malicieux au bout des lèvres. Judy n'allait surement pas laisser passer une chance de mieux connaitre ce garçon...

    Une main déposée délicatement sur la sienne, ce contact entre eux deux était la seule chose que Judy se remémorait une centaine de fois dans sa tête alors qu'elle venait tout juste de quitter l'épicerie. Ce contact avait été des plus puérils et rien de bien éxitant mais pourtant, elle avait senti comme de l'électricité, quelque chose qu'elle n'avait plus rescentit depuis la départ d'Alexandre... Se frappant légèrement le front, Judy se traitait de tous les noms dans sa petite tête. Mais à quoi pensait-elle? Un garçon comme celui-là ne devait surement pas s'intéresser à une fille comme elle... Que ce soit parce qu'elle soit aveugle ou parce qu'elle a le dont de mettre n'importe qui dans l'ambarras... Elle s'en voulait d'être parti aussi précipitemment mais ce garçon n'aura certainement pas de mal à retourner dans sa vie et de l'oublier... Oui mais elle? Judy avait-elle réellement envie de l'oublier? D'oublier ce petit moment qui n'avait appartenu qu'à eux? Il le fallait bien... Se maudissant intérieurement, elle n'entendit pas des pas venir vers elle, voilà pourquoi elle sursauta légèrement lorsqu'elle sentit quelqu'un lui prendre la main... Mais la jeune femme n'eu pas le temps de paniquer car elle reconnu avec joie la voix de ce charmant inconnu. Mais l'effet de surprise restait toujours en elle... Jamais elle n'aurait cru qu'il irait la ratrapper... C'est plutôt le genre de scène qu'on retrouve uniquement dans les romans à l'eau de rose... Mais pourtant il était bien là, en face d'elle et en lui tenant la main... Mais même si elle était heureuse qu'il l'ait ratrappé, Judy ne pouvait s'empêcher d'être toujours en rogne contre elle-même.

    "Non... Une personne qui voit aurait eu l'intelligence de contourner cette pile..." dit-elle en soupirant légèrement, essayant de garder son calme et de lui expliquer pourquoi elle était dans cet état... " Ce que tu as vu, ce n'est qu'une pièce du puzzle... Ce n'est peut être rien pour toi mais une fois que tu auras vu tous les morceaux en face de toi, quand le puzzle sera entier, tu te demanderas pourquoi tu as ratrappé cette foutue fille sans intérêt... "dit-elle en baissant le regard... La jeune femme sur d'elle qu'il avait rencontré au début avait complètement disparu pour laisser place à une femme qui se déteste énormément... Pourtant, tout comme Sean, elle avait abandonné le vouvoiment au profit du tutoiement... Elle ne s'était pas rendu compte que leur conversation s'était familiarisée... C'était venu naturellement entre eux deux...

    La jeune femme reprit sa respiration et se calma légèrement, se trouvant désormais stupide d'avoir chier une pendule pour un truc aussi puéril, surtout que Sean devait certainement s'en foutre... mais alors, pourquoi l'avait-il ratrappé? Pourquoi avait-il prit la peine de mettre sa vie entre parenthèse pour revenir vers elle? Pourtant elle ne le méritait pas réellement... Il méritait quelqu'un qui puisse le voir et qui sache l'aider à son tour... Sa main toujours bien au chaud dans cette du jeune homme, Judy se rendit compte qu'il n'avait aucune commission avec elle étant donné que son autre bras était émitouflé dans une écharpe... Un léger sourire se déssina sur ses lèvres... C'est la première fois qu'un homme abandonnait ses courses pour elle Rolling Eyes Un léger rire s'échappa de sa bouche sans faire exprêt xD

    "T'as abandonné tes courses pour une fille qui ne sait même pas à quoi tu ressembles et qui ne connait même pas ton prénom." dit-elle en le taquinant légèrement. C'était tout Judy... Elle pouvait se mettre en colère et rigoler deux secondes plus tard Rolling Eyes

_________________



    INTO THE WILD

    " Rien n'est plus nuisible à l'esprit aventureux
    d'un homme qu'un avenir assuré...
    Son noyau central est sa passion pour l'aventure....
    Il faut adopter un mode de vie désordonné... "


    I'm just a blind woman


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

|| Regrets &&. Lies for Life ||

avatar
it's me, Sean D. O'Connor darling !


Date d'inscription : 23/03/2008
Nombre de messages : 833
x group : Head Hunters
x my job : Garçon d'écurie au Ranch de Jericho
x my adress : Motel de Jericho
icon © med

x Crédits : avatar © psychozee & gif © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Sam 20 Déc - 23:10

    Notre jeune homme était en train de réaliser que la véritable nature de la jeune femme n’était pas celle que l’on supposait au premier abord ; En apparence avenante et bien dans ses pompes malgré un handicap qui en aurait sapé le moral de plus d’un, il semblait en fait qu’elle n’était pas aussi sûre d’elle qu’il y paraissait. Mais peu importe, ce n’était pas vraiment le plus important et Sean n’allait certainement pas l’en blâmer, surtout lorsque l’on voyait la façon dont les gens se comportaient ici qui avait franchement de quoi déstabiliser tous ceux qui n’y étaient pas habitués ou bien qui se trouvaient être ceux viser par le manque flagrant de tolérance régnant par ici.
    Le jeune homme serrait la main de Judy avec vigueur, mais sans pour autant que cela ne soit rude ; Il lui faisait ainsi sans un seul mot comprendre qu’il fallait un peu, voir même beaucoup plus qu’une chute de boites de conserves pour le faire fuir et le mettre de mauvaise humeur. Sean avait beau ne pas être un grand optimiste, il n’en était pas pour autant un râleur perpétuel passant son temps à se plaindre de tout et n’importe quoi, et ce n’était certainement pas lui qui se permettrait de faire le moindre reproche à Judy, alors que lui même était pour le moment incapable de tenir deux choses à la fois ou bien d’attacher correctement ses lacets. Bien qu’un peu hésitante au début, Sean sentit peu à peu la main de la jeune femme se serre dans la sienne, bien que cependant elle semblait avoir un peu perdu en route son sens de la dérision et sa voix se fit un peu plus ferme et moins enjouée lorsqu’elle lui répondit


    « Alors deux possibilités, soit j’aime les causes perdues d’avance, soit j’m’arrête pas aux apparences … Les deux sont vrais mais pour le coup c’est plutôt la deuxième solution qu’il faut retenir »

    Ils s’étaient tous les deux arrêtés au beau milieu de l’entrée de l’épicerie, mais peu importait. Sean n’avait toujours pas lâché la main de la jeune femme, c’était un détail qu’il semblait avoir provisoirement oublié, mais cela n’était pas le plus important pour le moment.
    Sans doute parce qu’elle prenait au fur et à mesure que les secondes passaient un peu plus de recul sur ce qui venait de se passer, Judy semblait retrouver peu à peu son sourire de départ et ne tarda pas à répliquer de nouveau à Sean d’un air amusé. Effectivement elle ne connaissait pas son prénom ni même son nom, mais après tout lui non plus ne connaissait pas le sien, et puis c’était le genre de choses auxquelles il était très facile de remédier. Quant au fait qu’il ai délaissé son panier pour elle ce n’était pas non plus vraiment un drame, surtout pour les quelques bricoles qu’il était venu acheter … Et puis Liam semblait tellement s’en vouloir d’avoir failli l’écraser avec sa voiture qu’il ne dirait sûrement rien si Sean lui empruntait sa mousse à raser pour une journée de plus (oui enfin Sean il a de l’espoir parce que y’a des limites à la générosité de Liam envers lui xD)


    « J’ai bien le temps de revenir faire mes courses un peu plus tard … Et c’est Sean, j’m’appelle Sean »

    Il l’avait finalement entraîné vers la sortie, évitant ainsi de peu le gérant qui vu la façon dont il les regardait depuis quelques secondes s’apprêtait à leur faire une réflexion soit sur le fait qu’ils n’avaient même pas pris la peine de ramasser les boites de conserves qui avaient failli les assommer, soit parce qu’ils se tenaient en plein milieu de l’entrée et qu’ils bloquaient les allées et venues des clients. Finalement, voilà les deux jeunes gens dehors, sous un soleil maintenant haut dans le ciel et qui n’avait plus rien à voir avec le soleil timide de quand Sean avait mis son nez dehors ce matin. Nous étions au tout début de l’hiver, mais il faisait encore bon cependant, c’était l’avantage des états du sud du pays. Ayant avec son père et son frère beaucoup voyagé étant enfant, le jeune homme avait pu testé plus ou moins tous les climats existants aux Etats-Unis, et il n’y avait aucun doute sur le fait qu’il préférait de loin celui du Sud ; La pluie et le grisaille perpétuelle de Chicago, où il était allé pendant une presque deux ans au lycée (un exploit pour lui qui avait déménagé en moyenne tous les deux à trois mois pendant presque seize ans) avait finit par le convaincre de rester définitivement dans le Sud et près du soleil.
    Une nouvelle fois il s’arrête, ne sachant pas vraiment où la jeune femme comptait aller, si elle avait l’intention de le planter là et de repartir vaquer à ses occupations, ou bien si elle allait ajouter autre chose. Il ne savait pas non plus en fait s’il était vraiment correct de continuer à lui tenir la main de cette façon, mais il se disait que si la jeune femme s’y opposait elle ne se gênerait sans doute pas pour le lui faire savoir. Mais avant cela Sean ne décida lui à ajouter autre chose, une sorte de « retour à l’envoyeur » si on pouvait appeler cela de cette façon, au vu de la question qu’il s’apprêtait à poser.


    « Et toi … J’peux t’appeler comment à part "la fille au Milk-Shake" ? ^^ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlinstime.forumactif.org/


avatar
it's me, Judy A. Backers darling !


Date d'inscription : 03/12/2008
Nombre de messages : 258
x group : They want to have a normal life
x my job : producteur dans une maison de disque


x Crédits : (c) freak_girl91

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Lun 22 Déc - 16:31

    La jeune femme releva la tête lorsqu'elle entendit le jeune homme lui dire qu'en plus d'être maladroite, elle était une cause perdue. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres et dans un geste naturel, la jeune femme lui donna un léger coup dans l'estomac pour l'avoir traité de cause perdue. Mais en réalité, il n'avait pas tout à fait tord. Rien que le fait de ne jamais avoir eu de relations avec un homme, d'être encore vierge à son âge n'arrangeait pas du tout son cas. Mais difficile de faire l'amour avec un homme lorsqu'on est aveugle... Enfin c'est surtout de trouver un homme digne de confiance qui devient rudement dur... Sinon, plus d'une fois elle avait eu l'occasion de coucher avec l'un d'entre eux mais à chaque fois, ils n'étaient intéressés que par son corps et rien d'autre... Et Judy savait parfaitement qu'elle valait mieux que ça, qu'un jour elle trouverait la bonne personne, la personne en qui elle aurait assez confiance pour se perdre dans ses bras et l'emmener dans un monde qui lui est totalement inconnu jusque maintenant... Mais cette fameuse personne commençait sérieusement à se faire languir et Judy deséspérait à trouver cet homme là... Pourtant elle ne cherche pas après un homme parfait, bien loin de là... Elle rpéfère de loin les hommes avec un sens de l'humour ornorme et une petite maladresse qui ferait fondre n'improte quelle femme... Sa main se serrant un peu plus dans celle du jeune homme, Skye retrouvait petit à petit son humour noir et son côté à prendre tout à la légère... C'est de loin la première fois qu'une personne arrive à la calmer aussi vite... A croire que c'était son jour de chance... Peut être qu'elle n'allait pas le retirer, tout compte fait, son tatouage sur sa nuque qui represénte la chance en signe indou...

    "Prenez moi encore une fois pour une cause perdue et je vous plaque par terre en moins de deux."dit-elle sur un ton sérieux avant d'éclater de rire. Elle savait très bien qu'elle ne ferait pas le poids... Elle ne voit peut être rien du tout mais elle a eu l'occasion de "tater" son bras et son torce et il était loin d'avoir une carrure de maigrichon. "Tout ça va vous coûter extrêmement cher joli coeur." dit-elle en continuant sur un ton taquin. Mais la jeune femme était rassurée de savoir que le jeune homme n'allait pas s'arrêter sur sa maladresse. Il prendra surement ses jambes à son cou lorsqu'il découvrira les autres défauts d'une aveugle mais en attendant, elle comptait bien profiter de lui Cool "On t'as déjà dit que tu étais trop gentil?... En réalité c'est ce que j'aime le plus chez un homme... Les grosse brute qui se croient fort contre tout, c'est pas mon truc... Loin de moi de vouloir tenter ma chance avec toi hein ! " dit-elle en se perdant légèrement dans ses propos Rolling Eyes "Non c'est juste que... Enfin merci d'avoir prit sur ton temps pour voir si j'allais bien... Tu dois réellement rien avoir d'autre à faire pour perdre ton temps avec moi mais bon, la compagnie est loin d'être désagréable Rolling Eyes "

    En réalité, la jeune femme était légèrement perturbée par la chaleur qui se dégagée de son corps tout simplement pour un simple contact entre deux mains. Elle se sentait stupide de se sentir aussi drôle alors que ce n'était qu'une main dans une autre... Elle ne le connaissait même pas... c'était peut être un psycopathe xD Mais pour une fois, Judy avait envie de faire confiance en quelqu'un et Sean avait montré plus d'une fois qu'il était quelqu'un de bien aujourd'hui... Mais le fait est que tenir la main du jeune homme la pertubée au plus haut point et même si elle n'avait aucune envie de quitter ce contact, Judy finit tout de même par retirer sa main de la sienne... Elle espérait que Sean ne le prendrait pas mal mais Judy devait se reprendre, elle détestait se sentir aussi idiote... comme ses femmes complètements amoureuses... son cas était deséspérait xD Essayant de cacher sa gène, la jeune femme passa une main dans ses cheveux pour cacher un tant soit peu son visage et faire comme si de rien n'était... C'est alors qu'elle apprit le nom de son bel inconnu... Ou tout du moins cet inconnu qui avait une merveilleuse voix... A cette information, elle haucha lentement la tête et essaya de poser son regard dans celui de Sean mais bon ça tombe elle était occupé de regarder un poteau Rolling Eyes


    "C'est marrant, je t'aurais bien appelé Monsieurs Musclor." dit-elle toujours sur ce petit ton taquin. "Je vais avoir beaucoup de mal maintenant à t'appeler Sean, me suis habituer à ce surnom." dit-elle en lui faisant une petite bouille toute tristounette xD

    La jeune femme ferma quelques instants les yeux lorsqu'elle sentit les fins rayons de soleil lui réchauffer un tant soit peu le visage. Elle donnerait n'importe quoi pour se souvenir comment est le soleil, de cette lumière aveuglante qui réchauffe tant de personnes... Elle donnerait n'importe quoi pour voir un couché de soleil... Elle a tellement entendu parlé de ce merveilleux moment... Beaucoup de personnes ne savent pas la chance qu'ils ont de pouvoir voir autant de chose dans leur vie et la plupart sont plus souvent enfermés dans leur maison qu'à profiter de ce que la nature peuvent leur donner... Enfin, elle fut de nouveau sorti de ses pensées lorsque Sean lui demanda à son tour comment elle s'appelait. Un sourire espiègle se dessina sur ses lèvres avant de se mordre la lèvre inférieure dans un petit geste sensuel.

