AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Détente au bar [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

it's me, Invité darling !



MessageSujet: Détente au bar [libre]   Lun 30 Juin - 22:23

C'est en ce jour que notre chère Callie Carter roulait depuis un moment sur les routes, pour se diriger vers Jericho où son travail l'attendait. Jericho où le fameux meurtrier ZODIAC se trouvait. Roulant dans sa belle voiture de sport grisâtre, Callie avait monté le son de sa radio histoire de ne pas trop s'ennuyer, car faire beaucoup de route seule, ce n'est pas marrant. Son boss du FBI lui avait trouvé un chouette appartement là bas. Il fallait bien qu'elle se loge étant donné qu'elle ne savait pas combien de temps l'enquête prendrait. Elle savait que le meurtrier ne quitterait pas pour un moment cette ville.
Après plusieurs heures, le panneau qui annonce l'entrée de la ville se montre et il ne fallut même pas deux minutes pour que Callie le dépasse pour enfin arriver. Regardant les panneaux, elle se dirigea vers son appartement. Là, elle réussit à trouver une place et à se garer. Elle sortit de la voiture, remontant ses lunettes de soleil sur sa tête et ferma la portière une fois sortit. Callie prit le temps d'observer les alentours, puis elle se dirigea vers la portière arrière pour prendre ses bagages. Dans le coffre de sa voiture s'y trouvait diverses armes qu'elle préférait laisser cacher dans le coffre pour le moment. Elle se dirigea vers son bel appartement. Callie n'en revenait pas, on lui avait trouvait un appartement spacieux tel qu'il y en a dans les grands quartiers riches de San Francisco. Callie n'en avait pas demandé tant. Il faut dire qu'être agent FBI ça a un certain avantages. Elle mit ensuite une heures encore pour s'installer. Elle décida par la suite, de sortir un peu pour faire le tour de la ville, pour se repérer un peu.
Elle ferma sa porte à clé et commença à marcher dans les rues de Jericho. A chaque pas qu'elle faisait, elle découvrait un lieux, un magasin, la mairie etc... Elle croisait de temps à autre des personnes à qui elle souriait pour bien se faire voir de la population. C'est alors qu'elle décida d'aller prendre un verre à l'American Tale, le bar de la ville. Après tout c'est là qu'on fait le plus de rencontre, enfin normalement. Callie traversa la route, et une fois traversé, elle vint pousser la porte d'entrée du bar. Bingo, elle avait eut raison de venir, il y avait du monde. Ce bar devait être le plus réputé de la ville. Callie se dirigea vers le comptoir et se commanda un verre. Par la même occasion, elle s'assit sur le tabouret s'appyant sur le comptoir. Elle en profita pour observer les différentes personnes qui étaient présentes. De toute manière Callie ne pouvait pas s'empêcher d'observer, défaut ou qualité? c'est à vous de le dire... Callie reportait son regard sur le barman qui venait de lui servir son verre. D'un beau sourir Callie le remerciait et le payait de suite....
Revenir en haut Aller en bas

And Nothing Else Matters...
avatar
it's me, Thomas Burndage darling !


Date d'inscription : 07/06/2008
Nombre de messages : 320
x group : Head Hunters
x my job : Chasseur de primes
x my adress : Viens donc voir de plus près...

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: Détente au bar [libre]   Sam 5 Juil - 19:01

    Ce soir-là ne faisait en rien exception à la règle et on pouvait retrouver le jeune mister Burndage accoudé au comptoir, un verre de whisky à la main. Il était en train d'aborder une jeune femme qui avait l'air bien plus jeune que lui, mais bon. Connaissant les habitudes de Thomas, cela n'était en rien surprenant. Cette fille avec qui il discutait presque trop normalement pour que ses intentions soient pures, il se demandait même si elle avait l'âge requis pour entrer dans un bar, soit 21 ans aux États-Unis. En y repensant, ça lui faisait tout drôle. Chez lui, ou plutôt là où il était né, au Canada, l'âge de la majorité était dix-huit ans et pour lui, dans sa mentalité, si cette fille avait en haut de ça, fausse carte ou pas, elle était assez vieille pour qu'il la drague. Peu importe. À force de discuter et d'observer les nouveaux (nouvelles) arrivants, il perdit un peu d'intérêt pour la brunette et il s'éloigna subtilement. Ce genre de choses étaient extrêmement fréquentes dans les bars, où est-ce que toute conversation étaient habituellement superficielle.

    Pour ceux qui venait souvent, Thomas faisait parti de ceux à pratiquement être un morceau du décor. Il passait presque la totalité de ses soirées ici. Détrompez-vous, il ne faisait pas que draguer, je dirais même qu'il lui arrivait plus souvent qu'autrement de rentrer seul chez lui. Il ne s'adonnait qu'à des nuits de plaisir que quelques fois, en récompense à son dur travail de la journée. Sinon, il faisait ses recherches. Sur quoi ? Demanderez-vous... Sur le Zodiac, bien sûr. Il fallait admettre qu'une grande partie des habitants de cette fichue ville n'avaient de yeux que pour ce tueur, c'en était devenu ici une véritable obsession. Bien entendu, tenant compte du fait que cet homme non-identifié pouvait enlever la vie de n'importe qui, n'importe où, n'importe quand, n'importe comment... Il était assez naturel que les gens s'en préoccupent. Néanmoins, quand on regardait dans un bar pleins à craquer comme c'était le cas, ce soir-là, rien ni personne n'aurait pu dire qu'il se passait un véritable drame à Jericho.

    Thomas n'était pas en train de faire des recherches. Il avait passé la journée en entier à ce faire et maintenant, il s'offrait une soirée plus décontractée. Il en avait besoin, sinon il devenait moins productif à la longue ! C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il s'était mis à la drague plus tôt, mais son objectif s'était avéré beaucoup moins intéressant que prévu. De nouveau seul, il observa les gens aux alentours. Lui-aussi avait toujours été porté à observe tous et chacun, se plaisant souvent à juger les gens sans les connaître ne serait-ce qu'un peu. Il aperçut une jolie blonde qui semblait également seule au comptoir. Il aurait été incroyablement ... stupide... de croire qu'il n'allait pas tenter sa chance. Il se leva et alla s'asseoir sur le tabouret à côté d'elle.

    « Salut.»
    dit-il simplement. Les conversations commençait souvent ainsi, avait-il remarqué ! Il arborait un sourire un peu bête, légèrement moqueur. Bref, son air naturel, où en y regardant bien, on pouvait voir toutes sortes de pensées un peu ... déplacées.. étranges ! La vérité était que Thomas faisait parti de ces ... gens étranges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Détente au bar [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Oblivion :: « Everthing comes to an end » :: ▬ Abandonned Ways-