AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 { Journal de Sean *

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

|| Regrets &&. Lies for Life ||

avatar
it's me, Sean D. O'Connor darling !


Date d'inscription : 23/03/2008
Nombre de messages : 833
x group : Head Hunters
x my job : Garçon d'écurie au Ranch de Jericho
x my adress : Motel de Jericho
icon © med

x Crédits : avatar © psychozee & gif © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: { Journal de Sean *   Mer 1 Oct - 18:49

1er Chapitre
« Sometimes it's Better to Go then Stay ... »


    J'avais arrêté mon journal après cette nuit à Samarra, sans doute parce que je n'avais alors plus qu'une seule envie, celle d'oublier. D'oublier où j'étais, d'oublier pourquoi j'y étais, et d'oublier pourquoi tout finissait toujours par déraper ...

    Jericho, petite ville perdue de Californie, où la principale occupation de la population semble être d'espionner son voisin en espérant farouchement qu'aujourd'hui il fera quelque chose d'un peu plus intéressant que d'astiquer ses carreaux ou bien tondre sa pelouse. Vous l'aurez compris, je n'aimais pas vraiment les petites villes, du moins je n'y retrouvais pas ce qui me plaisait tant dans les grandes métropoles : l'animation. Non pas que je soi quelqu'un de vraiment speed et tout le temps pressé, j'aime le calme et rêve d'une vie simple et sans histoire, mais dans une petite ville, le moindre de vos faits et gestes était remarqué et passé au peigne fin, chacun cherchait chez vous un secret, quelque chose d'inavouable ou bien de gênant ... C'est cette impression là que j'ai tout d'abord ressenti en arrivant dans cette ville.

    Je me trouvais à Jericho pour une seule et unique raison, mon père venait de mourir. Je ne mentirais pas en disant que je n'avais jamais été particulièrement proche de lui, j'avais sans cesse l'impression de ne pas être assez bien pour lui, de ne pas être le genre de fils qu'il voulait avoir ... Seul semblait compter à ses yeux Liam, mon frère aîné, qui semblait tellement lui ressembler. Ce qui m'avait le plus éloigné de ces deux personnes était à n'en pas douter la mort de ma mère, dont mon père en fait semble ne s'être jamais totalement remis ; Mon frère n'en menait pas large à ce sujet, et bien qu'il ne me l'ait jamais dit, je me doutais que lui aussi vivait avec ça depuis toujours. Quant à moi je n'avais jamais connu maman, morte quand je n'était encore qu'un bébé, sans les photos je ne saurais en fait même pas à quoi elle ressemble ... Peut-être était-ce pour ça que ma façon de réagir différait de celle du reste de la famille. Bien sûr elle me manquait, j'aurais tellement voulu la connaître, avoir moi aussi une mère qui me consolerait lorsque je m'étais fait mal, qui m'embrasserait sur le front avant que je ne m'endorme ... C'était bien sûr le rêve normal pour un petit garçon qui devait se contenter d'un père tout le temps absent. Mais tout cela ne changeait bien sûr rien au fait que j'aimais mon père, certainement beaucoup plus qu'il ne se l'imaginait, et je regrettait maintenant amèrement de ne jamais le lui avoir dit, et d'avoir toujours tout fait pour le contrarier.

    Comme si le décès de Papa ne suffisait pas, il fallait en plus que Liam, autrement dit la seule famille qu'il me restait, se conduise avec moi de la même façon odieuse et distante que lorsque je suis partit ... Les choses n'avaient pas changé alors ? Dire que j'avais espéré que le fait de perdre papa lui ferait prendre conscience que continuer nos querelles ne mènerait à rien ... Pourtant je n'arrivais pas à lui en vouloir, car je savais aussi bien que lui que j'étais le seul responsable de la situation, et qu'en le trahissant de cette façon j'avais pour de bon perdu la confiance qu'il pouvait avoir en moi. J'espère tellement que les choses finiront par s'arranger, bien que cet espoir s'amenuise de jour en jour, Liam ne semblait pas vraiment le partager ...
    C'est à tel point qu'il n'a pût s'empêcher de me mettre son poing dans la figure dès mon retour, sans doute parce qu'il était trop ivre, mais certainement aussi à cause de son caractère de chien, ça c'est sûr et certain il le tient de Papa ... Je n'ai jamais été du genre à me plaindre, mais j'aurais espéré un accueil un peu moins violent, un peu moins glacial aussi, mais il fallait croire que les choses ne se passaient pas du tout comme prévu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlinstime.forumactif.org/
 

{ Journal de Sean *

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Characters' Stuff :: « Communication Service » :: ▬ Dear diaries-