    " Je te dirais tout ce que tu veux savoir sur moi à condition d'emmener la cause perdue que je suis dans un café pour qu'elle puisse remercier son soldat préféré de lui avoir sauver la vie contre des boites des conserves."

    Bien qu'elle n'avait pas eu la chance de poser plus d'une fraction de seconde sa main contre le torce du jeune homme, elle avait eu le temps de sentir un collier autour de son cou et comme cela était des fines plaques, c'est que Sean devait faire parti de l'armée... Cela expliquerait le fait qu'il soit aussi musclé et qu'il soit aussi gentil avec les citoyens... Bien qu'elle espérait qu'il le faisait parce qu'elle avait un petit charme Rolling Eyes C'est beau de rêver n'est ce pas? xD


_________________



    INTO THE WILD

    " Rien n'est plus nuisible à l'esprit aventureux
    d'un homme qu'un avenir assuré...
    Son noyau central est sa passion pour l'aventure....
    Il faut adopter un mode de vie désordonné... "


    I'm just a blind woman


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

|| Regrets &&. Lies for Life ||

avatar
it's me, Sean D. O'Connor darling !


Date d'inscription : 23/03/2008
Nombre de messages : 833
x group : Head Hunters
x my job : Garçon d'écurie au Ranch de Jericho
x my adress : Motel de Jericho
icon © med

x Crédits : avatar © psychozee & gif © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Ven 26 Déc - 21:25

    L'histoire de la cause perdue n'était en fait pas réellement à prendre au pied de la lettre, il s'agissait plutôt d'une expression, mais tant pis peu importait en fait, l'important était que la jeune femme n'ai pas pris cette réflexion tout ce qu'il y avait de plus anodin comme une attaque personnelle. Serrant un peu plus encore la main du jeune homme dans la sienne, Judy affichait de nouveau sur son visage un sourire sincère ; Elle semblait avoir passablement retrouvé sa bonne humeur et son sens de l'humour, ce dont elle ne tarda pas à faire la démonstration à Sean après lui avoir donné un léger coup dans l'estomac et ajoutant un « Prenez moi encore une fois pour une cause perdue et je vous plaque par terre en moins de deux » une menace faussement sérieuse qu'elle ponctua ensuite presque immédiatement d'un sourire amusé.
    « Joli cœur », c'était le genre de chose auxquelles le jeune n'était pas vraiment habitué lorsqu'il s'agissait de parler de lui. Cependant il n'avait pas toujours été le garçon calme, serviable et gentil qu'il semblait être aujourd'hui ; Il fut une époque, pas si lointaine que ça puisque ses années lycées remontaient à cinq ans à peine, où notre ami Sean était beaucoup moins aimable et avenant, et au contraire beaucoup plus moqueur, immature et où il se foutait bien de briser des cœurs, du moment que sa réputation de sportif populaire n'en pâtissait pas. Quant on voyait Sean aujourd'hui on avait beaucoup de mal à s'imaginer qu'il ai put être ce genre de mec imbu de sa personne et se foutant totalement des autres du moment que dans son petit monde où il était le chef rien ne clochait ... Pas étonnant que le jeune homme ne se vante plus vraiment désormais de ses années lycée, il avait tellement changé depuis, en mieux fort heureusement, qu'il avait même du mal à se dire que le Sean O'Connor du lycée de Bergfield en Virginie était le même homme que celui qu'il était aujourd'hui.
    Aussi la réflexion que fit Judy sur la tendance de Sean à se montrer gentil, trop gentil, avait mis le jeune homme légèrement mal à l'aise, car il ne pouvait s'empêcher de repenser au comportement de petit abruti sans ambition autre que celle d'embêter le monde qu'il avait été


    « On ne gagne rien à être méchant ... Et on finit toujours par le payer un jour »

    On ne pouvait pas dire que c'était franchement optimiste comme vision des choses, c'était même carrément le contraire et à entendre le jeune homme parler de la sorte on pouvait facilement penser qu'il puisse avoir quelque chose à se reprocher. Mieux valait donc ne pas s'étendre beaucoup plus sur le sujet, aussi Sean était assez soulagé que la jeune femme ajoute autre chose.
    Ainsi elle était toujours persuadée que Sean ne l'avait rattrapé que parce qu'il n'avait rien de mieux à faire pour tuer le temps dans cette ville de dingue ... A vrai dire il avait toujours quelque chose à faire, à commencer par chercher un boulot ; A vrai dire il avait déjà passé un entretient au ranch mais son bras ne faisait pas pour le moment très bonne impression. Il y avait peu de chance que le gérant du ranch ne veuille de lui malgré le fait que Sean lui ait assuré que dans dix jours à peine son bras serait de nouveau comme neuf et qu'il n'y paraitrait plus ... Quoi, un petit mensonge ça n'avait jamais fait de mal, et puis le moment venu il s'était dit qu'il n'aurait qu'à jouer la comédie, et puis il avait vraiment besoin d'un boulot, et bosser avec des chevaux était vraiment quelque chose qu'il adorerait faire.


    « J'ai pas l'habitude de faire des trucs dont j'ai pas envie ... donc si j't'ai rattrapé c'est que j'en avait envie ^^ »

    La jeune femme avait esquissé un sourire, et passé sa main dans ses cheveux sans rien dire de plus à ce sujet. Ils marchaient tous les deux face au soleil et remontaient lentement la rue dans laquelle était située l'épicerie. Elle fit ensuite une réflexion sur le prénom de Sean, ou plutôt sur le surnom qu'elle lui avait intérieurement donné faute de connaitre son véritable nom. Laissant échapper un petit rire en entendant le surnom qu'elle lui avait trouvé quelques instants plus tôt, le jeune homme y ajoute un commentaire presque aussitôt, dans le même esprit taquin que celui que Judy venait tout juste d'employer

    « J'espère quand même en avoir un peu moins dans les muscles et un peu plus que dans la tête que Mr Muscle xD »

    Tous deux continuaient à marcher en souriant comme si c'était la chose la plus normale qui soit, et à les voir ainsi il était dur de s'imaginer qu'ils ne se connaissaient que depuis une quart d'heure tout au plus ; C'était visiblement ce genre de rencontre où dès le départ on savait qu'on allait s'entendre avec la personne, sans même la connaitre réellement. Dans d'autres circonstances, dans une autre ville, bref il y avait fort à parier que si Judy et Sean s'étaient rencontrés à un autre moment, il se serait montré plus méfiant, il n'aurait pas été aussi bizarrement gentil dès le départ. Mais il se rendit compte néanmoins que la jeune femme pouvait en apprendre beaucoup sur lui sans qu'il ne dise rien, et cela même sans utiliser ses yeux ; Conclusion, il devrait peut-être quand même penser à ce méfier un peu s'il ne voulait pas qu'elle réussisse à lire en lui avec une facilité déconcertante, ce qui avouons-le serez passablement une catastrophe pour notre ami Sean qui cachait mine de rien beaucoup de choses.

    « Y'a un bar à l'autre bout de la rue alors si t'as rien de prévu ... Dis-moi comment t'as su pour mon métier ? »

    HJ : Désolé, c'est assez médiocre comme réponse o.O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlinstime.forumactif.org/


avatar
it's me, Judy A. Backers darling !


Date d'inscription : 03/12/2008
Nombre de messages : 258
x group : They want to have a normal life
x my job : producteur dans une maison de disque


x Crédits : (c) freak_girl91

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Lun 29 Déc - 14:31

    En sentant le mal aise du jeune homme, Judy se rendit compte qu'elle avait peut être été trop loin en lui disant qu'il était beaucoup trop gentil. Selon elle ce n'était pas un défaut et à aucun cas elle n'avait voulu le juger ou le mettre mal à l'aise mais il était désormais trop tard pour revenir en arrière... C'est surtout la réplique de Sean qui contraria légèrement la jeune femme. A l'entendre parler, on avait l'impression que le jeune homme savait parfaitement de quoi il parlait. La curiosité de la jeune femme se réveilla tout d'un coup et se demandait pourquoi il lui disait cela... Aurait-il vécu quelque chose d'horrible en ayant était un vilain petit garçon? Rolling Eyes Elle n'en savait rien mais toute fois, elle était d'accord avec lui... Il faut toujours assumer ses actes et un jour ou l'autre, on paye pour les pots cassés... Le père de Judy en était une preuve vivante... Serte elle aurait aimé qu'il soit mort pour tout ce qui lui a fait subir mais le fait qu'il soit derrière des barreaux est déjà pas mal sans doute... De plus, Judy avait fait en sorte qu'on ne lui autorise aucune visite jusque la mort vienne le chercher, cela lui permettait de se rendre compte à quel point il avait pu être un monstre avec sa famille et qu'à l'heure aujourd'hui, il avait tout perdu... Mais ce n'était pas le moment de repenser à tout cela et un sourire revint se placer sur les lèvres de Judy. Il ne voulait certainement pas lui en dire plus sur son passé et ce n'est pas elle qui ira le pousser, elle qui arrive toujours à éviter la question du "Comment était ton enfance?"...

    "Oui mais il y a ête méchant et être une vraie ordure... Il y a volé un sac à une grand mère et il y a volé la vue à une personne... "
    dit-elle en baissant légèrement la tête tout en se mordillant la lèvre inférieure. Par moment elle parlait beaucoup trop et ses mots sortaient sans son autorisation XD "Quoi que tu as pu être Sean, tu es devenu quelqu'un de bien aujourd'hui et c'est tout ce qui devrait compter pour toi et pour les autres. Je suis sur que tu n'étais pas si mauvais que cela, je le sens en moi..." dit-elle doucement avant de le reprendre lentement pour accentuer ce qu'elle venait de lui dire. Après il est vrai qu'elle ne le connait pas et peut être qu'il a été une vraie ordure mais elle ne voulait pas y penser, tout simplement parce qu'aujourd'hui, il était devenu une autre personne... La jeune femme relacha sa main et alla lui tirer les deux joues pour qu'il lui refasse un sourire, ayant senti qu'il n'allait plus extrêmement bien. "Refaites moi un sourire ou la cause perdu que je suis vous abandonne lâchement sur ce trotoire !" dit-elle sur un ton ferme mais avec un éternel sourire aux lèvres.

    La jeune femme fut soulagée et presque heureuse de savoir qu'il l'avait ratrappé parce qu'il en avait envie et non parce qu'il se sentait obligé de le faire. A croire que cette journée était à signer d'une croix rouge. Ce n'est pas tous les jours que l'on tombe sur une personne avec qui on s'entend bien dès la première seconde... Judy était heureuse désormais d'avoir été dans cette foutue épicerie même si elle y remettrait plus les pieds pendant un petit temps xD Les paroles du jeune homme lui donnèrent envie de faire quelque chose dont elle avait envie aussi... Déposant délicatement ses deux mains sur les joues du jeune homme, Judy se rapprocha doucement d'elle et alors qu'on aurait pu croire qu'elle allait l'embrasser sur les lèvres, la jeune femme alla lui déposer un léger baiser au coin des lèvres... Elle n'avait rien trouver d'autre pour le remercier d'être revenu près d'elle... genre la bonne excuse hein? xD

    "Juste parce que j'en avais envie aussi..." dit-elle en lui faisant un sourire malicieux au bout des lèvres.

    Marchant désormais en direction d'un bar, nos deux protagonistes en apprenaient de plus en plus l'un sur l'autre... Alors qu'elle venait de comprendre quel était le métier du jeune homme, ce dernier commençait à comprendre qu'en compagnie d'une aveugle, il est beaucoup plus difficile de cacher ses peines et ses fantomes... C'est souvent à cause de cela que les personnes finissent toujours par mettre une distance entre eux et Judy. Ils savent très bien qu'elle lit facilement en eux et aucune personne n'aime cela... Pourtant, personne n'a encore comprit que Judy n'essayait jamais de savoir des choses sur eux... Elle préfère de loin que la personne qui est en face d'elle lui révelle elle-même son passé, ses fantômes et ses peurs. Elle fait toujours en sorte de ne pas aller trop loin et elle se demandait désormais si elle n'aurait pas du garder cette information sur Sean pour elle toute seule... Elle sentait que désormais, Sean allait faire très attention à ses paroles et Judy détestait cela... Elle voulait qu'on lui parle comme si elle était une personne normale... Mais elle ne préféra rien lui dire, en tout cas pour le moment... S'arrêtant pour se retrouver en face du jeune homme, la jeune femme leva son bras vers lui pour toucher son torce et doucement, elle remonta sa main jusqu'à sentir deux plaques.

    "Facile, tout à l'heure j'ai senti ces deux plaques sur ton torce... Jusqu'à maintenant je n'étais pas sur que c'était les plaques que portent tout soldat mais tu viens de m'en donner confirmation... Et ça expliquerait peut etre ta blessure sur ton bras et le fait que par moment, tu es perdu dans tes pensées..." dit-elle doucement alors qu'elle sentait le coeur du jeune homme battre sous son pull. " Mais rassure-toi, j'ai pas l'habitude de lire à l'intérieure des autres si ils ne m'en donnent pas la permission. Je ne compte pas lire en toi si tu ne le veux pas, je préfère attendre que tu m'en parles un jour..." dit-elle en lui faisant un léger sourire, espérant qu'il ne commence pas à prendre peur. Le bâtement de son coeur perturbant de plus en plus la jeune femme, Judy finit par retirer sa main de son torce et de remettre ses mains bien à sa place près de son corps xD "Je serais ravi de boire un verre avec toi si cela te tentes toujours..."

_________________



    INTO THE WILD

    " Rien n'est plus nuisible à l'esprit aventureux
    d'un homme qu'un avenir assuré...
    Son noyau central est sa passion pour l'aventure....
    Il faut adopter un mode de vie désordonné... "


    I'm just a blind woman


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

|| Regrets &&. Lies for Life ||

avatar
it's me, Sean D. O'Connor darling !


Date d'inscription : 23/03/2008
Nombre de messages : 833
x group : Head Hunters
x my job : Garçon d'écurie au Ranch de Jericho
x my adress : Motel de Jericho
icon © med

x Crédits : avatar © psychozee & gif © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Sam 10 Jan - 3:22

    La réponse de Judy troubla évidement Sean, mais cependant rien dans son attitude ne le laissait penser. Il se contentait de continuer à marcher en regardant devant lui, parce qu'avouez que ce serait assez bête que la jeune femme se prenne un poteau électrique en pleine figure à cause de lui, ou bien que même lui se le prenne en pleine figure d'ailleurs xD

    « Ou bien tuer quelqu'un ... »

    Les mots de Sean étaient dur, dans le ton sur lequel il les avaient employés. Comme si chacun des mots qu'il avait prononcé avec à lui tout seul sonné comme une montagne de reproches et de non-dits. Il était difficile de savoir ce que sous-entendais réellement le jeune homme par cette phrase, car bien qu'on pourrait penser que c'était entièrement par rapport à son père et de celui qui l'avait tué, mais en réalité ce n'était pas tout à fait le cas ... Et si Sean était lui aussi le méchant ? Peu de personnes pouvaient à mon avis se vanter de ne jamais avoir pensé au jeune homme sous cet angle là, car après tout son métier l'associait obligatoirement à la mort, chose qu'il n'avait malheureusement pour lui pas totalement réalisé lorsqu'il s'était engagé sur un stupide coup de tête destiné à défier son père uniquement. Et effectivement mentir ne servait à rien et le jeune homme n'en serait assurément pas capable, il avait tué, combien de personnes il n'en savait rien, tout ce qu'il savait c'était que peu importe les circonstances il n'avait aucune excuse.
    Les paroles qu'ajouta ensuite la jeune femme ne réussirent bien sûr pas à rendre totalement à Sean le sourire qu'il arborait sur son visage quelques minutes encore auparavant car il avait suffit de quelques mots pour remplir sa tête de souvenirs des moins agréables. Mais il ne savait pas trop comment il sembla que même l'expression du visage de Sean n'avait pas de secret pour Judy, au point qu'on pouvait en arriver à se demander si elle ne voyait réellement rien du tout x'D


    « Boire un verre tout seul c'est beaucoup moins intéressant ... Et puis qui a dit que je ne souriais pas ? »

    Bon d'accord, ce n'était effectivement pas le cas, mais qui ne tente rien n'a rien comme on dit ... Et puis Sean pouvait être tellement têtu parfois qu'il était bien capable de soutenir à la jeune femme qu'il n'avait pas perdu sa bonne humeur du début même si c'était un peu le cas.
    Ils avaient tous les deux cessés de marché, et se tenaient à nouveau au beau milieu du trottoir l'un en face de l'autre ... Enfin façon de parler parce que pour ce qui était d'être face à face disons que Sean dépassait tout de même la jeune femme de "quelques" bons centimètres xD Cependant cela n'empêcha pas cette dernière de déposer un léger baiser sur le coin de ses lèvres, mais sans arrières pensées BIEN SÛR xD (non parce que là Kath' est en train de critiquer sur MSN, et croyez-moi elle peut faire peur des fois mdr). Le jeune homme ne répondit une fois encore rien, il n'avait jamais été un très grand bavard mais là c'était quand même assez exceptionnel qu'il se retrouve aussi peu communicatif en présence de quelqu'un. Il se contente seulement d'esquisser un minuscule sourire, bien que la jeune femme ne puisse pas le voir car au fond c'était plus à lui-même qu'il souriait. Il se contente simplement de remettre en place derrière l'oreille de Judy une mèche de cheveux qui trainait devant ses yeux, puis lui reprend la main pour continuer à marcher, ou bien ils allaient finir par prendre racine sur ce morceau de trottoir ^^"

    L'American Tale n'était qu'à quelques rues de l'épicerie, aussi lorsqu'ils s'arrêtèrent de nouveau, la jeune femme répondant à la question que Sean lui avait précédemment posé, ils étaient pratiquement en face du bar dans lequel ils devaient se rendre.
    Judy avait un sens de "l'observation" et une facilité à deviner et à déduire les choses qui était assez déconcertante ; Une personne voyante n'en aurait sans doute pas fait mieux, si ce n'était même moins. Elle avait de nouveau posé une main sur son torse, à la recherche vraisemblablement des plaques métalliques au nom de Sean qu'elle avait déjà effleuré tout à l'heure ; Lui posa une main par dessus celle de la jeune femme, sentant lui aussi tout de même son cœur battre même à travers leur main à chacun.


    « Observatrice à ce que je vois ... Mais peu importe j'suis plus ce mec là non plus, ou du moins j'essaye de ne plus l'être. Mais comme tu semble en apprendre déjà plus sur moi que moi-même tu le savais déjà peut-être ^^ »

    Esquissant un sourire à son attention la jeune femme finit néanmoins par retirer sa main de celle d'en dessous celle de Sean, dont le cœur battait il est vrai à une allure relativement rapide, mais comme toujours en fin de compte, il avait toujours eut un rythme cardiaque très élevé, ce qui expliquait sans doute qu'il se soit sentit aussi à l'aise dans l'équipe de football américain de son lycée.
    Reglissant de nouveau sa main dans celle de Judy, sans trop savoir vraiment pourquoi en fin de compte si ce n'était qu'en quelques minutes à peine il semblait s'être accoutumé à la chaleur de la main de la jeune femme dans sa propre main, il fait à peine de ou trois pas avec elle avant de s'arrêter de nouveau et de répondre


    « On y est, terminus tout le monde descend ... Enfin t'as compris le principe quoi xD »

    C'est pas grave c'est Sean hein, il a beau être d'un naturel plutôt sérieux, à lui aussi de temps à autres il lui arrivait de sortir une ou deux vannes pas forcément toujours très drôle mais qui lui faisait perdre un peu de cette impression qu'il donnait de ne jamais rien faire qui ne soit pas entièrement sérieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlinstime.forumactif.org/


avatar
it's me, Judy A. Backers darling !


Date d'inscription : 03/12/2008
Nombre de messages : 258
x group : They want to have a normal life
x my job : producteur dans une maison de disque


x Crédits : (c) freak_girl91

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Ven 23 Jan - 22:47

    Un frisson lui parcouru tout le long du corps, se demandant tout d'un coup si Sean venait d'avouer qu'il avait tué quelqu'un ou si il avait dit cela sans y réfléchir. Elle espérait au fond d'elle-même que la deuxième solution était la bonne, ne voulant pas croire qu'elle était occupé de tomber sous le charme d'un dangereux criminel. Mais même si il disait la vérité, Judy se sentait en sécurité près de lui... Il pouvait être n'importe quoi ça n'avait pas d'importance à ses yeux. Tout ce qu'elle voulait pour le moment c'était d'en apprendre un peu plus sur ce dernier. Elle était tout simplement fasciné par ce jeune homme. Elle ne le connaissait que depuis une heure environ, elle ne savait pas qui il était, elle ne savait pas à quoi il ressemblait (mise à part qu'il avait un corps parsemé de muscles finement sculptés) et pourtant, elle n'avait pas envie que ce moment s'arrête à un moment donné. Elle avait envie d'avoir l'horloge du temps entre ses mains et de pouvoir décider elle-même quand est-ce que cette journée allait se finir... Mais d'un autre côté, elle fulminait à l'intérieure d'elle pour ressembler à toutes ces jeunes femmes qui sont complètement subjuguées lorsqu'elles se retrouvent devant un homme séduisant et gentleman... Elle espérait de tout coeur que Sean ne la voyait pas ainsi même si elle avait conscience qu'à part son handicap, elle était une femme banale sans grand intérêt et qui plus ait toujours vierge... En se rendant compte qu'elle n'avait toujours pas réagit à la révélation de Sean et qu'un petit blanc s'était installé entre eux, Judy revint parmis les vivants et haussa tout simplement les épaules.

    "Je prends le risque de rester aux près de toi... Mon intuition féminine ne m'a jamais trompé et puis pour être franche, cela m'importe de peu de savoir ce que tu as pu être dans le passé... " La jeune femme lui fit un sourire sincère bien qu'elle sourait surtout au passager qui passa justement à côté d'eux à ce moment là. Elle sentait bien que le jeune homme ne s'aimait guère à l'heure actuelle mais Judy ne préféra rien dire à cela, se disant que si il voulait en parler, il le ferait... Puis ils ne se connaissaient pas, ça serait étrange de sa part de se confier à une aveugle n'est ce pas?

    Bien entendu, il avait toujours cette petite peur d'en savoir trop sur lui, de découvrir un passé abominable qui ne lui permettrait plus de rester au près de lui... Mais qui n'a pas de lours secrets dans sa vie? Et peut être le comprenait-elle mieux que qui compte pour avoir autant protéger son frère lorsqu'il tua leur propre père? ELle n'avait jamais rien dit et puis, elle n'avait jamais rien vu... Si il avait réellement tué quelqu'un, c'est que cette personne le méritait... Certes c'était cruel et personne n'a le droit de prendre la vie de quelqu'un mais il y avait des exeptions selon elle et c'est là qu'elle pouvait comprendre le Zodiac... "Moi-même, qui te dis que je suis pas une folle sortie d'un asile et qui attend d'être seul avec toi pour pouvoir te tuer sans aucun témoin dans les parages?" dit-elle sur un ton menaçant avant de lui caresser le bras à l'aide de sa main, le laissant alors dans le mystère total xD "Je suis peut être le Zodiac..." dit-elle en continuant sur sa lancée... Mais elle voulait tout simplement qu'il se force à lire en elle comme elle pouvait lire en lui, elle voulait qu'il prenne confiance sur l'aveugle qui l'accompagné...

    "Vous êtes un menteur monsieur Sean!" dit-elle en lui faisant un magnifique sourire qui laissait découvrir toutes ses petites dents blanches. Autant on pouvait lui faire des grimaces sans qu'elle ne s'en rende compte, autant elle savait quand quelqu'un sourait de joie ou quand elle sourait en se forcant... Il n'y avait pas d'explication, ses sens sont tout simplement plus développés que les gens normaux et elle avait conscience que c'était quelque chose dure à croire pour un homme tel que Sean... Si il voulait faire la tête de mule, c'était raté car il était tombé sur un bon candidat Cool " Et arrêtes de faire des grimaces, tu n'auras pas le dernier mot avec moi joli coeuri" dit-elle sur un ton qui se voulait beaucoup plus malicieux.

    Nos deux jeunes protagonistes avaient repris leur marche tranquillement. Le bar n'était pas bien loin de l'épicerie mais ces derniers s'arrêtaient tellement à cause de Judy que cela leur prenait autant de temps que d'aller jusqu'à la prochaine ville xD Mais vous connaissez les femmes, de grande bavardes et de grandes séductrices Rolling Eyes Judy ne l'avait pas embrassé au coin des lèvres pour rien mais vue la réaction de Sean, c'est à dire rien du tout, la jeune femme avait comprit qu'il était encore trop tôt pour ce genre de chose ou alors il n'avait rien capté, chose assez courante chez les hommes Rolling Eyes Pourtant, il finit par remettre l'une de ses mèches derrière son oreille et même si cela fut un geste annodin, un sourire bête s'afficha sur le visage de Judy. Ce n'était pas tous les jours que les jeunes hommes avaient ce genre de geste avec elle malheureusement. Néanmois, elle esseya de faire comme si de rien n'était, ne voulant pas que Sean croit qu'elle était désormais complètement accroché à ses griffes xD Ce qui n'était pas le cas mais bon, plus les minutes passaient et plus elle aimait sa compagnie... Mais cela ne voulait rien dire... Désormais sa main délicatement posé au niveau de son coeur, le temps s'était comme figé pour la jeune femme et s'était de nouveau enfermée dans sa petite bulle. Elle ne faisait plus attention où ils étaient et encore moins aux gens qui passaient en les regardant bizzarement. Sa main se réchauffa tout d'un coup lorsqu'il vint rajouter la sienne au dessus et un sourire se dessina sur ses lèvres en sentant le coeur de Sean battre légèrement plus fort. Elle aimait sentir battre un coeurn cela l'avait toujours beaucoup apaisée...


    "J'espère qu'être observatrice n'est pas un reproche... Mais tu te trompes, je poses juste des hypothèses, je suis pas magicienne. Je pensais que tu étais toujours soldat et que tu étais revenu ici pour être près de ta famille et de ta petite amie... " après tout, un homme comme lui ne devait pas être libre, Judy n'était pas naïve, elle ne l'avait jamais été à cause de son père... "Je te promets qu'en sortant de ce bar, tu en seras autant sur moi que je n'en sais sur toi. En tout cas je ne sais pas si c'est parce que je te fais de l'effet mais ton coeur bat extrêmement vite musieur musclor." dit-elle d'une franchise naturelle avant qu'ils ne reprennent leur chemin en vue d'aller boire une verre. A ce demander si ils allaient y arriver avant que la nuit tombe Rolling Eyes
    Mais Sean et Judy finirent tout de même par arriver en face de l'établissement et un soupire de soulagement sortie de la bouche de la jeune femme. Elle allait enfin pouvoir boire son fameux milk shake et il faut dire qu'elle n'avait plus l'habitude d'autant parler. Sa bouche était complètement sèche. C'est toujours main dans la main, à croire qu'ils ne voulaient plus se lacher désormais, qu'ils entrèrent dans le bar. C'est dans une ambiance très joviale que Sean la conduisit jusqu'à une table légèrement mit en arrière pour qu'ils aient un peu d'intimité. La jeune femme laissa ce dernier regardait la carte et pendant ce temps là, elle retira un couche pour se retrouver avec un tee shirt de son groupe préféré : three days grace ou tout du moins c'est ce qu'on lui avait juré lorsqu'elle l'avait acheté Rolling Eyes "Sinon, tu as toujours vécu à Jericho?" autant continuer la conversation en attendant après la serveuse et puis elle avait tellement de question à lui poser. Fasciner par lui? Un peu mais qui ne le serait pas?... "Ha oui et je suis très maladroite avec les verres, donc ne met pas le tient trop près de toi si tu veux pas avoir un accident Razz" dit-elle avec une moue craquante. C'est vrai qu'elle ne comptait plus le nombre de fois où elle avait bu un verre avec un homme et où le verre avait finit par se renverser sur son pentalon XD Bizzarement on ne la rappellait plus après Rolling Eyes

_________________



    INTO THE WILD

    " Rien n'est plus nuisible à l'esprit aventureux
    d'un homme qu'un avenir assuré...
    Son noyau central est sa passion pour l'aventure....
    Il faut adopter un mode de vie désordonné... "


    I'm just a blind woman


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

|| Regrets &&. Lies for Life ||

avatar
it's me, Sean D. O'Connor darling !


Date d'inscription : 23/03/2008
Nombre de messages : 833
x group : Head Hunters
x my job : Garçon d'écurie au Ranch de Jericho
x my adress : Motel de Jericho
icon © med

x Crédits : avatar © psychozee & gif © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Sam 7 Fév - 2:50

    De toute évidence ce qu'avait dit Sean ne semblait pas démonter Judy ; Elle semblait visiblement du genre comme l'était Sean à accorder sa confiance aux gens en se laissant uniquement guidée par son instinct ... Alors certes il se trouvait que cette fois-ci elle avait raison le jeune homme était digne de confiance, du moins il l'était totalement pour le moment, mais quelque chose laissait penser à Sean que tout le monde n'était pas aussi avenant que lui pouvait l'être ... Non pas qu'il s'envoie lui-même des fleurs, d'ailleurs il ne se forçait même pas à agir comme ça c'était quelque chose qu'il faisait naturellement, mais il avait pu remarquer que les gens ici n'étaient pas vraiment tous aussi sympathique que lui s'efforçait de l'être malgré le fait que son moral ne soit pas vraiment au plus haut bien au contraire.
    Un passage ce que qu'avait dit Judy avait surpris Sean en particulier, « cela m'importe de peu de savoir ce que tu as pu être dans le passé... » ... Là, elle n'avait vraiment pas peur, c'était le genre de chose qu'il ne fallait surtout pas sortir à un O'Connor, parce que dans cette famille ils avaient tous des secrets plus ou moins avouables cachés dans leurs placards, et si Judy venait à apprendre tout ce que Sean avait à se reprocher, ce dernier mettait sa main au feu qu'elle ne penserait plus de la même façon ensuite. Mais peu importait, pour le moment elle n'en savait rien, et si Sean n'étant bavard que sur les sujets qu'il maitrisait il y avait très peu de chance que ce qu'il ne voulait pas dire se retrouve au milieu d'une conversation un jour


    « Si tous les habitants de cette ville raisonnaient comme toi j'suis sûr que je détesterais beaucoup moins Jericho ... Enfin du moins en partie Rolling Eyes »

    Ouais, ça c'est clair que pour le moment entre Sean et Jericho ce n'était pas vraiment l'amour fou ... Il détestait déjà les petites villes perdues et sans grande animation, mais quand en plus les gens étaient aussi hostiles aux étrangers cela ne donnait au jeune homme qu'une seule envie, celle de trouver le moindre prétexte valable pour s'en aller. A moins bien sûr que Judy se révèle être une raison suffisante à empêcher Sean de repartir seul barouder sur les routes américaines, car si on attendait après Liam pour demander à son frère de rester en ville on pouvait encore attendre longtemps ... Que Liam le pense ou non n'y changeait rien, dans les deux cas il était de toute façon beaucoup trop fier pour en dire quoi que ce soit.
    Judy ajouta autre chose, peut-être dans l'espoir de détendre un peu l'atmosphère ; A vrai dire cela semblait plutôt bien marcher, jusqu'à ce qu'elle parle du Zodiac. Ce n'était pas à ma pourtant, il n'y avait pas à en douter, mais voilà le simple fait d'entendre une nouvelle fois le nom que c'était lui-même donné ce psychopathe lui rappelait la vraie raison pour laquelle il était à Jericho et pour laquelle il n'en était pas encore partit. Il ne pouvait se résoudre à s'en aller maintenant, alors qu'il avait l'impression de ne pas être en paix avec lui-même avec avec ce qui était arrivé à son père ... Peut-être ne le serait-il jamais au fond, mais ça seul l'avenir pourrait le lui dire, et pour le moment il se sentait obligé de rester ici, comme rattaché à cette ville simplement parce que c'était dans celle-là même que son père avait rendu son dernier souffle.
    Son visage c'était quelque peu assombrit, mais en ce qui concernait le son de sa voix il s'obligeait à garder un ton des plus neutres, rien ne servait une fois de plus de s'exposer sur ce qu'il ressentait, Judy arrivait visiblement déjà suffisamment à la cerner, beaucoup plus qu'elle ne le devrait normalement.


    « J'ose espérer que non ... Une jolie fille comme toi, dans la peau de ce sociopathe se serait un tel gâchis ... »

    Et puis soyons réaliste, Sean avait beau savoir que son père n'était pas invincible, la preuve en était qu'il s'était tout de même fait tuer et de manière plus que violente qui plus est, mais vous imaginez un homme comme Ewan O'Connor perdre la face et ne pas savoir se défendre face à une fille comme Judy ? Déjà elle ne voyait pas, ce qui réduisait quand même assez ses chances de se mesurer seule à quelqu'un, et en plus de ça ce n'était pas avec la carrure frère qu'elle possédait qu'elle réussirait à poignarder sauvagement un homme deux fois plus fort qu'elle, d'autant plus que Ewan était un homme entrainé et habitué à se battre. Enfin, là n'était pas la question, et une nouvelle fois Sean fit son possible pour se sortir de la tête le nom du Zodiac, bien qu'il sache pertinemment qu'oublier complètement n'était pas du domaine du possible ; D'ailleurs il ne voulait pas oublier, il devait se souvenir de tout ça ...

    Encore une fois Judy surprenait Sean, qu'est-ce qu'elle cachait encore, qu'elle lisait dans les pensées ? Qu'elle communiquait avec les esprits ? (Désolé j'regarde Supernatural en même temps xD) En tous les cas cette capacité qu'elle avait à lire en quelqu'un sans même le voir était assez inquiétante, enfin inquiétante dans le sens ou tout le monde avait ses petits secrets y compris Sean, mais cependant il n'avait rien de vraiment horrible à se reprocher hormis ce qui s'était passé en Irak ... Du moins il n'avait rien à se reprocher pour le moment, mais s'il continuait à entendre Liam lui répéter à longueur de journée que le Zodiac devait payer et que c'était leur devoir d'y être pour quelque chose, qui sait si Sean ne finira pas par céder ... Après totu si il y avait bien quelqu'un à qui le jeune homme avait du mal à tenir tête indéfiniment c'était bien son frère.


    « Mais je ... Boon d'accord peut-être que je souriais pas, mais ... Mais ... Oui bon bref ^^" »

    Cherche pas Sean, comme Judy viens de le dire tu n'auras pas le dernier mot, tout simplement parce que tu as tort ce coup-ci et puis c'est tout xD
    Marchant ainsi ils étaient arrivés à l'American Tale, devant lequel ils s'étaient arrêtés l'espace de quelques instants. La situation dans laquelle ils se trouvaient à l'instant, aussi proches l'un de l'autre et leurs mains se rejoignant sur le torse du jeune homme, pouvait prêter à confusion. Mais cependant ce n'était pas quelque chose dont les deux jeunes gens semblaient pour le moment se soucier et après tout peu importe ce qu'ils avaient ou non l'air d'être, ils ne se connaissaient pas encore et cela laissait donc des tas de possibilités quant à ce qu'ils pourraient décider d'être ou d'avoir l'air d'être par la suite (a) En tous les cas Judy venait à l'instant de se tromper dans ses déductions, comme quoi son flair n'était pas aussi infaillible qu'on pouvait le penser au début. Enfin elle avait raison, en partie, car San était bien revenu pour sa famille c'est vrai ... Seulement il aurait préféré que ce soit pour enfin se réconcilier avec le peu de famille qui lui restait, et au lieu de ça il était arrivé à Jericho juste à temps pour voir le nom de son père gravé sur une tombe glaciale ...


    « Crois moi là où j'étais j'avais pas vraiment le temps pour une quelconque relation avec quelqu'un ... Et puis j'aurais pas été capable d'imposer à une potentielle copine le fait que je m'en aille dans un endroit inconnu, pour une durée indéterminée et pour un retour inconnu lui aussi ... ça aurait été égoïste de ma part »

    Et faire subir ça à ton père et ton frère c'était pas un peu égoïste sur les bords ça aussi peut-être ? Tel était le refrain qui passait en boucle dans la tête de Sean à chaque fois qu'il pensaient au fait qu'il avait accepté tout ça simplement pour tenir tête à son père. Maintenant il le regrettait, bien sûr, mais pour les regrets c'était un peu trop tard désormais. Il se garda bien de faire tout commentaire en revanche sur le fait qu'il puisse être rentré pour sa famille, car oui c'était le cas, mais il aurait préféré ne pas être contraint de rentrer pour la mort de son père, et de toute façon il serait rentré quand même, plus tard peut-être, parce que les médecins là-bas ne se seraient pas rendu compte des choses tout de suite, mais il aurait finit par rentrer. Il avait d'ailleurs plusieurs fois pensé à ce moment où il rentrerait et avait abordé de mille manières différentes la façon dont il s'expliquerait avec son père le moment venu ... Des idées à jeter au feu maintenant.
    Aucun commentaire non plus sur le fait que son cœur batte c'est vrai plus vite que la moyenne ; Cela avait toujours été un peu le cas, mais là n'était pas l'unique raison, il y en avait une autre, mais comme on pouvait le constater il ne semblait pas vraiment enclin à dire la vérité à propos de cela ... Mais n'aimant pas spécialement l'idée de mentir non plus, le mieux était alors de ne rien dire du tout, c'était une sorte de demi-mensonge un peu moins dur à faire passer.

    Une fois à l'intérieur du bar ils allèrent s'assoir à une des tables libres ; Il était à peine onze heures et demi du matin et ils avaient vraiment le choix de la place, le bar n'étant pas des plus fréquenté à cette de la journée. Sean jeta un coup d'oeil au comptoir : Une seule personne se tenait derrière, et il ne s'agissait ni de Jackson, ni de Kathlyn, ni même de cette fille que Sean avait croisé sur la tombe de son père et de laquelle il se méfiait tout particulièrement ... Bref, il n'y prêta du coup pas plus d'attention et ses pensées se retournèrent rapidement vers Judy qui venait justement de lui poser une question.


    « Toujours vécu à Jericho ... Non j'crois que j'l'aurais pas supporté j'serais partit avant c'est trop calme et trop ... calme xD Non j'ai vécu dans beaucoup de villes avant celle-ci, mais la Californie a jamais été un état que j'appréciais vraiment ... »

    Non, en fait il détestait même cet état bien qu'il n'y ait vécu qu'une seule et unique fois si on ne comptait pas Jericho. Ils s'étaient en effet brièvement installés au Nord de la Californie avec leur père lorsque Sean avait une dizaine d'année, et il se souvenait avoir trouvé les gens dans ce coin particulièrement peu accueillant, et lui qui se plaignait tout le temps de ne jamais rester au même endroit se souvenait ne pas avoir été mécontent de partir cette fois là. Et puis il fallait ajouter à cela le fait que malgré qu'il soit né dans le Colorado Sean préférait de loin le climat des états du nord, pour lui un hiver c'était de la neige et du froid, et non pas les températures à peines fraiches de Jericho en plein mois de janvier.
    La jeune femme enfin rajouta une réflexion amusée sur sa maladresse chronique, ce à quoi Sean répondit d'un air amusé


    « On aura qu'à jouer à celui qui est le plus maladroit, parce que pour renverser un verre ou casser de la vaisselle j'suis un champion toutes catégories ^^" »

    HJ : J'ai quand même un peu abusé sur la longueur du post là x'D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlinstime.forumactif.org/


avatar
it's me, Judy A. Backers darling !


Date d'inscription : 03/12/2008
Nombre de messages : 258
x group : They want to have a normal life
x my job : producteur dans une maison de disque


x Crédits : (c) freak_girl91

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Sam 14 Fév - 13:38

    Tournant vivement la tête vers le son de sa voix, la jeune femme était assez surprise de l'entendre dire qu'il détestait Jericho. Elle n'avait pas ressenti ce sentiment en lui mais en même temps elle n'était pas magicienne et ne pouvait tout découvrir par elle-même... Elle était légèrement triste qu'il déteste autant cette ville car Judy était bien décidée de rester ici et désormais, elle savait que Sean pouvait partir du jour au lendemain. Mais voilà, il était toujours là et elle se demandait bien pourquoi il restait à Jericho si il détestait autant la ville... Quelque chose le retenait, elle le savait mais quoi? Qu'est ce qui pouvait autant lui tenir à coeur? Un membre de sa famille? Une demoiselle qui ne le laisse pas indifférent ou tout simplement ce fameux tueur en série? Elle n'en savait rien et cela avait le dont de légèrement fruster la jeune femme... Sa curiosité était désormais enclanchée et le jeune homme allait avoir du mal pour la freiner désormais. Elle avait déjà constaté que plus d'un habitant était peu commode mais Judy avait toujours mis cela sur son handicap, ne pensant pas une seule seconde que c'était tout simplement parce qu'elle était nouvelle dans la ville et qu'elle pouvait très bien être ce fameux psychopathe...

    "Je sais, je suis la meilleure." dit-elle avec un ton plus que modeste avant de laisser échaper un léger rire, trouvant que la conversation devenait beaucoup trop sérieuse à son gout et puis, elle avait pu remarquer que Sean avait tendance à éviter les questions de la jeune femme... Peut être parce que c'était encore trop tôt pour lui... Trop dure ou tout simplement parce qu'ils ne se connaissaient pas encore assez... "Enfin si tu déteste autant cette ville, pourquoi tu restes ici? Je veux dire qu'à moins d'être masochiste tu devrais plutôt partir quelque part où tu te sentirais bien. Enfin bien moi l'idée de vouloir perdre mon sauveur de milk shake crois-moi..." dit-elle en serrant légèrement sa main dans la sienne. "J'espère que je pourrais te donner envie d'aimer Jericho" dit-elle dans un souffle de murmure avant de rentrer une bonne fois pour toute dans ce fameux bar.

    Désormais tous les deux assis face à face, Judy retira son gilet pour se retrouver en petit tee shirt alors qu'un sourire se dessina sur ses lèvres en sachant que désormais, elle n'était peut être plus la plus maladroite de Jericho. Imaginez deux maladroits ensemble, ça devrait faire de beaux dégâts non? Enfin du moment qu'il ne casse pas la vaisselle sur sa petite tête son côté maladroit ne la dérangeait pas Rolling Eyes Elle trouvait d'ailleurs cela mignon chez un jeune homme et au moins, ils avaient un point en commun... Mais trêve de rêverie, il est venu le temps de celer leur nouvelle amitié par quelques boissons Cool

    "Mmmh okay mais fait en sorte de pas nous envoyer à la vaisselle à cause de ta maladresse légendaire s'il te plaît."
    dit-elle sur un ton malicieux alors qu'elle était vraiment pas mieux que lui. C'est surtout qu'elle n'a jamais aimer faire la vaiselle depuis toute petite mais les laves-vaiselles et les aveugles ne font jamais bon ménage xD Puis, le fait de devoir faire les tâches ménagères lui rappellait tout le temps cette période où elle n'était rien d'autre qu'un esclave aux yeux de son père... Une lueur sombre s'installa quelques instants sur le visage de Judy avant de se reprendre lorsqu'une serveuse alla les rejoindre pour prendre leur commade. "Pour ma part, je vais prendre un Milk Shake au chocolat et toi?" dit-elle à l'attention de Sean.

    Mais voilà, au moment où elle finit par poser cette question, la porte du bar s'ouvrit tout d'un coup et une brise assez froide alla rejoindre la table de Sean et Judy, faisant voler quelques cheveux de cette dernière alors qu'un frisson vint lui parcourir tout le corps. Aucune réponse du jeune homme... Elle posa une main devant elle pour être sur qu'il était toujours là, que ce n'était pas lui qui était parti en coup de vent mais alors qu'elle allait finir par le toucher, elle sentit une sensation étrange envahir le jeune homme. Judy posa sa main sur la table et fronça les sourcils, sentant de mauvaises vibrations désormais.

    "Sean? Qu'est ce qui se passe? "dit-elle sur un ton plus qu'inquiet, se demandant si son changement de comportement avait avoir avec cette nouvelle personne qui venait de rentrer dans le bar. Elle avait entendu plusieurs personnes la saluer en l'appelant shérif ou tout simplement Andrew. "Tu es toujours là?" dit-elle en paniquant légèrement. Elle savait plus vraiment si c'était bien lui qui était face à elle ou si une nouvelle personne avait place suite à la fuite de Sean... Mais quoi qui l'en soit, des milliers de questions commençaient à s'entre choquer dans la petite tête de la brunette et se demandait bien ce qu'avait ce fameux shérif pour susciter des acclamations ou complètement le contraire, de la colère...

_________________



    INTO THE WILD

    " Rien n'est plus nuisible à l'esprit aventureux
    d'un homme qu'un avenir assuré...
    Son noyau central est sa passion pour l'aventure....
    Il faut adopter un mode de vie désordonné... "


    I'm just a blind woman


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

|| Regrets &&. Lies for Life ||

avatar
it's me, Sean D. O'Connor darling !


Date d'inscription : 23/03/2008
Nombre de messages : 833
x group : Head Hunters
x my job : Garçon d'écurie au Ranch de Jericho
x my adress : Motel de Jericho
icon © med

x Crédits : avatar © psychozee & gif © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Mer 18 Fév - 21:46

    Ce fut en esquissant un sourire à la remarque de Judy que Sean et la jeune femme entrèrent dans le bar. Ils étaient installé à une table près de la fenêtre, et l'un comme l'autre pouvait ainsi profiter de la chaleur que procuraient les timides rayons de soleil à travers la vitre. Décidément, cette jeune femme semblait être pleine de surprises, notre Marines s'en rendait un peu plus compte au fur et à mesure que les minutes passaient ; Elle avait également une faculté incroyable à réussir à ramener un peu de légèreté dans une conversation qui se faisait de nouveau un peu trop sérieuse et dure. C'était une qualité vraiment appréciable, encore plus lorsque comme Sean on avait tendance à avoir l'esprit qui vagabondait un peu trop facilement du côté de nos mauvais souvenirs, ceux qui nous faisaient redevenir plus sombre parfois sans qu'il n'y ait besoin d'un déclencheur particulier.
    Ce qu'il avait répondu semblait cependant intriguer Judy, mais après tout c'était logique, car quoi de plus étonnant que le fait que Sean déteste cette ville et s'obstine pourtant à y rester quand même ; En toute logique n'étant ici qu'un étranger il n'aurait pas du être si difficile pour lui de quitter Jericho puisque de toute évidence il ne se sentait pas du tout à l'aise et à sa place dans cette ville. Mais bien sûr les choses n'étaient pas aussi simples, et il y avait en réalité de nombreuses raisons qui poussaient même qui obligeaient le jeune homme à rester dans le coin et à ne pas s'en aller, pour certaines il s'agissait de rester par choix et parce que c'était ce que sa conscience lui disait de faire, mais il y avait également des raisons qui l'obligeaient à rester ici sans qu'il n'ai véritablement le choix.

    « J'ai plusieurs raisons qui m'obligent à rester ici pour l'instant ... Et puis j'ai pas d'autre endroit où aller de toute manière, alors je suppose que c'est mieux que de errer sur les routes sans savoir vraiment où aller » Il n'avait pas totalement tort, et puis contrairement à son père et son frère il n'avait jamais vraiment aimé le fait de ne jamais rester au même endroit et de changer sans cesse de lieu de vie, mais peut-être était-ce parce que Sean était un peu moins fermé sur lui-même que l'étaient les deux autres. « Mais en me prouvant par toi-même que les gens d'ici sont pas tous odieux tu commences à me faire déjà un peu moins regretter d'être tomber sur cette ville plutôt qu'une autre I love you »

    Le jeune homme laissa échapper un petit rire amusé à la réflexion de la jeune femme sur le fait qu'ils se retrouvent obligés de faire la vaisselle du bar en cas de trop gros dégâts matériels. Mais à vrai dire cela faisait tellement longtemps maintenant que Sean ne se souvenait pas d'avoir fait quelque chose de totalement normal et terre à terre que même faire la vaisselle aurait pu lui apparaître comme une "chance", la chance pouvoir de nouveau se conduire comme quelqu'un de normal et non pas comme un mec qui avait passé son enfance à se nourrir de plats à emporter puisqu'il avait vécu presque exclusivement dans des motels.
    La jeune femme qui se dirigea vers eux pour prendre leur commande leur demanda d'une voix qui se voulait aimable mais qui paraissait surtout forcée, tout comme le sourire lui aussi forcé qu'elle affichait sur le visage en s'adressant à eux, ce qu'ils désiraient. Judy, qui bien sûr n'avait pas perdu de vu le Milk-Shake qui avait été le prétexte de leur rencontre à tous les deux, en demanda un au chocolat. Elle posa ensuite la question à Sean, qui du hésiter quelques secondes avant de répondre ... Parce que avouez que prendre une bière alors qu'il était à peine onze heures du matin ça faisait un peu buveur professionnel sur les bords xD Mais au fond tant pis, les gens jasaient visiblement déjà tellement depuis son arrivée à cause de son métier qu'il n'était plus à ça près, et puis le pire qu'il puisse risque en fin de compte c'était qu'on puisse se dire que les O'Connor étaient une famille d'alcolo puisque Liam passait lui déjà son temps libre à boire et à se saouler -_-'

    Il s'apprêtait enfin à répondre, mais il fut aussitôt coupé dans son élan par le bruit de la porte du bar qui s'ouvrait. Machinalement il avait levé les yeux vers la personne qui venait d'entrer ... Et malheureusement la personne en question en fit tout autant. Andrew Cooper, Shérif de Jericho, le fixait maintenant d'un air sûr de lui et se dirigeait d'un pas assuré vers la table des deux jeunes gens. Du peu qu'il en avait entendu dire en ville depuis qu'il était ici, Sean avait cru comprendre que le Shérif était apprécié en ville, et après tout il n'avait pas l'air méchant ni opportuniste, il semblait même aimable et du genre à se préoccuper du sort des habitants de sa ville. Mais voilà, malheureusement pour Sean il restait avant tout un représentant de l'ordre, et par définition le jeune homme devait s'en méfier car si lui n'avait rien à se reprocher il savait qu'il y avait en revanche de fortes chances pour que ce ne soit pas le cas de son frère ou bien même de son père lorsque ce dernier était encore en vie. Liam lui avait rappelé de se méfier d'Andrew, et Sean avait rapidement compris pourquoi, car dès lors qu'il avait su qu'il n'était autre que le frère de Liam et donc par conséquent le second fils de l'homme assassiné par le Zodiac en ville, il n'avait bien sûr pas pu résister à l'envie de lui poser des questions et de tirer quelques choses au clair avec lui. Depuis sa sortie de l'hôpital Sean avait tout fait pour l'éviter, et même lui avait déjà répondu de façon plutôt rude pour lui qui d'ordinaire ne s'énervait pratiquement jamais, mais cela ne semblait pas avoir été suffisant pour décourager le Shérif qui s'apprêtait une fois de plus à revenir à la charge.
    D'un signe de tête Andrew avait congédié la serveuse qui ne s'était pas faite priée pour s'en aller et remettre la commande de Judy et Sean à plus tard. Sean et le Shérif se regardaient maintenant dans les yeux, sans qu'aucun des deux ne se décide à être le premier à parler, et l'air que Sean affichait sur son visage indiquait qu'il n'était avec lui pas vraiment enclin à une conversation amicale et pacifiste. Ce fut donc finalement Judy qui brisa le silence la première, questionnant d'une voix légèrement inquiète pour savoir si Sean était oui ou non toujours en face d'elle

    « J'suis toujours là oui » Du même coup il avait attrapé la main de la jeune femme sur la table, mais n'avait cependant pas quitté le Shérif des yeux. D'un air, et surtout d'une voix beaucoup moins amicale que celle à laquelle il avait habitué Judy, il reprend en s'adressant à elle, mais également de façon détournée à Andrew « J'essayais simplement de faire mon possible pour ne pas paraître impoli dès le départ avec votre bien aimé Shérif, qui de toute évidence est un peu dur de la feuille Rolling Eyes »

    Andrew bien sûr ne perdit pas cette occasion de répondre à Sean, et même s'il passait pour être un Shérif compréhensif en temps normal les choses semblaient légèrement différentes cette fois-ci ... Là dessus on pouvait sans nul doute dire merci à Liam qui avait toutes ses idioties habituelles avait du dégoûter définitivement le Shérif des O'Connor. « J'dois dire que tu me rend la tâche assez difficile, alors qu'il te suffirait de m'accorder une ou deudx heures de ton temps pour que j'te laisse enfin tranquille » La bonne blague hein, comme si Sean avait cru un seul instant que le Shérif Cooper ne souhaitait le garder qu'une petite heure juste histoire de faire un peu la causette. « Sauf que j'ai rien à vous dire ... Comme la dernière fois, comme la fois d'avant, et comme la fois encore avant ... C'est toujours pas clair ? Suspect » Le jeune homme ne pouvait s'empêcher de cacher le ton excédé qu'il employait, il commençait à légèrement perdre le sang froid dont il était d'ordinaire doté. « J'te prierai d'être un peu plus respectueux avec moi ... J'aime pas qu'on se fiche de moi et encore plus que ça j'ai horreur qu'on me mette des bâtons dans les roues pendant une enquête » Il parlait trop, et Sean priait pour qu'il ne développe pas plus qu'il ne le faisait déjà sur les raisons pour lesquelles sil tenait à lui parler, pas avec Judy à côté. « Et moi j'ai horreur qu'on me harcèle comme vous le faites ... Mais on a pas toujours ce qu'on veut pas vrai ? »

    Se levant de table, Sean pose ensuite une main sur l'épaule de Judy, pour lui signaler où il se trouvait par rapport à elle. Puis d'un ton glacial, qui bien sûr ne lui était pas destiné mais qu'il s'obligeait à employer en présence d'Andrew pour ne pas céder à la colère, il ajoute à son intention « Tu viens, on s'en va ... Y'a pas moyen d'être tranquille ici »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlinstime.forumactif.org/


avatar
it's me, Judy A. Backers darling !


Date d'inscription : 03/12/2008
Nombre de messages : 258
x group : They want to have a normal life
x my job : producteur dans une maison de disque


x Crédits : (c) freak_girl91

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Sam 21 Fév - 12:52

    Anxieuse, la jeune femme se demandait de plus en plus si son prince charmant se trouvait toujours près d'elle. Bien entendu, elle pouvait sentir son souffle, ce souffle si spécial qui vous fait trembler tous les membres de votre corps... Comme si vous n'étiez plus maître de vos gestes... En temps normal, elle n'aurait jamais été aussi ouverte à un homme, en temps normal, elle n'aurait pas oser avoir des gestes aussi tendre avec un parfait inconnu... Mais il n'était plus inconnu désormais. Judy avait l'impression de le connaître depuis des années mais pourtant, il lui cachait énormément de choses. Cette dernière pouvait le ressentir en elle, par les gestes de Sean et dans la manière dont il se conduisait avec elle et les autres habitants... Elle savait qu'il était toujours près d'elle mais pourtant, ce n'était plus le même souffle... Ce dernier était devenu beaucoup plus rapide, beaucoup plus puissant et sauvage... Etait-ce toujours lui? D'un côté, elle en était sûre mais d'un autre côté, elle prenait légèrement peur... Peur de quoi? Il lui avait montré plus d'une fois qu'il était devenu quelqu'un de bien. Mais voilà, Judy ne supportait plus ce genre de souffle, ce souffle que son père avait tellement eu par rapport à elle, cet homme qui lui avait privé de la vue, de la lumière et des couleurs... Chaque jour, ce père l'empêchait de découvrir de nouvelles choses comme le visage de ce jeune homme par exemple... Cet homme si mystérieux et si doux à la fois...

    C'est alors que Judy sentit une nouvelle présence près d'eux. La serveuse? Non, ce n'était pas le même parfum et encore moins le même souffle... Un souffle qui vous disait de ne pas être sur son chemin, le genre de souffle qui vous titanise lorsque vous êtes une femme sans défence ou qui vous énerve comme l'était devenu Sean. C'était la première fois qu'elle sentait qu'il pouvait devenir quelqu'un de dangereux... Une certaine peur s'envahit en elle. Pétrifiée, Judy ne pu faire quoi que ce soit mise à part libérer sa main de son emprise. Elle savait que ce changement de comportement était du à ce fameux shérif, qu'il ne voulait certainement pas lui faire de mal mais après tout, elle ne le connaissait pas... Qu'est ce qui lui permettait d'avoir confiance en lui? Mais elle avait encore moins de confiance pour Andrew... Ce shérif ne lui avait jamais inspiré la sympathie et dans la manière dont il se comportait avec Sean n'arrangeait rien. Elle n'avait qu'une envie, se lever d'un bon et de lui foutre une gifle monumentale. Malheureusement, il faisait partie de la justice, de l'ordre et n'avait aucun pouvoir sur lui... Une nouvelle sensation naquît alors en elle... Judy ne supportait tout bonnement pas qu'on s'en prenne à Sean. Pourtant, des milliers de questions commencèrent à s'entre choquer dans sa petite tête. De quoi Andrew parlait-il? De quelle enquête? Pourquoi pense-t-il que Sean pourrait l'aider dans cette foutue enquête? Etait-il un simple témoin ou un suspect important? Toutes des questions qui faisaient frissonner la jeune femme...

    Pendant le petit jeu verbale entre le shérif et Sean, Judy resta muette en sachant qu'elle n'arrangerait rien avec son franc parlé. Elle prit donc sur elle pour ne pas dire les quatre vérités au shérif mais aussi à Sean. Si il pouvait aider une enquête, pourquoi ne le faisait-il pas? Peut être parce qu'il était la cause de cette enquête... Non, elle n'avait pas envie d'y croire, elle ne voulait pas savoir qu'elle s'était encore trompée sur la bonté d'une personne. Pas avec lui... Perdue dans ses pensées, la jeune femme ne se rendit pas compte que la conversation entre les deux jeunes hommes s'étaient terminée ou tout du moins, Sean l'avait mit à terme. Voilà pourquoi Judy sursauta légèrement lorsqu'elle sentit une main se dépauser sur son épaule. Elle fut légèrement soulagée lorsqu'elle comprit que c'était Sean. Du genre j'ai une grande fierté, Judy n'avait pas réellement envie de quitter cet endroit parce qu'une personne était venu mettre son petit grain de sel. Elle avait plutôt envie de montrer à ce shérif qu'il ne faisait peur à personne et qu'ils pouvaient continuer leur petite vie en sa présence. Mais apparament, ce n'était pas ce que Sean souhaitait... Elle prit alors sur elle, voulant continuer à croire que c'était Sean la bonne personne entre ces deux-là, qu'il allait tout lui expliquer... Judy se leva alors pour se retrouver à la même hauteur que les deux jeunes hommes et posa une main sur le bras non blessé de Sean.

    "Va prendre l'air, je te retrouve dans quelques secondes..." dit-elle d'une voix neutre. Elle n'avait pas réellement envie de gâcher cette journée qui s'était annoncée si merveilleuse. Elle avait donc prit sur elle pour ne pas montrer que Sean l'avait blessé mais par contre, elle comptait bien dire les quatre vérités au Sherif. Après une bonne hésitation, le jeune homme soupira et alla attendre Judy dans la rue alors que cette dernière réfléchit à la manière dont elle allait s'y prendre avec le shérif. Une fois qu'elle sentit que Sean n'était plus près d'elle, Judy prit une grande respiration avant de se lancer dans son monologue. " Je ne suis pas flic, je vous l'accorde mais ce n'est pas en agressant vos potentiels témoins que vous arriverez à avoir ce que vous voulez et encore moins en les jugeant avant qu'ils vous donnent les faits. Je ne connais pas l'histoire et je ne veux pas la connaître par vous mais je crois que Sean a montré suffisamment de fois qu'il était un bon citoyen. Il s'est engagé dans l'armée pour servir son pays, il a certainement vécu des moments atroces en Irak et vous, vous le traitez comme un moins que rien. Ho, vous pouvez rire, je sais bien que je ne vous fais pas peur mais vous feriez bien de réfléchir à ce que vous faites car vous attaquer à un soldat américain ne vous aidera pas à sortir de ce trou perdu." dit-elle en finissant séchement.

    La jeune femme ne laissa pas le shérif lui répondre et lui tourna le dos avant d'aller rejoindre Sean sur le trotoire. Elle ne savait pas où il était exactement mais à l'heure actuelle, elle ne savait pas comment elle devait réagir avec lui... Surtout qu'il lui avait privé de son milk shake et ce n'est jamais bon pour son humeur cela Rolling Eyes Judy soupira légèrement avant de passer une main sur sa nuque. "Tu sais que tu viens de me priver de mon merveilleux milk shake au chocolat?" dit-elle en se forçant à lui faire un léger sourire, le cherchant par son odeur ou par son souffle. Elle parlait plus pour les gens qui passaient et d'ailleurs ces derniers la regardaient comme si elle venait de s'échapper d'un asile et qu'elle parlait à un fantôme Rolling Eyes "Ca va te couter extrêmement cher jeune homme. Et je te parles pas de la manière dont tu m'as parlé. Va falloir te faire pardonner de tout ça..." dit-elle sur un ton plus que mystérieux. Mais qu'est ce qu'elle était occupée de mijoter? Si je vous le révélais de suite, ça ne serait plus marrant voyons Cool "Je ne suis pas comme tous ces habitants Sean, je ne connais pas ton histoire et tout ce que je vois, c'est une personne sympathique qui n'hésite pas à aider son prochain alors ramène ton petit cul près de moi ou je m'énerves une bonne fois pour toute Razz " dit-elle d'un ton mi-sérieux et mi-amusé par la situation désormais. Ca tombe, il était déjà à des kilomètres d'elle et elle était donc occupée de parler dans le vide...


{ sorry je crois que j'ai fait un petit pavé mdr xD }

_________________



    INTO THE WILD

    " Rien n'est plus nuisible à l'esprit aventureux
    d'un homme qu'un avenir assuré...
    Son noyau central est sa passion pour l'aventure....
    Il faut adopter un mode de vie désordonné... "


    I'm just a blind woman


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

|| Regrets &&. Lies for Life ||

avatar
it's me, Sean D. O'Connor darling !


Date d'inscription : 23/03/2008
Nombre de messages : 833
x group : Head Hunters
x my job : Garçon d'écurie au Ranch de Jericho
x my adress : Motel de Jericho
icon © med

x Crédits : avatar © psychozee & gif © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Sam 28 Fév - 1:08

    Voilà, on pouvait assurément dire que Andrew venait de gâcher la journée de Sean, ou tout du moins il lui avait fait perdre sa pseudo bonne humeur. Maintenant il était d'une humeur de chien et il risquait d'être beaucoup moins souriant même avec Judy, parce que Sean était comme ça, il était très calme et souriant de nature mais une fois qu'on avait réussi à l'énerver il était très difficile d'arriver à le sortir de sa mauvaise humeur. De plus le comportement du jeune homme paraissait d'autant plus étrange que le Shérif ne l'avait pas agressé verbalement, il était même resté tout ce qu'il y avait de plus calme et avait exposé son point de vue sans s'énerver, mais pourtant cela n'avait pas empêché Sean de s'emporter dès le départ et de réagir sur la défensive comme s'il s'était sentit agressé. La chose pouvait donc en tout logique être assez incompréhensible pour Judy qui devait à n'en pas douter ne pas vraiment comprendre pourquoi Sean avait réagi de façon aussi vive, surtout en comparaison avec la façon dont il s'était conduit avec elle jusqu'à présent.
    Lorsqu'elle lui demanda d'un ton ferme, qui faisait même presque penser à un ordre plutôt qu'à une simple demande, le jeune homme hésita quelques instants ; Il ne savait pas si il pouvait avoir totalement confiance, que ce soit venant d'Andrew ou bien de Judy. Certes la jeune femme semblait être sympathique, elle était attachante et n'avait pas l'air du genre à arnaquer les gens, mais après tout il ne la connaissait que depuis même pas deux heures, et cela n'était en toute logique vraiment pas suffisant pour pouvoir se faire une idée précise sur les intentions et sur les tendances de chacun. Qu'est-ce qui pouvait lui garantir que Judy ne se rangerait pas du côté du Shérif finalement ? Elle faisait peut-être partie de ceux qui croyaient aux mensonges - parce que cela ne pouvait être que ça - parut dans le Jericho's News, accusant son frère de ne pas être totalement innocent dans la mort de leur père ...

    Finalement il décide d'acquiescer et de ne pas faire d'histoire, il savait de toute façon que c'était le mieux à faire s'il ne voulait pas finir par perdre son sang froid et se mettre vraiment en tort vis à vis d'Andrew. Il ne tenait pas particulièrement à se retrouver de force au poste de police pour s'être montré incorrect avec un représentant de la loi, non ça à vrai dire il s'en passerait tout à fait, même si il savait que c'était forcément ce qui arriverait un de ces jours, car à force de refuser de coopérer Sean s'exposait au risque que le Shérif se cache derrière n'importe quelle excuse pour le mettre en garde à vue et l'avoir ainsi quarante-huit heures à disposition.
    Soupirant légèrement, Sean adresse donc un dernier regard aux antipodes de la sympathie à Andrew avant de lâcher la main de Judy et de se diriger vers la sortie du bar. Prendre un peu l'air ne lui ferait sans doute aucun mal et lui remettrait les idées en place, restait maintenant juste à espérer que cela suffirait à lui faire perdre son envie soudaine de s'énerver pour de bon sur quelqu'un.

    Une fois dehors pourtant il ne prend même pas le temps d'essayer de se calmer. Il savait que quelques semaines, ou même quelques jours encore auparavant, ce qu'il allait faire se plaçait en toute dernière position sur la liste des solutions envisageables, mais pourtant à cet instant il ne savait pas quoi faire d'autre. Appeler son frère, voilà ce qui lui semblait être la chose à faire à cet instant, parce que bien que leur relation ne soit toujours pas des plus joyeuse, Sean avait compris néanmoins que malgré tout en cas de problème il pouvait toujours compter sur Liam. Et justement là il avait un problème, ce problème s'appelait Andrew et bien que Liam ai lui aussi ce problème là à gérer Sean pensait qu'en discuter avec son frère rendrait peut-être la chose moins compliquée ... Et puis il y avait une autre raison, Sean voulait prendre de l'avance, il voulait pouvoir réagir dans le cas où Andrew finissait par le choper pour de bon avant qu'il n'ai pu au préalable s'entretenir avec Liam ; Ils devaient se mettre un tant soit peu d'accord, que dire ou ne pas dire, ce genre de chose ...
    Attrapant donc son téléphone portable au fond de la poche de son Jean, il compose le numéro de son frère qui lui ne tarde pas à décrocher « Liam ... J'ai un problème »

{ ... }


    La conversation des deux frangins au téléphone ne s'éternisa pas, en majeure partie parce que Sean craignait à chaque instant de voir Andrew ou Judy débarquer et surprendre un pan de leur conversation. Il s'était d'ailleurs éloigné d'une dizaine de mètres de l'entrée de l'American Tale afin de pouvoir prévoir un peu le coup à l'avance. Finalement il aperçoit Judy sortir du bar et écourte donc la conversation avec Liam, après que ce dernier ait heureusement réussi à le calmer un peu ... Et oui on ne dirait pas du tout comme ça, mais Sean pouvait se montrer très mauvais lorsqu'il était énervé, et ça seul Liam pouvait réellement le savoir pour en avoir déjà eut la démonstration, il restait donc également la personne la plus à même de savoir comment calmer les nerfs de son frère. On pouvait trouver cela excessif, que Sean s'énerve autant pour une simple apparition du Shérif, mais la vérité c'est qu'il s'agissait d'un tout ; Les questions incessantes du Shérif, son double séjour à l'hôpital, le contre coup du décès de son père ... Il avait les nerfs à vif depuis déjà plusieurs jours, et il sentait que la moindre chose même minime était susceptible de faire éclater d'un seul coup tout ce qu'il avait en lui. Il redoutait cela, parce qu'il s'était promis de ne plus être ce type là, de ne plus être le Sean qu'il était avant, celui qui réagissait violemment et sans réfléchir, celui qui oubliait de peser le pour et le contre et qui forcément finissait par regretter ses actes et ses paroles.
    Et puis il y avait autre chose, bien qu'il en paraisse ainsi le bras de Sean n'était pas la seule chose qui le rendait momentanément vulnérable, le vrai problème n'était pas physique ; Sean souffrait en effet d'un syndrome post-traumatique, chose relativement fréquente chez les anciens soldats ayant subi des dommages. C'était ce qui s'était produit le soir ou Liam avait manqué le renverser, nageant en plein délire Sean avait même finit par en oublier provisoirement où il était ; Ce genre de "crise" pouvait être déclenchée comme le lui avait dit le médecin par un stress trop important, une trop vive colère, un éclat de voix ou n'importe quoi qui puisse de près ou de loin lui rappeler le jour où il avait été blessé en Irak. Voilà pourquoi Sean avait eut besoin de prendre l'air, pour se calmer et pour que ce genre de chose ne se reproduise pas, parce qu'il se savait dangereux dans de telles circonstances, pour les autres et pour lui-même.

    Respirant un grand coup, le jeune homme range son téléphone dans la poche de sa veste avant de rejoindre Judy en quelques pas. Cette dernière était occupée à s'énerver plus ou moins gentiment sur lui et il eut le temps de saisir la fin de sa phrase « ... Et je te parles pas de la manière dont tu m'as parlé. Va falloir te faire pardonner de tout ça ». Comme si il ne s'en voulait déjà pas assez de lui avoir parlé de façon aussi brusque alors qu'elle n'y était pour rien. Elle ne lui laissa cependant pas le temps de répondre et enchaina directement sur la suite de sa phrase ; Elle avait raison elle ne connaissait que ce qu'il avait bien voulu lui montrer de lui-même, mais sans doute était-ce mieux ainsi, sinon qui pouvait savoir si elle ne se mettrait pas à le juger elle aussi ... Et ça Sean n'y tenait pas vraiment, cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas pu passer du temps avec quelqu'un qui ne le juge pas en fonction de ses actes passés mais qui se contentait de ce qu'il s'efforçait d'être maintenant.

    « J'suis là ... Et j'suis désolé » De sa main libre il avait attrapé un des bras de Judy pour qu'elle sache où il se situait par rapport à elle. Le son de sa voix était étrange, il avait l'air penaud et en même temps on sentait qu'au fond de lui il bouillonnait toujours « Écoute je ... j'te fait perdre ta journée, tu perd ton temps avec moi ... Tu ferais mieux d'me laisser » Il ne souhaitait pas vraiment qu'elle s'en aille, mais la vérité c'était qu'il se sentait tout sauf bien, il avait besoin d'aller s'assoir quelque part quelques minutes, un banc du parc ferait totalement l'affaire, le temps de reprendre ses esprits et de calmer son cœur qui s'emballait et battait la chamade comme s'il venait de courir pour les Jeux Olympiques. Il se sentait tellement ridicule et tellement vulnérable que cela en devenait pathétique, il ne pouvait y avoir que lui pour réussir à se retrouver au bord de la crise de tétanie pour quelque chose d'aussi bête ... Et pourtant, les images de son père, de l'Irak, de la voiture de Liam fonçant droit sur lui, tout recommençait à se mélanger dans sa tête sans qu'il n'arrive à contrôler quoi que ce soit.


    { Non mais là tu parlais de pavé mais j'ai encore vraiment abusé x'D }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlinstime.forumactif.org/


avatar
it's me, Judy A. Backers darling !


Date d'inscription : 03/12/2008
Nombre de messages : 258
x group : They want to have a normal life
x my job : producteur dans une maison de disque


x Crédits : (c) freak_girl91

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Dim 1 Mar - 17:37

    Le coeur serré, la jeune femme espérait de tout coeur qu'il ne soit pas parti, qu'il soit encore là près d'elle pour reprendre là où on les avait perturbé... Judy se demandait bien ce qui avait pu se passer pour que Sean et Andrew s'entendent aussi mal mais elle savait que ce n'était pas ses affaires. Elle préférait tout d'abord apprendre à connaître le jeune homme avant de tout savoir, de peur que cela pourrait tacher leur nouvelle relation... enfin si on peut déjà parler de relation entre deux jeunes personnes qui se connaissent à peine... Elle attendrait le temps qu'il faudra, le temps qu'il lui faudra pour tout lui dire... Pour lui raconter son passé. Tout comme lui, Judy n'était pas réellement prête à lui parler de la violence de son père, de lui dire comment elle est devenue aveugle... Mais elle savait parfaitement que tôt au tard, Sean lui posera la question... Osera-t-elle alors lui dire toute la vérité? ou préféra-t-elle tisser mensonges sur mensonges? Affaire à suivre...

    Judy sursauta légèrement lorsqu'elle sentit une main s'emparer de son bras mais fut vite rassurer lorsqu'elle comprit que ce n'était que Sean... Soulagée qu'il n'est pas prit la poudre d'escampette, Judy lui fit face avec un léger sourire aux lèvres. Elle ne lui en voulait déjà plus. A quoi bon se prendre la tête si ce n'était que pour rendre la journée encore plus noire? Toute fois, elle fronça les sourcils en entendant la voix saccadée du jeune homme et prit peur en entendant ses paroles digne d'une personne en pleine crise. Doucement, la jeune femme chercha son visage à l'aide de ses deux mains et les posa sur chacune de ses joues. A l'aide de ses deux pouces, elle lui caressa les tempes pour le calmer un tant soit peu. Son état l'inquiétait de plus en plus et espérait qu'il n'allait pas avoir un malaise car elle ne lui sera pas d'une grande aide.

    "Chhhht... Calme toi Sean et arrête de dire ce genre d'imbécilité." dit-elle d'une voix douce et inquiète. Laissant toujours ses deux mains en coup sur son visage, la jeune femme chercha à l'aide de son pied la petite marche qui séparait le trotoire et le café qu'ils venaient de quitter précipitemment. Une fois qu'elle trouva la marche, elle le fit assoir dessus et prit place à ses côtés."Pour être honnête, ça faisait bien longtemps que je n'avais plus passé une aussi agréable journée et pourtant je suis loin de donner aussi facilement ma confiance..."continua-t-elle sur un ton doux, espérant que le son de sa voix l'aiderait à se calmer. Doucement, elle décendit l'une de ses mains dans son dos alors que l'autre chercha après la main du jeune homme. "Et entre nous, je serais vraiment stupide de laisser partir un homme comme toi." dit-elle en lui faisant une petite moue craquante, espérant que ça lui donnerait envie de sourire.

    La jeune femme se taisa alors quelques minutes pour laisser le temps à Sean de récupérer. Son souffle était toujours aussi saccadée et elle sentait son coeur s'emballer à toute allure. Toujours avec douceur, elle remonta sa main vers sa nuque et la lui caressa tendrement. Elle sentit alors peu à peu son souffle reprendre un rythme un peu près normal même si ce n'était pas encore tout à fait ça... Elle avait bien envie d'essayer autre chose pour le calmer mais elle avait peur qu'il le prenne mal ou qu'il se sente trop faible par rapport à elle. Elle connait assez bien les hommes pour savoir qu'ils détestent ce genre de sensation... Judy préféra donc se retenir encore quelques minutes pour voir si il arrivait à se calmer sans cela... C'était une méthode que son frère pratiquait souvent avec elle lorsqu'elle faisait des crises d'enguasses au début de son handicap. "Est ce que ça commence à aller mieux? Tu veux que j'appelle quelqu'un peut être? "dit-elle toujours aussi inquiète de son état. Elle exagérait un peu mais bon maintenant qu'elle avait fait sa connaissance, Judy n'avait pas réellement envie de le perdre...


{ sorry c plus court mais bon j'ai reprit au moment où ils sont dehors sinon on finira jamais Razz }

_________________



    INTO THE WILD

    " Rien n'est plus nuisible à l'esprit aventureux
    d'un homme qu'un avenir assuré...
    Son noyau central est sa passion pour l'aventure....
    Il faut adopter un mode de vie désordonné... "


    I'm just a blind woman


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

|| Regrets &&. Lies for Life ||

avatar
it's me, Sean D. O'Connor darling !


Date d'inscription : 23/03/2008
Nombre de messages : 833
x group : Head Hunters
x my job : Garçon d'écurie au Ranch de Jericho
x my adress : Motel de Jericho
icon © med

x Crédits : avatar © psychozee & gif © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Ven 6 Mar - 21:47

    { Vu mon manque d'inspiration c'est pas moi qui vais me plaindre de la longueur de ton post, là j'crois que le mien va être ridicule xD }

    Sean fixait ses pieds sans rien dire, et serrait de toute ses forces le poing de son bras invalide ; C'était douloureux, mais aussi étrange que cela puisse paraitre la douleur permettait au jeune homme de conserver pleinement ses esprits et de s'éviter de penser à autre chose. Il se sentait tout bonnement un parfait idiot, pathétique et vraiment ridicule, selon lui c'en était même à se demander comment Judy pouvait-elle ne pas avoir peur de la façon assez démesurée dont il avait réagi, et à vrai dire même si cela ne lui avait pas fait des plus plaisir sa raison lui dictait qu'il aurait peut-être mieux valut pour elle justement qu'elle prenne peur et qu'elle s'en aille.
    Il ne dit pas un mot lorsque la jeune femme posa délicatement les mains sur son visage, il ne répondit rien non plus lorsqu'elle lui demanda ni plus ni moins d'arrêter de raconter n'importe quoi ... Sauf que lui savait que c'était ce qui aurait été le mieux à faire, à vrai dire même à passer pour un abruti après il aurait même mieux valut qu'il s'en aille directement sans attendre qu'elle ne sorte du bar, ainsi il n'aurait pas eut besoin de s'expliquer, ce qu'il allait maintenant certainement être obligé de faire un minimum. Là encore il aurait pu choisit de partir tout de même, de ne pas l'écouter et de s'en aller avant qu'elle ne se mette à poser des questions, que ce soit à propos de la raison pour laquelle une simple conversation à peine houleuse avec le Shérif arrivait à le mettre dans un tel état, ou bien à propos du sujet de la discussion lui-même. Mais une fois encore il n'en fit rien, et il maudissait intérieurement le manque de courage dont il faisait preuve.

    « J'suis sérieux ... J'sais même pas pourquoi j'suis encore là » Bien sûr que si, parce qu'il n'arrive pas à trouver assez de volonté pour planter Judy ici comme une cloche voilà pourquoi ... Et peut-être aussi parce que comme la jeune femme semblait l'avoir compris il avait avant tout besoin de s'assoir un peu, pas sûr qu'il réussisse à parcourir en sens inverse le kilomètre et demi qui les séparait du motel dans l'état où il était ; Tout ce qu'il risquerait en agissant ainsi serait de manquer de nouveau se faire renverser par une voiture, sauf que cette fois-ci ce ne serait sans doute pas Liam au volant et en plus de ça il aurait peut-être beaucoup moins de chance. « C'qui est stupide ... C'est de penser que ... Que j'ai rien à me reprocher »

    Attention hein il n'a pas dit qu'elle était stupide, ce qu'il trouve stupide c'est plutôt l'idée assez fausse qu'elle s'était sans doute faite de lui en se basant uniquement sur ce qu'elle avait vu de lui, et qui en aucun cas ne reflétait totalement ce qu'il était à l'intérieur.
    Précautionneusement, Sean s'assit sur la marche à côté de Judy non sans mal, il avait la tête qui tournait et cela n'avait vraiment rien de très agréable. Enfouissant son visage dans ses mains, le jeune homme ferme quelques instants les yeux et essaye tant bien que mal de retrouver peu à peu son calme ; Il essayait de faire abstraction de tout ce qui pouvait se trouver autour de lui, et seule la voix de Judy parvenait encore vaguement jusqu'à ses oreilles. Cependant il ne lui répondait pas, il se donnait encore quelques minutes pour se calmer et attendre que son cœur reprenne un rythme plus normal, puis consentit de nouveau à ouvrir les yeux ; Bon ce n'était pas encore la grande forme, mais sa tête ne tournait plus, et il sentait sa respiration redevenir un peu plus calme. Doucement Judy avait glissé sa main dans celle du jeune homme et ce dernier l'avait laissé faire, sans pour autant dire quelque chose, pour le moment il en était encore à essayer de réfléchir sans entendre les battements de son cœur raisonner jusque dans ses tympans.

    « Non ... Enfin si, ça va ... Je crois ... Mais non j'veux pas que t'appelle quelqu'un » Et de toute manière si il avait eut quelqu'un à appeler il l'aurait fait lui-même, il détestait recevoir l'aide de quelqu'un. Mais après tout qui aurait-il appelé de toute façon ? Il venait tout juste de parler à Liam et avait raccroché avant que ce dernier ne finisse par s'inquiéter, et hormis son frère il ne connaissait personne en ville. Bref, la réponse était donc de toute façon négative, et puis il se sentait mieux - ou du moins c'était ce qu'il essayait de faire croire. « Je ... J'suis désolé ... Ça m'arrive pas aussi soudainement d'habitude ... »

    Comme si cette seule explication était suffisante, il trouvait lui-même cette justification totalement ridicule, et pourtant il n'avait pas été capable d'en fournir une qui tienne un peu plus la route et qui surtout ne soit pas aussi gênante pour lui. Il avait répondu sans réfléchir, cela va de soit, sinon jamais il n'aurait laissé entendre clairement que ce genre de chose lui arrivait fréquemment, du moins ces derniers temps.
    Lâchant quelques instants la main de Judy, Sean ouvre la fermeture éclair de son blouson et entreprend de réajuster l'écharpe qui lui servait à maintenir son bras invalide ; A force de remuer son bras avait finit par bouger et pour être honnête cela lui faisait un mal de chien. Mais en bidouillant un peu au hasard il réussit enfin à retrouver une position confortable pour son bras, et s'empressa ensuite de refermer son blouson. Que faire ensuite ? Reprendre la main de Judy ? Il ne savait pas, et pour le moment il n'en fit donc rien, il se contentait de regarder devant lui, ou plutôt de regarder le trottoir à ses pieds, tout en écoutant leur bruit de leur respiration à tous les deux, la sienne étant redevenue à peu près normale.

    « J'me sens vraiment ridicule là tu vois ... Vulnérable et ridicule » Et en toute logique il détestait ressentir ce genre de chose bien évidemment, il cherchait donc d'ores et déjà un moyen de détourner la conversation sur quelque chose d'autre n'importe quoi même la chose la plus futile qui soit, pourvu que le prochain sujet de discussion ne soit pas lui-même. « On bouge ? J'tiens pas à recroiser le Shérif ... » Cela ne faisait pas vraiment avancer la conversation, mais pour autant c'était tout de même une nécessité car Sean avait assez vu Andrew pour le reste de la journée, voir même pour plusieurs jours si le destin ne s'en mêlait pas. Il savait qu'il ne pourrait pas l'éviter indéfiniment, mais le plus longtemps possible serait quand même le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlinstime.forumactif.org/


avatar
it's me, Judy A. Backers darling !


Date d'inscription : 03/12/2008
Nombre de messages : 258
x group : They want to have a normal life
x my job : producteur dans une maison de disque


x Crédits : (c) freak_girl91

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Lun 9 Mar - 21:52

    Elle ne comptait rien lui demander... aucune explication sur toute cette histoire... aucune explication sur son comportement hostile. Tout ce qu'elle voulait, c'était retrouver cet homme qui l'avait aidé sans y réfléchir pour un stupide milk Shake.... Elle voulait juste retrouver cette facette de sa personnalité qui, elle en était certaine, était un trait dominant chez le jeune homme. Après, bien sur qu'elle se faisait peut être une trop belle image de Sean, peut être même qu'il était tout le contraire de ce qu'elle pensait mais pour une fois, elle avait envie d'avoir confiance en un homme. Elle en avait plus que marre de vivre avec la fantôme de son père. Tout ce qu'elle demandait, c'était qu'on lui prouve que les hommes ne sont pas tous les mêmes, qu'ils ne sont pas tous comme ce tyran qui fut son père... Alors que Judy espérait que Sean allait faire comme si de rien n'était, ce dernier lui lâcha une réplique qui la blessa plus qu'elle ne l'aurait voulu. La jeune femme fronça alors les sourcils et fit un pas en arrière pour mettre une distance entre eux. Elle n'avait jamais empêché une personne de rester près d'elle. Si il ne voulait pas rester près d'elle, rien ne l'empêcher de partir sans se retourner... Elle se demanda alors tout d'un coup si il ne restait pas près d'elle par simple pitié. Car si c'était réellement cas, elle se serait totalement tromper sur son compte et ne laissera plus jamais son coeur la commender...

    " Wé enfin à ce que je sâches je te retiens pas Sean... Alors si tu veux partir, fait le. Je sais très bien me débrouiller toute seule."
    dit-elle froidement avant de baisser son regard et de soupirer légèrement. Elle réagissait un peu au quart de tour mais elle se sentait froissée. Elle aurait aimé être une aide pour le jeune homme, que sa présence aurait pu le calmer et lui fair penser à autre chose... Mais peut être se connaissaient-ils pas encore assez pour cela. Il ne faut pas non plus oublier que leur rencontre datent seulement de quelques heures... "J'espérais juste que tu ne voulais pas partir parce que ma présence te faisait du bien... Mais je comprends, la pitié finit toujours par trouver sa place un moment ou un autre. T'es pas le premier t'inquiète pas alors si tu préfères être seul, fais le... Après tout on se connait pas..."

    Bien qu'elle s'était un tant soit peu calmer, Judy garda toujours ses yeux froncés, se concentrant sur le son de la voix du jeune homme. Aurait-il réellement quelque chose à se rapprocher? Si oui, quoi donc? Encore des questions qui allaient certainemet rester sans réponse... Essayant de ne pas se concentrer sur le fait qu'il l'avait à peine traiter de fille stupide, Judy passa une main nerveuse sur sa nuque avant de prendre la main du jeune homme et de la placer au niveau de sa poitrine. Il pouvait désormais sentir son coeur battre à la chamade et espérait qu'il allait comprendre son explication...

    "Je n'ai pas besoin d'explication pour savoir ce que mon coeur pense. Peut être as-tu fais des choses abominables, peut être même que je me trouves en face de ce fameux Zodiac mais au contraire de tous les humains qui voient, je fais totalement confiance à mon coeur. Alors oui, c'est stupide je te l'accorde mais quand on ne voit rien, on doit bien se fier à quelque chose d'autre... Mon coeur me dit de te faire confiance, quoi que tu es fais dans le passé... A toi de me faire confiance, de regarder avec ton coeur..."dit-elle en faisant un léger sourire. Elle laissa sa main quelques secondes sur sa poitrine avant de la rendre au jeune homme et de rester quelques instants dans le silence. Il faut dire qu'elle se trouvait un peu beaucoup trop bavarde avec lui xD Elle espérait néanmois qu'il n'allait pas la prendre pour une fille stupide et naïve xD "...Ou de me tourner le dos et de reprendre ta vie quotidienne en m'oubliant tout simplement..."

    Désormais tous les deux assis sur la petite marche du café, Judy se sentait un peu impuissante face à la détresse du jeune homme. Elle ne connaissait pas l'histoire et du coup, elle ne pouvait l'aider du mieux qu'elle le pouvait mais c'était son histoire et respectait totalement son silence. Pendant les quelques minutes de silence, la jeune femme essaya de trouver un petit quelque chose qui pourrait détendre l'atmosphère, de changer de sujet tout simplement... A l'aide de son pouce, elle continua silencieusement à lui caresser la paume de sa main lorsque ce dernier finit par reprendre la parole. D'un côté elle aurait aimer appeller quelqu'un qui connaisse toute l'histoire, cette personne aurait été beaucoup plus utile qu'elle mais d'un autre côté, elle commençait à apprécier le fait d'être seul avec lui... Elle se sentait d'ailleurs stupide de penser cela xD

    "je te ferais remarquer que tu es occupé de parler à une aveugle qui se prend les pieds dans des boîtes de concerves." dit-elle avec un léger sourire amusé sur le bout des lèvres. C'est surtout pour détendre l'atmosphère et lui faire comprendre qu'il n'avait pas à s'excuser pour son comportement, tout le monde a des points faibles et ça serait stupide de croire que nous sommes immortels... "Mais si tu veux, ça restera entre nous, je voudrais pas que ça vienne tâcher ton image de soldat dur et virile." dit-elle en allant lui ébourifier légèrement ses cheveux. Enfin elle finit tout de même par reprendre son petit ton sérieux et replaça ses deux mains sur ses cuisses, comprenant qu'apparamment le jeune homme n'était plus d'humeur à des attouchements xD "Je te l'es dit Sean, je chercherais pas à connaître ton histoire. Je sais que trop bien ce que c'est de vivre avec un lourd passé." dit-il en perdant son sourire quelques instants. "C'est peut être pour cela qu'on s'est tout de suite entendu. Car on sait qu'on devra rien révéler à l'autre tant qu'on ne sera pas près."

    Bouger? ce n'était pas une si mauvaise idée. Enfin Judy espérait que le jeune homme avait reprit ses forces et qu'il n'allait pas s'écrouler en chemin mais bonaprès tout elle n'est pas sa mère et Sean est une grande personne... Elle haucha donc positivement la tête bien qu'elle se demandait ce qu'ils allaient faire désormais xD La jeune femme se releva alors et attendit que Sean en face de même.

    "C'est moi ou tu me dois toujours un milk shake?"
    dit-elle en faisant un sourire malicieux. "C'est pas comme ça que tu m'auras dans ton lit tu sais?" dit-elle en continuant sur la plaisanterie. Au moins cela allait permettre au jeune homme de se détendre et de penser à des choses beaucoup moins sérieuse.

_________________



    INTO THE WILD

    " Rien n'est plus nuisible à l'esprit aventureux
    d'un homme qu'un avenir assuré...
    Son noyau central est sa passion pour l'aventure....
    Il faut adopter un mode de vie désordonné... "


    I'm just a blind woman


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

|| Regrets &&. Lies for Life ||

avatar
it's me, Sean D. O'Connor darling !


Date d'inscription : 23/03/2008
Nombre de messages : 833
x group : Head Hunters
x my job : Garçon d'écurie au Ranch de Jericho
x my adress : Motel de Jericho
icon © med

x Crédits : avatar © psychozee & gif © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   Dim 15 Mar - 2:22

    C'était sans nul doute possible quelque chose de totalement involontaire, mais Sean venait bel et bien de vexer Judy, comme en témoignait la réaction de cette dernière suite à ses paroles. Pourtant ce qu'il avait dit n'avait rien à voir avec elle, et même si il avait dit ça sans réfléchir spécialement à ses paroles il n'en restait pas moins qu'il n'avait jamais sous-entendu ni même pensé qu'il restait ici simplement par pitié, comme elle le croyait. En tous les cas le jeune homme fut surpris, surpris que Judy pense de cette façon, surpris du ton presque glacial avec lequel elle lui avait répondu, surpris de voir à quel point elle se montrait tout à coup sur la défensive alors que quelques secondes avant à peine c'était encore le contraire.
    D'ordinaire il l'aurait coupé avant même qu'elle n'ai le temps d'aller au bout de sa tirade, mais pour le coup ce ne fut pas le cas. D'un part parce que Sean était pour le moment un peu long à la détente quelque soit ce qu'on lui disait, et d'autre part parce qu'il ne savait pas trop quoi dire, il se sentait idiot d'avoir dit ça comme ça, car en y réfléchissant vu la manière dont il avait exposé les choses il n'y avait rien d'étonnant dans le fait que Judy ai pris la réflexion pour elle directement. Mais enfin il se décide à répondre, il avait à cœur de dissiper ce malentendu assez rapidement afin que la jeune femme ne se fasse pas à terme une fausse idée de la façon dont il se comportait avec elle.

    « Arrête c'était pas contre toi ... » Il n'osa cependant pas faire de nouveau un pas en avant pour s'approcher d'elle, sans doute craignait-il tout de même qu'elle ne lui renvoie son explication à la figure sans chercher à l'écouter. Il faut dire qu'avec le frère et le père que possédait Sean il avait maintenant l'habitude de ne pas être écouté lorsqu'il essayait de s'expliquer clairement sur ses actes et ses paroles, lorsqu'il avait tort c'était selon eux toujours définitif et Sean avait finit par renoncer à donner des explications. « C'est juste ... Quand j'suis comme ça c'est mieux que j'reste tout seul ... » Ou bien avec quelqu'un de confiance, c'était ce qu'il s'était retenu d'ajouter à la fin de sa phrase. Car soyons logiques, il était loin de faire confiance à Judy pour la simple et bonne raison que, comme elle l'avait elle-même souligné juste avant, ils ne se connaissaient même pas.

    Par chance la jeune femme avait finit par se calmer, c'était déjà ça de pris. Mais cela dit cela ne réglait rien au problème qu'avait énoncé Sean juste avant, à savoir qu'il avait effectivement beaucoup plus de choses à me reprocher que ce qu'il voulait bien laisser paraitre. La réponse que la jeune femme lui fit à ce sujet là le laissait d'ailleurs perplexe ; Il se demandait si Judy pensait ainsi par simple naïveté, du genre à croire que tout le monde était gentil tant qu'ils n'avaient pas agi de façon à prouver le contraire, ou bien si c'était parce qu'elle avait l'habitude de tomber sur des cas sociaux comme lui relativement souvent et qu'elle avait finit par comprendre comment les types comme Sean fonctionnaient.
    Il avait maintenant une main posée contre le cœur de la jeune femme, il pouvait le sentir battre à un rythme soutenu et régulier, et sans vraiment qu'il ne s'en rende compte cela avait pour effet de ralentir les battements encore légèrement affolés de son propre cœur, comme si le simple fait d'en sentir un autre si proche du sien réussissait à l'apaiser un peu.

    « J'veux simplement pas que tu te fasses un fausse idée de ma personne ... Ça serait malhonnête de ma part de te laisser croire que j'ai rien à me reprocher » Une trop grande honnêteté, c'était un défaut que Sean avait récupéré en essayant de changer l'ancienne facette de lui qui le poussait à se conduire de manière parfois malhonnête dans le seul et unique but de servir ses propres intérêt ; C'était de l'égoïsme pur et simple à vrai dire. « J'préfère simplement te prévenir maintenant, plutôt que de te laisser l'occasion plus tard de te rendre compte que tu t'es trompé et que j'suis vraiment un pauvre type »

    Plusieurs minutes s'écoulèrent sans qu'aucun des deux ne dise rien de plus. Enfin lorsque le jeune homme ajouta autre chose la jeune femme lui répondit d'un air léger pour tenter de détendre un peu l'atmosphère. Ce n'était pas chose facile, mais cela dit elle réussit à faire apparaitre un minuscule sourire sur le visage de Sean ; Elle ne pouvait certes pas le voir, mais cela dit il était tout de même présent. Ce qu'elle ajouta ensuite le laissa en revanche pensif, il ne savait pas trop quoi penser de cette image que les gens se faisaient toujours de la personnalité supposée des militaires ; Selon le jeune homme elle était loin d'être vraie, mais ça peut-être ne s'en rendait-on compte que lorsque l'on avait vu les deux visages de ce métier, le bon et le mauvais.

    « Tu sais j'crois que cette image un soldat la perd dès le moment où il se met à prier pour que son voisin soit celui qui sera tué à sa place ... L'instinct de survie rend lâche, et à partir de ce moment là on se sent beaucoup moins "dur et viril" pour reprendre ton expression ... » Il ne répondit cependant rien à la suite de sa phrase, sans doute parce que dès le moment où Judy avait prononcé les mots "tant qu'on ne sera pas prêt" il avait su que même si elle pouvait avoir en partie raison, il y avait certaines choses qu'il ne serait peut-être jamais prêt à dire à qui que ce soit, même pas à Liam qui était pourtant la seule personne dans le coin en qui il est encore confiance malgré leurs différents. Qu'elle remette sur le tapis cette histoire de Milk-Shake tombait donc justement à pic, ainsi il n'aurait pas à réagir sur les dernière paroles de Judy. « J'crois qu'aujourd'hui ça tombe un peu à l'eau ... Mais un jour prochain, c'est promis » Essayant d'adopter le même ton de plaisanterie qu'elle avait elle-même employée, il répond dans le même registre « J'ai pas pour habitude mettre des inconnues dans mon lit ... Mais c'était bien essayé tongue » Cela dit si ils se revoyaient Judy ne serait à force plus une inconnue, et là l'excuse de Sean n'aurait plus cours ... Enfin moi je dis ça je dis rien (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlinstime.forumactif.org/



it's me, Contenu sponsorisé darling !



MessageSujet: Re: Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bah faut bien faire les cours :roll: { PV Sean }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Oblivion :: « Everthing comes to an end » :: ▬ Completed Topics-